Déceptions…

Une minute de lecture

toutes ces déceptions qui ont troué notre cœur l’ont parfois saigné à blanc

difficile d’en compter les cicatrices surtout s’il y en a encore d’ouvertes

souvent nous nous construisons de superbes châteaux en Espagne

et quand ils s’écroulent sur nous les blessures risquent d’être graves

parfois mortelles à quand les cœurs de fer pour nous protéger de la douleur

des deuils qui truffent notre chemin de cratères tout au long de la vie

que l’on m’arrache ce cœur trop sensible qui bat dans ma poitrine

oui il est troué de pleurs et de larmes j’en veux un autre tout neuf tout blindé

je ne veux plus pleurer je ne veux plus me sentir perdu déçu je ne veux plus

de ce vide qui m’habite ni de ce manque que les déceptions creusent dans mes

entrailles je veux un cœur de pierre pour me prémunir contre les peines et les

souffrances de ma vie mettez une armure à mon cœur entourez-le d’un château

fort et de canons ne laissez plus l’ennemi l’attaquer sinon il va finir par capituler

mais au bout du compte il te faut apprendre à tourner la page les pages car les

déceptions n’arrivent jamais seules la plupart du temps me souffle mon petit doigt

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0