2ème année

Une minute de lecture

Lavande ne peut détacher ses yeux du corps étendu sur le sol. Elle ne connait pas vraiment Justin Finch-Fletchley, mais elle espère sincèrement qu’il n’est pas mort. Relevant la tête, elle se mordille les lèvres ayant du mal à réaliser ce qu’elle voit : le fantôme Nick Quasi-Sans-Tête, immobile, le visage figé dans une expression de stupeur.

Le seul bruit qu’on entend est la voix agaçante de Peeves chantant des horreurs sur Harry Potter. Pourtant Lavande ne peut pas le croire. Elle sait que son camarade, parfois irritant de perfection, ne pourrait pas s’en prendre à un innocent, et il est ami avec Nick Quasi-Sans-Tête.

Quelqu’un d’autre est derrière l’ouverture de la Chambre des Secrets, elle en est certaine. Et même si jamais elle ne l’avouera à qui que ce soit, elle est rassurée d’être une sorcière de sang pur… rien ne peut lui arriver. L’héritier de Serpentard ne s’en prendra jamais à elle.

Les yeux bleus de Lavande flamboient soudain d’une lueur mauvaise. Elle voudrait retenir ses pensées, mais ne peut pas… si le monstre pouvait attaquer cette pimbêche d’Hermione Granger, elle ne la pleurerait pas, elle ne l’avait jamais aimée.

(prochainement la 3ème année)

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Sature
Je vais publier mes défis du mois de décembre ici. Je ne sais pas trop ce que ça va donner mais je voulais écrire un peu tous les jours (et dessiner, mais ce n'est pas trop le thème ici !)
1
0
0
10
Lanéric

Une vie non épargnée
Par les pertes, les décès
Ne m’a jamais empêché
De me livrer et de tant donner

Moi, qui voyais une vie si douce
Sans aucun séisme, aucune secousse
Je ne voyais pas que le sentiment d’amour
Allait me faire autant de mauvais tours

Cette forte solitude
La douleur en amplitude
Ne m’empêche pas de donner
Aux personnes de qualité

Je suis la femme courage
Qui offre et qui partage
Dans la douceur, dans le respect
Vouloir garder cette dignité

Femme Courage !!!!
Tel est mon adage !!!
Femme Courage !!!!
Telle est mon image !!!

Vous ne savez
Ce que je peux penser
Mais sachez
Que rien ne me fera sombrer

Une vie non épargnée
Par des êtres mauvais
Amplis de haine et de lâcheté
Pour des jalousies non dissimulées

Moi qui gardais toujours espoir
Que notre bonheur resterait notre gloire
La mort s’est introduite
Comme une chute fortuite

Dans ce soudain, je deviens seule
Abandonnée face au linceul
Le bonheur s’est entaché
Par cette cruelle destinée

Je suis la femme courage
Qui offre et qui partage
Dans la douceur, dans le respect
Vouloir garder cette dignité

Femme Courage !!!!
Tel est mon adage !!!
Femme Courage !!!!
Telle est mon image !!!

Ce texte est une commande envoyée par un ami afin qu'il puisse l'offrir à sa maman. Il a accepté que je publie le texte en même temps que je le lui transmette.
0
4
0
1
Défi
Cara Skye



Cher Père Noël,
 
Mon enfance est désormais loin, mais je n’ai jamais cessé de croire en ta magie. Je suis une adulte qui croit encore en la bonté. J’imagine d’ailleurs déjà ta réaction : « Elle est bien naïve, celle-là ! N’est-elle pas au courant que les hommes ne sont qu’avides de pouvoir et de richesse ? » Oui le pouvoir, l’argent, n’a pas fait que du bien dans ce monde. Cependant, je reste persuadée qu’il reste des hommes bons et qui possèdent encore cette lueur au fond de leur cœur : l’espoir. L’humanité entière ne peut être punie pour la faute de quelques uns. Elle mérite de connaître la paix. Au fond, si je devais  commander qu’un seul cadeau, ce serait celui-ci : que le monde apprenne enfin à vivre ensemble et en paix. 
Au cours de l’année qui s’écoule doucement, j’ai été loin d’être parfaite. J’en ai commis des erreurs. J’ai fait du mal, sans le vouloir, à des personnes qui comptent pour moi. Je m’en excuse. D’autant plus que je sais, désormais, que je suis bien entourée. Je l’ai toujours été. Je rends d’ailleurs grâce au ciel pour ces moments passés en compagnie des gens que j’aime. Le meilleur cadeau que je puisse leur faire, c’est de prier pour qu’ils aient la vie qu’ils méritent d’avoir. Un rayon de soleil en pleine nuit. Beaucoup diront que je pense beaucoup plus aux autres qu’à moi-même. C'est vrai ! Mais j’ai finalement compris que mon bonheur dépendait du leur. J’ai besoin de les savoir heureux pour être pleinement heureuse. Alors je t’en supplie, Père Noël, fais leur ce cadeau ! Mes proches, mes amis, sont ce que j’ai de plus précieux.
Mon enfance, désormais, très loin, je regarde la vie toujours avec le même regard. J’aime voir des lumières scintiller dans leurs yeux. Et je ne cesserai jamais de croire en la magie de cette magnifique nuit de Noël, qui est comme une pause dans notre quotidien, parfois, mouvementée. Non, Père Noël, je n’arrêterai jamais de croire en ta magie !
Merci alors de la propager dans nos cœurs et nous aider à croire encore, même l’espace d’une nuit, que tout finit par s’arranger.
 
Signé, l’une de tes plus fidèles fans.




PS : Couvre-toi bien avant de sortir, tu risques d’attraper froid.
0
0
0
2

Vous aimez lire Ode Colin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0