Un enfant…

Une minute de lecture

Ses parents comme des fous s’aimaient

Jeunes et beaux ils se révélaient

Corps et âme amoureux, passionnés

Ils se sont l’un à l’autre donnés

De leur union naquit un enfant

Aux yeux bleus et aux cheveux blond blanc

Tous deux l’adoraient cet enfant

Et continuaient d’être amants

Mais un jour ce fut l’ouragan

Et leur amour ne fut plus que néant

Le tourbillon emporta l’enfant

Car il fut renié par ses deux parents

Chacun fonda une famille de son côté

Sans qu’aucun ne veuille de leur premier-né

Qui fut ainsi abandonné

Et de foyer en foyer trimbalé

Au fil des ans il voyait ses parents tant aimés

À leurs nouveaux enfants se dédier

Est-ce Dieu possible de faire subir cela à un enfant

En tant que parents, que papa et maman ?

Heureusement pour lui une famille merveilleuse

Le prit sous son aile et lui rendit la vie heureuse

N’empêche que dans son cœur il y a une fissure

qui jamais ne se refermera complètement dans le futur

Quand je pense à lui, à ce petit être abandonné

Trahi par les personnes qu’il aime le plus au monde

Je ne puis m’empêcher de trouver leur attitude immonde

Ni mes larmes dans mon œil qui luit de s’écouler.

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0