Je pleure…

Moins d'une minute de lecture

les jours se suivent

et se poursuivent

les saisons aussi

c’est d’un ennui

mortel

la lourde neige recouvre tout

d’un incommensurable surtout

d’un épais tapis d’oubli

qui fuit

la voilà qui me sourit

dans ma cervelle

dans mon cœur

par malheur

elle est si belle

exceptionnelle

mais elle a disparu

elle n’est plus

j’ai mal au cœur

et bien entendu je pleure

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0