Mort imminent*

Une minute de lecture

(*Prenez note qu’il n’y a pas d’erreur ici, car il ne s’agit pas de la mort, mais plutôt du mort.)

Arghhh !!! Ma voiture dérape sur une chaussée glissante et fonce vers un mur

C’est fatal, je vais mourir !… Je suis mûr !

Je me réveille à l’hôpital. Tiens ! Je flotte au plafond et me vois allongé

Sur la table d’opération, entouré de gens masqués et gantés

On va le perdre ! s’écrie une voix. Ça y est ! Il est mort !…

Mais non ! Voyons ! Je ne suis pas mort !

Au-dessus de moi une lumière plus que solaire apparaît sous forme de tunnel

Malgré sa méga puissance, elle ne me carbonise pas les prunelles

Elle n’est que bienveillance : as-tu aimé ? et qu’as-tu fait pour autrui ?

Voilà ses uniques questions ! Puis elle me révèle ses vérités de Paradis...

La vie, un clignement de paupière en comparaison de l’éternité

Et ta conscience, indépendante de ton cerveau comme tu peux le constater

Son essence, hors de ton corps est fusionnée au tout universel

Dont elle partage la vastitude... Choisis ! Rester ou retourner, conclut-elle...

Retour à la Terre !… Oh la rentrée dans mon enveloppe mortelle... Que c’est souffrant !…

Pourquoi ne retournerais-je pas à la conscience infinie ? Mais non !

Mes enfants ont besoin de moi. Peu importe. Rien ne presse. Je reviendrai

L’après, c’est si merveilleux ! Maintenant, je sais... Oui ! Je le sais !

Au cœur des étoiles, j’ai décrypté l’inexistence de l’espace et des jours

La vraie nature de la matière qui est énergie lumineuse et amour !…

Annotations

Vous aimez lire É. de Jacob ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0