Azra…

Une minute de lecture

Le sourire d’Azra

Irradie la joie,

Comme un Soleil,

Une vraie merveille.

Bosniaques d’origine, ses parents

Sont immigrants depuis vingt-quatre ans,

Une vie meilleure, tous deux espérant,

Alors qu’Azra naissait, ici, il y a vingt-deux ans.

Assister le dentiste constitue son métier.

En la voyant, je me sens réconforté,

Tellement elle est accueillante,

Charmante, éblouissante.

Ses prunelles scintillantes,

Ses dents étincelantes,

Rendent mes traitements supportables

Et je dirais même agréables.

Il convient de préciser

Que l’équipe au grand complet

De cet extraordinaire cabinet

Est extrêmement dévouée

Et offre des soins de grande qualité.

De toute évidence, Azra aime son métier,

Ce qui nous porte à grandement l’apprécier.

Voilà le genre de trésors,

De purs lingots d’or,

Que l’immigration

Rapporte à notre nation.

Des âmes comme Azra,

Avec une telle aura,

Cadeaux de peuples voisins,

Nous avons grand besoin.

Réel bijou éclatant,

Un pur diamant,

Malheureuse perte pour la Bosnie,

Précieuse perle pour notre pays,

Merci, amis.

Merci, Azra !

Pour ta magnifique joie,

Pour ta bonne bonne humeur,

Qui ravissent nos cœurs.

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0