Je divague encore, et encore…

Une minute de lecture

Mon cœur vogue, vogue vers toi

Sur les flots d’une mer en désarroi

Je voudrais tant percer ton émoi,

Décrypter ton être, ton mystère intérieur

Embrasser la quintessence de ton cœur,

Ne pas perdre la trace éphémère

De tes yeux de jais lascifs et amers

Ne vois-tu pas ma tristesse âpre et sévère

Qui monte dans mes iris comme une marée

Laisse-moi cueillir tes vendanges,

La récolte de ton âme d’archange

Permets-moi de plonger dans tes prunelles de songe

Sans complot, sans mensonges

Ainsi mon âme s’enivrera, ravie

Et ma joie éclatante s’épanouira, fleurie

Je rêve de m’allonger à l’ombrage de tes cils

Et de succomber à l’enchantement fébrile

De ton merveilleux corps aux accords charmants,

Aux courbes harmonieuses divinement

Équilibrées et à la peau ambrée, parfumée,

Te revêtant d’une lumière angélique,

Féerique, électrique, mystique

Ton regard divin m’a transpercé, hypnotisé

Avec ses pupilles de diamant enflammées

Je ne cesse de penser à toi, jour et nuit

Ton fantôme danse dans ma tête éblouie

Tu es le Soleil de ma vie

Mon harmonie

Et je prie

Pour que tout au long de ma vie

Tu restes dans mon lit

Mon amazone jolie

Ma déesse infinie

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0