La querelle…

Une minute de lecture

Il n’avait que douze ans

Tout à coup, il entend

Des hurlements

C’est la voix de sa mère qui jaillit

De la chambre de ses parents

Suivie

Par un bris

D’un objet en verre qui explose en mille miettes par terre

Il ne sait pas quoi faire

Ce sont ses parents qui sont en guerre

Brusquement, les cris cessent, et son père

Sort de la chambre en blasphémant

Puis il se rue dehors sans voir son fils en passant

Celui-ci le suit

Et décide de lui parler :

Pourquoi vous vous querellez, vous et maman, père ?

Ne te mêle pas de ça, fils. Ce ne sont pas tes affaires.

Voyant cela, l’enfant enfourche son vélo

Et va retrouver sa grand-mère maternelle

Sur le coteau

Afin d’obtenir d’elle

Un appui

Pour que jamais plus entre ses parents

N’éclate la guerre

Son père est venu le chercher sans commentaire

Mais depuis,

Jamais plus il n’y eut d’objet cassé

Cependant les querelles n’ont jamais cessé

Jusqu’à ce que ses parents aient divorcé

Après encore plusieurs années

D’engueulades carabinées

Ayant sûrement marqué

À lui,

Comme à ses sœurs et frères,

La mentalité

Heureusement que par leurs parents

Ils se sont toujours sentis aimés

Cela les a sûrement sauvés

Bien que tous furent affectés

Par cette ambiance familiale empoisonnée

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0