Maman

Une minute de lecture

Ô ! Maman !

Mot magique

Qui identifie cet être magique

Avec lequel seul nous avons cet unique

Lien, du néant à l’existence homérique

Son diminutif anglais « Mom »

Qui, lu tête-bêche, devient « Wow ». Comme

Si cela avait été orchestré par des Amours mythologiques

Décochant, à chaque naissance, leurs flèches ésotériques

Maman

Ô ! Maman !

Notre cervelle est si imprégnée de cet être pharaonique

Que sur les champs de batailles catastrophiques

Les soldats au bord de l’agonie crient désespérément

Maman ! Viens me chercher. Je t’aime, maman !

Maman

Ô ! Maman !

Pour ma part, je t’ai vue étendue sur ton lit de mort

Et, impuissant, j’ai assisté à ton dernier souffle de vie, cet or

Ce souffle que tu m’avais transmis à ma naissance

Pour lequel je te voue une ineffable reconnaissance

Alors, tu es partie, seule, sans tambour ni trompette

Et tu m’as laissé là, seul, le cœur fracassé en mille miettes !

Maman !

Ô ! Maman !

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0