Juste pour toi, des paroles en l’air…

Une minute de lecture

Dès que je pense à toi,

Ma chérie

Je suis pris

De cette sensibilité de poète qui

M’écorche le cœur en émoi

Et en dedans de moi

Je ressens cet insoutenable brouhaha

D’une intensité qui m’électrise,

M'enlève toute maîtrise

Selon moi,

En plein désarroi,

Mon amour,

Tout ce qui nous entoure

Perturbe la tranquillité

De notre bulle d’intimité,

D’immortalité

Les splendides courbes

Des montagnes, des monts et des collines

Me rappellent tes suaves courbes

Toujours si câlines

Dans ton divin lit

Je me sens véritablement

Comme si je voltigeais dans le firmament

Ou voguais dans les eaux translucides

De ton âme si belle, animée de perséides

Qui se reflètent dans des aquarelles fleuries

Quand je t’embrasse, ma déesse,

J’ai la sensation, débordante d’allégresse,

De goûter une bouchée de ciel bleu

Alors que mes yeux se remplissent, eux,

D’un bol d’océan

Colossal, géant

Vois-tu ces myriades d’étoiles fabuleuses

Comme elles brillent

Comme elles scintillent

Dans ma cervelle amoureuse

Et s’infiltrent dans mon corps

En profondeur, encore et encore

Jusque dans mes entrailles ensorcelées

Électrifiées, hypnotisées, magnétisées

Voici pour toi, mon amour

Les fraises mûres de mon être

Il ne te reste plus qu’à les reconnaître

Et à les cueillir pour t’en repaître

N’aie aucune crainte à les dévorer

Elles se reproduiront toujours

Pour notre plus grande sérénité

Que mon babillage

Cet enfantillage

De ma part

Fait à peu près sans art

Te soit agréable, savoureux

M’est le souhait le plus vigoureux

Car il est le témoignage sincère

De mon amour pour toi, ma chère,

Mon adorée, ma dulcinée, ma bien-aimée

Je t’ai dans la peau

Dans les os

Dans ma chair de toi gravée

À tout jamais, pour l’éternité

Je suis damné

Condamné

À t’aimer

À t’aimer

Et cette condamnation

De cupidon

Me comble d’honneur

De bonheur

Car je suis le voleur

De ton âme, de ton for intérieur

Je suis ton gentleman cambrioleur

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0