Émerveillement…

Une minute de lecture

La jeune fille, sur un banc de parc, s’assit

Suivant du regard des enfants aux traits réjouis

Qui couraient après un ballon ou un cerceau,

Près d’un étang, vêtus d’un simple maillot

Les rayons du Soleil faisaient tout étinceler

Derrière elle, dans les bosquets, des oiseaux

Psalmodiaient leur symphonie de gaieté,

Lui enchantaient le cœur d’un suave méli-mélo

Les branches d’un arbre géant valsaient au vent

Des massifs de roses rouges aux effluves odoriférants

Embaumaient l’air et caressaient son nez enchanté

Comme le parfum d’un séducteur l’eût charmée

La pomme qu’elle dégustait lui ravissait le palais

Ainsi que les raisins et la pâte molle de son brie

À la croûte fleurie si savoureusement enrichie

Et que dire de ce vin au si exceptionnel fumet

Dans ses yeux, une myriade d’étoiles scintillait

Et lui emplissait l’âme de délicieux bienfaits,

Transportant son âme éblouie jusqu’au ciel

En compagnie d’anges réunis dans un carrousel

Que la vie est spéciale ! se dit-elle. Et si belle !

J’aimerais que ce magnifique moment d’euphorie

Ne s’éteigne jamais et perdure durant toute ma vie

Oui ! Quelle est belle, la vie ! Qu’elle est belle !

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0