Papillon aux ailes brûlées…

Une minute de lecture

Je suis un papillon aux ailes brûlées,

Pardonne-moi, ma douce amie,

Si, de toi, je n’ose trop me rapprocher

Car je ressens une frayeur infinie

À replonger dans les flammes

De la passion qui me dévorent

Dès que mon cœur s’enflamme

Au feu d’une belle à l’âme d’or

Papillon aux ailes brûlées, je suis,

N’exige pas de mon moi un total abandon

Ma si aimable, sincère et chère amie

Permets-moi de jouir de ce superbe don

Que tu me fais de ta remarquable amitié

Accorde-moi le temps de m’apprivoiser

Un jour viendra peut-être où, qui sait ?

Une magnifique union, entre nous, sera tissée

Je suis un papillon aux ailes brûlées,

Qui, dans son antre, s’est abrité

Pour attendre la guérison de son cœur

Et s’extirper de la tourmente du malheur

Ô ma tendre, délicieuse et suave amie

Que je suis chanceux de t’avoir dans ma vie

Sans toi, au sein des sinistres ténèbres de l’enfer,

J’aurais sans nul doute été jeté comme un damné

Où éternellement j’aurais vécu un véritable calvaire

Des sables mouvants de ma peine tu m’as sauvé

Et ton si admirable secours, jamais je n’oublierai

Je suis un papillon aux ailes brûlées,

Mais chanceux comme je suis

Mon ange, sur ma route, a mis

La plus merveilleuse des amies

Avec laquelle je vis

Des moments chéris

Emplis de magie

Ô toi ! Ma précieuse amie !

Je me sens tellement béni

Car tu enlumines ma vie !

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0