Mon amour (suite 4)

Une minute de lecture

À quel point alors nous nous aimions

Ô Mon amour ! Mi amor ! Mon adorée d'amour !

Sous l’égide de Zeus dans son Panthéon

Te souviens-tu, ma merveille d'amour ?

À la lecture de nos courriels dignes du dieu Éros

Et de la déesse Vénus par l’amour féroce

Nous animant, dis-moi, qui eût pu prévoir

Que, moins de deux mois plus tard, un soir,

Tu anéantirais la passion nous liant toi et moi ?

En tout cas, certainement pas moi !

En ce jour exécrable où tu as assassiné

Mon cœur en y plantant une réelle épée,

L’Être de lumière

Que je te croyais être

S’est métamorphosé littéralement

À mon plus grand étonnement

En Princesse des Ténèbres au cœur de pierre

En se dotant des ailes diaboliques de Lucifer.

À quel point alors nous nous aimions

Ô Mon amour ! Mi amor ! Mon chagrin d'amour !

Sous l’égide de Zeus dans son Panthéon

Te souviens-tu, ma peine d'amour ?……………………………………………………

Adieu !

Prunelle de mes yeux !

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0