La cyber matriochka : 3 | Jaune |

Une minute de lecture

Jaune, primaire couleur mal-aîmée

Entends mes débuts et réchauffe ton coeur, Ami.

Tantôt boisson, péril, vin, page ou fièvre

Aussitôt l'on te négative quant toi
Ici, ou là-bas, tu ne fais que briller en ce
Mardi de tes nuances lumineuses
Eblouissantes à mon coeur réchauffé

Mordant quand jaloux de femme à tes
Yeux, tu te peins et t'éteins.

Les nuances dont tu te pares, sont
O combien gourmandes et joyeuses
Vanille et vénitien pour des reflets
Immortels de peinture sur mon âme
Nankin ou de Naples pour des voyages
Grandioses de souvenirs colorés

Simple et primaire, l'envie de jouer encor'
Un peu avec ma poupée et te dire en capitales et
Non sans malice ô combien tu es dans mes pensées.

!!!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Il se pourrait même qu'elle contienne un message caché...



Annotations

Recommandations

Vous aimez lire Solange Dolloup ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0