Le vieillissement…

Une minute de lecture

sais-tu mon Léo ce que je trouve le plus pénible à vivre dans le vieillissement

s’enquiert le grand-père lapin auprès de son petit-fils c’est que mon esprit

se révèle toujours aussi jeune mais qu’il se voit limité par les capacités

en décrépitude de mon corps si jeunesse savait si vieillesse pouvait

tu connaissais ce proverbe n’est-ce pas non eh bien à présent tu le connais

et un jour tu en saisiras toute la signification alors je te recommande de

profiter de la vie au maximum tandis que tu le peux mon petit-fils sans excès

cependant ne va surtout pas tout gâcher en te détruisant d’une façon ou d’une

autre par les abus de toutes sortes ne l’oublie jamais tu sais toi à quel point je

t’adore sang de mon sang fils de ma fille adorée j’aimerais bien que mon corps

retrouve sa jeunesse d’antan tu verrais nous aurions tant de plaisir ensemble

allez va mordre dans ta vie et rendre la plus belle possible mon petit lapin

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0