Nul tic tac…

Moins d'une minute de lecture

le voilà sans frissons

les mains attachées sur la poitrine

dans un cercueil

oublié par la mer par les mouettes

la houle le berce

dans un ailleurs sans vieillesse sans vie

où chantent les oiseaux virtuels et des angelots

accompagnés par des harpes immortelles

sous terre rien n’est plus visible

même l’univers est invisible

les planètes se révèlent sans orbite

les enfants ne rient qu’en sourdine

les heures ne font nul bruit nul tic tac

Et le temps s’éternise sans exister

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0