Les cœurs fermés…

Une minute de lecture

Ils closent leur esprit obtus,

ces gens au cœur fermé, tordu.

Leur voix résonne mal à l’oreille,

défraîchit l’âme d’une façon sans pareille.

Avec leur fiel, ils polluent les consciences,

blessent tous les êtres de leur inconscience.

Ils anéantissent les initiatives de la connaissance

et rabaissent dans la fange noire les espérances.

Leurs méninges éteintes, obscurcies

endorment les cerveaux abrutis,

alors que les éveillés décroissent,

parce que les tensions croissent.

Leurs promulgations sont des cauchemars

et leurs ordres des déchets dans une mare.

Leur but est de soumettre à l’esclavage

toutes celles et ceux qui nient leur langage.

Leur dictature oppresse la majorité

sous la masse de leurs mots vociférés.

Les voir disparaître sur leur étoile sombre

est le souhait du plus grand nombre.

Mes prunelles refusent leur image.

Mes oreilles se bloquent à leur verbiage.

Ma bouche rugit sa puissante rage.

Mes pieds s’enfuient de leur sillage.

Me dissimuler à leur passage

demeure le geste le plus sage.

Mais mes prières leur destinent des ondes magiques

afin qu’un jour ces cœurs fermés deviennent fantastiques.

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0