Nos âmes réunies…

Une minute de lecture

Savez-vous ce que cela fait d’assister

Au dernier

Souffle de sa mère adorée ?

Moi, je le sais,

Et croyez-moi, j’en suis marqué.

Elle est partie comme ça

En expirant sans voix

La femme qui m’avait donné la vie…

Tiens ! Mes yeux sont mouillés...

Oui !

Cette femme qui m’avait donné la vie !…

Et j’ai assisté

À son extinction

À son exécution

Impuissant, désespéré

J’en souffre encore

Jusque dans mon corps

Mon seul espoir

C’est un jour de la revoir

De la retrouver

Où elle s’en est allée

Je t’aime, maman

J’espère que tu m'entends

Que tu m’attends

Car j’y serai avant longtemps

La vie se révèle si courte ici-bas

Tu le sais, n’est-ce pas ?

Dire que je vais faire subir

Cette souffrance à mes enfants

Quand à mon tour je vais mourir

Que c’est troublant !

Juste d’y penser

À cette triste réalité

De faire souffrir nos amours

Avec la fin de nos jours.

Cette idée me chavire le cœur.

Je voudrais tant leur épargner cette douleur

Mais c’est impossible malheureusement,

De les protéger de ce tourment.

Oh ! Que tu me manques, maman !

J’espère que tu savoures un immense bonheur

Là où tu te trouves en ce moment,

Tandis que j’imagine nos âmes réunies

Pour un temps infini.

Comme tu me manques, maman !

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0