Mon orchidée…

2 minutes de lecture

Le Soleil s’est levé à l’horizon de mon cœur

Pour mon plus immense bonheur

Ses rayons m’emplissent de félicité

Tu le sens, n’est-ce pas, mon adorée ?

Comme un miracle, tu es arrivée dans ma vie

Que de ta royale majesté tu as embellie

Pour moi, tu es un ange descendu du ciel

Je vis un rêve, tellement tu es belle

Que c’est bon, bon, bon, bon

Ma chérie, d’être ton cupidon

Le Soleil s’est levé à l’horizon de mon cœur

Pour mon plus immense bonheur

Ses rayons m’emplissent de félicité

Tu le sens, n’est-ce pas, mon adorée ?

Jamais de ma vie, je n’aurais espéré

Rencontrer une femme comme toi, mon orchidée

Et pourtant, tu es là à me regarder

À me couvrir partout de baisers

Comme un miracle, tu es arrivée dans ma vie

Que, de ta royale majesté, tu as embellie

Pour moi, tu es un ange descendu du ciel

Je vis un rêve, tellement tu es belle

Que c’est bon, bon, bon, bon

Ma chérie, d’être ton cupidon

Ils ont beau nous menacer de la fin du monde

Moi, je ne crains pas l’immonde

Car tu es là dans mon lit

Et mon âme s’en réjouit

Dans tes bras, je suis invincible

Comme un super héros,

Je me sens indestructible

Pour moi tout le reste est zéro

Mon rêve est du gâteau

Ton corps est trop beau

Et que dire de ton intelligence

D’où resplendit ta brillance

Le Soleil s’est levé à l’horizon de mon cœur

Pour mon plus immense bonheur

Ses rayons m’emplissent de félicité

Tu le sens, n’est-ce pas, mon adorée ?

Jamais de ma vie, je n’aurais espéré

Rencontrer une femme comme toi, mon orchidée

Et pourtant, tu es là à me regarder

À me couvrir partout de baisers

Comme un miracle, tu es arrivée dans ma vie

Que, de ta royale majesté, tu as embellie

Pour moi, tu es un ange descendu du ciel

Je vis un rêve, tellement tu es belle

Que c’est bon, bon, bon, bon

Ma chérie, d’être ton cupidon

Dans tes bras, je suis invincible

Comme un super héros,

Je me sens indestructible

Pour moi tout le reste est zéro

Mon rêve est du gâteau

Ton corps est trop beau

Et que dire de ton intelligence

D’où resplendit ta brillance

Mon orchidée

Ma beauté

Laisse-moi t’aimer

Pour l’éternité

Laisse-moi t’aimer

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0