La cyber matriochka : 5 | Bleu |

2 minutes de lecture

"dis moi qui tu es !" Je suis l'homme bleu, et je me débats contre des mirages, j'affronte les tempêtes de sable, j'essaie de ne pas devenir fou, en vain, et vous ne m'aidez pas, vous me laissez là, encore silencieux, comme un chien andalou, dans mon bleu de vous. J'attends ma caravane, et je suis depuis ce temps, un grand brûlé. Parez-moi de tissus, recouvrez-moi, je voudrais disparaître jusqu'à ce jour prochain.

Le grand bleu dit :

"- Raconte moi une histoire !

- Une histoire ? ... Tu sais que... ce qu'i' faut faire pour vivre au milieu des sirènes ?

- Non... well... c'est quoi ?

- Tu descends au fond de la mer très loin, si loin que le bleu n'existe plus... Là où le ciel n'est plus qu'un souvenir... une fois que tu es là dans le silence... tu y restes... et si tu décides que tu veux mourir pour elles, rester avec elles pour l'éternité, alors... elles viennent vers toi et jugent l'amour que tu leur portes... S'il est sincère... s'il est pur... et si tu leurs plais... alors elles t'emmèneront pour toujours...

- J'adore ton histoire"

Ton homme bleu dit :

- Raconte moi une histoire !

- Une histoire ? ... Tu sais que... ce qu'i' faut faire pour vivre près de l'homme bleu ?

- Non... well... c'est quoi ?

- Tu t'avances dans le désert, tout là bas dans les dunes très loin, si loin que le bleu devient mirage... Là où le ciel te brûle de son éclat de soleil... une fois que tu es là dans le silence... tu y restes... et si tu décides que tu veux mourir pour lui, rester avec lui pour l'éternité, alors... il vient vers toi et juge l'amour que tu lui portes... S'il est sincère... s'il est pur... et si tu lui plais... alors il t'emmènera pour toujours...

Il te donnera à boire de l'eau pure

Il guérira tes brûlures des rayons insolents

Il soignera tes plaies du sable usant

Il grattera tes morsures de scorpions

Il te reposera de sa présence silencieuse

Il te lavera l'âme jusqu'à y revoir l'azur

Il t'appellera dans le tréfond de ta conscience

Il te pardonnera ton orgueil et tes mensonges

Il te chuchotera que son bleu n'est pas marine

Il te nourrira de sa paix et sa patience

Il taira la nuit en ton coeur détraqué

Il attendra ton réveil pour te tendre un myosotis

Il arrachera ta peur, et t'intimera un baiser

Il croira en la confiance reine de son bleu roi.

En son palais tu seras son lapiz-lazuli,

sa dragée outre-mer,

son paon, sa pastel et sa fumée.

En son coeur, tu seras son aigue-marine,

sa charrette, son indigo,

son pétrôle, sa mer du sud et son ardoise.

En ses mains, tu seras sa turquoise,

son minuit, son roi,

sa France, sa Prusse et son persan.

En sa foi de l'impossible, tu seras son horizon,

sa lavande, son givré,

son minéral, sa nuance de bleu et son vital.

En ce 5e jour, Amour, la folie du désert ne doit pas vaincre l'équilibre, le pivot du voyage. Confiance absolue, patience toujours, et sourires derrière nos paupières en impression des mémoires. Moi je t'attends sur la ligne qui assemble la mer et le ciel, ce point tout là-bas, que l'on appelle horizon.

Annotations

Recommandations

Ven52
Une histoire à croquer, remplie d'émotions !
Pour tous les âges, j'espère que ça va vous plaire !
Critiques et conseils acceptés (et même recommandés !)
Merci de vous respectez dans l'espace commentaire (:
2
4
48
10
Maeva Amily

S'il m'était donnée de pouvoir m'adresser à celle que j'étais il y a quatre ans il est sûr que j'aurais beaucoup de choses à me dire. Je penses qu'une lettre serait la meilleure des formes pour mettre en prose mes pensées.
" A toi ma chère amie,
Voici que j'ai atteins, au moment où ma plume écrit ces quelques mots, l'âge de vingt ans. Bien que je sois encore à l'aube de ma vie j'ai décidé de faire une rétrospective de ces dernières années passées. Aussi, bien que nous soyons une même entité je me sens si différente de celle que tu es. A l'heure où tu liras cette lettre tu n'auras pas encore soufflé ta seizième bougie. Pour le moment, même si tu penses le contraire, tout va bien dans ta vie sans que tu ne te doutes que dans quelques heures un coup de téléphone signera la fin de cette partie de ta vie.
Je ne souhaites pas t'effrayer. Bien au contraire, mon seul souhait est que tu comprennes que peu importe les obstacles tu les surmonteras. Dans quelques heures tu apprendras qu'un pilier de ta vie va quitter ce monde. Dans quelques heures ta vie va basculer..
Saches que tu vas souvent trébucher mais tu trouveras en tes proches la force de te relever. A ton corps et à ton esprit tu vas tellement en faire baver. A vie tu seras marquées. J'en porte encore les stigmates de ces années. Saches que beaucoup de proches s'en iront mais tu sauras continuer à avancer. Doucement mais sûrement. Souvent les nuits où nous aurons du mal à nous endormir nous repenserons à eux et les larmes, qui ce jour-là n'avaient pas coulées, se déverseront.
  Tu vas souvent être trahis par des personnes que t'appelais "potes" mais n'aie pas peur de refaire confiance car tu feras de belles rencontres également. Tu vas tombée amoureuse plus d'une fois. Quelques fois tu agiras comme ces c***sse que silencieusement tu méprisais. Je ne te caches pas que tu vas être souvent perdue quant il s'agira de comprendre tes sentiments. Encore maintenant rien n'est simple. Tu vas apprendre comment construire des relations, tu vas apprendre combien il est grand le prix pour construire celles qui en valent la peine.
 Saches que bien souvent tu vas encore décevoir tes parents. Mais n'oublie pas les moments où tu les auras rendus fiers également. L'un et l'autre font partis du lot de tout les enfants. de voie tu vas souvent te tromper mais sois sans crainte, sans tes erreurs tu ne vivrais pas des expériences qui feront que je suis celle que je suis. Sois pleine de gratitude à chaque expérience de la vie.  
 Prends ton rôle d'aînée aux sérieux mais essaies de ne pas oublier ta propre jeunesse. Ne deviens pas mére avant que ce ne soit ton heure. Aime, protège mais ne sois pas celle qui devra éduquer les plus jeunes.
 Ne fais pas attention à l'opinion des gens et des critiques des envieux car bien souvent ce sont tes réussites qui va les faire taire. Ne t'inquiète pas tu sauras être forte et débrouillarde. Mets parfois ton égo de côté et ose demander de l'aide car bien souvent c'est lui qui te feras chuter. Ose dire haut et fort tes opinions car trop de fois tu oublieras que tu es l'égale de tous.
  Je sais que cela paraît si facile de sortir toutes ces choses quand tu sais ce qui va se passer mais je suis certaine que tu sauras le faire. Je nous souhaites une longue et heureuse aventure,
Une autre moi"
0
0
0
3
roudoul

Désordre, fouillis, amas de papiers, tas de cartons
Gisent en vrac sur le sol en béton
Pyramides de caisses plastiques surchargées
Où se mélangent vieux cahiers, poupées abandonnées
Pourquoi cette impossibilité de trier enfin, de jeter,
Peur de perdre son identité, ou de manquer,
Même les vieilles bouteilles vides sont encore présentes
De certaines exhalent des odeurs entêtantes
Produits chimiques divers, vieil alcali, térébenthine,
Frayez-vous un chemin parmi toutes les bassines
Voilà mon sort liée à un conjoint hyper conservateur
Qui ne peut se résoudre à m'écouter sans mauvaise humeur
Car je prêche et je reprêche contre sa désastreuse manie
Je lui démontre toutes les conséquences infinies
Je tempête contre son incapacité à abandonner ces vieilleries
Absence de volonté de vivre au présent d'aujourd'hui
Envie de rester telle la fourmi de la fable amassant tout
Que faire mon dieu avec un tel genre d'époux
Rêver d'un mini ouragan sur notre garage localisé
Afin de faire table rase de tout ce fatras d'inutilité
Espérer une modification de son esprit si figé
Trouver comment déclencher une envie de ranger
Menacer de le quitter pour un tas de vieux cartons
Même si cela va paraître complètement con!!!

0
0
0
1

Vous aimez lire Solange Dolloup ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0