Vendredi 20 Septembre 2019

3 minutes de lecture

12h00

« Salut ! »

12h01

« Salut, tu vas mieux on dirait ? »

12h02

« Oui, merci pour hier »

12h04

« J’ai le droit à une récompense ? »

12h05

« C’est ta question du jour ? »

12h05

« Non ! »

12h06

« :) »

12h06

« Donc j’ai pas le droit ? »

12h07

« Par message y’a pas grand-chose comme récompenses que tu pourrais avoir »

12h08

« Une photo ? »

12h09

« Non >< »

12h10

« Pourquoi ? Je suis sûr que t’es très mignonne »

12h11

« Arrête, je t’en enverrai pas. Ma question à moi, je commence puisque tu ne te décide pas : t’es un peu un coureur de fille, mais du coup pourquoi ? »

12h12

« Pourquoi je cours après les filles ? »

12h13

« Pourquoi tu ne fais que courir, pourquoi tu n’en as jamais eu de sérieuse »

12h14

« Aucune ne m’a jamais vraiment intéressé »

12h16

« Ok, à toi »

12h18

« Est-ce que quelqu’un te harcèle dans ton école ? »

12h22

« Non… J’ai pas envie d’en parler s’il-te-plait »

12h23

« Tu m’as contacté pour faire un « journal intime qui répond », mais tu ne me dis rien. Il s’est passé quelque chose Mercredi, je suis une des seules personnes à qui tu peux parler sans rien craindre mais tu ne le fais pas »

12h25

« C’est pas quelque chose que tu peux arranger »

12h26

« Je suis certain que je pourrais si tu me laissais faire »

12h53

« Rubis ? »

12h55

« Je suis pas prête pour en parler pour l’instant »

12h56

« Ça fait presque une semaine qu’on se parle tu sais ? Tout ce que je sais de toi c’est que tu es une fille, tu aimes le rouge, tu es encore à l’école et tu as un problème. Je veux juste t’aider moi »

12h57

« Tu viens de le dire, ça fait juste une semaine. Je peux pas en parler »

« Je dois retourner en cours »

12h59

« Ok… »

16h54

Photo envoyée par Saphire :

Une voiture d’un bleu terne attirait l'œil au premier plan, cachée par une épaisse couche de mousse et de feuilles mortes. Derrière elle, d’autres voitures moins colorées, en rang comme sur une route les unes derrières les autres. De hauts arbres très peu feuillus entouraient les cadavres, venant assombrir la scène. Un cortège macabre laissant imaginer bien des scènes. Une soudaine évacuation s'étant terminée à pied pour tous. Un tueur emmenant ses victimes sur ces lieux, plaçant leurs voitures derrières les autres. Ou simplement un collectionneur amnésique sur l'emplacement de ses véhicules.

17h03

« C’est quoi ça ? »

17h05

« Un endroit où j’aime traîner avec mes potes, il y a tellement de voiture abandonnée on trouve toujours quelque chose de nouveau »

17h06

« On dirait plutôt un lieu hanté d’un film d’horreur, la même photo de nuit doit faire tellement peur »

17h09

« Attend quelques heures et je te l’envoie :) »

17h10

« Non ! >< Je la regarderai pas »

17h15

« Ahah. De toute façon j’y suis pas donc je pourrais pas ^^ Mais si j’y pense la prochaine fois… »

17h16

« Pourquoi tu me l’as envoyée si tu viens pas de la prendre ? »

17h18

« Pour lancer une discussion »

17h20

« Sur des voitures hantées ? »

17h23

« Elles sont pas hantées x) »

17h24

« Si ! Ça se voit ! »

17h26

« Mais non :) J’ai jamais vu de fantôme là-bas encore »

17h27

« Des fantômes de voitures, c’est pourtant pas facile à louper »

17h27

« Cette conversation part trop loin :) »

17h28

« Oui ^^ »

17h30

« Tu crois aux fantômes ? »

17h31

« Non, et toi ? »

17h33

« Non plus »

« Je t’ai envoyée une photo d’un endroit que j’aime bien, et si tu faisais la même chose ? »

17h35

« Pourquoi tu insistes autant pour des photos ? »

17h37

« C’est pas une photo de toi là que je demande »

17h37

« Hum… »

17h39

« Alors ? »

17h53

Photo envoyée par Rubis :

Une large rivière couvre le bas de l’image, reflétant un ciel bleu estival. Sur la droite, un immense arbre plongeant dans l’eau, laissant ses fines branches chatouiller les poissons colorés, prenant ses racines au bord même de de la rivière il restait pourtant bien dressé, couvrant entièrement le haut de l’image. Ce saule cachait alors la moitié blanche d’un pont reliant deux rives. Un amoncellement de bois vieillit par les années mais tenant encore debout. L'herbe fraîchement coupée laissait déjà paraître une multitude de fleur plus vives les unes que les autres. Dans l'eau, de nombreuses vies vaquaient à leurs occupations, des carpes colorées, certainement abandonnée par leurs anciens propriétaires afin de peupler ce lieu.

17h56

« C’est sûr c’est pas le même univers »

17h58

« Il y a des arbres comme sur la tienne »

18h00

« C’est le seul point commun x) »

18h01

« J’aime pas les cadavres de voiture désolée »

18h03

« C’est un parc près de chez toi ? »

18h05

« Oui, mais c’est tout ce que tu sauras, pose pas d’autres questions :p »

18h07

« :( »

*

J'aurais bien voulu vous mettre les vraies photos mais on peut pas ^^ Du coup obligée de décrire

PS : le cimetière de voiture de Saphir n'existe pas, mais le "parc" de Rubis existe

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

KagomeAohane
Elle peut changer de couleur.
Elle manie le katana comme personne.
Il brille.
Elle parle italien.
Elle n'a aucun talent particulier (euh, l'alcoolisme, ça compte ?). Ah si, elle est trikôka !

Voici les guerriers de l'arc-en-ciel ! Leur objectif ? Mettre fin aux injustices dans le monde.

Allez lire les tomes I et II des aventures de nos héros : https://www.scribay.com/text/504597719/les-guerriers-de-l-arc-en-ciel-contre-la-terrible-noisette
https://www.scribay.com/text/1181781876/les-guerriers-de-l-arc-en-ciel

Cette histoire est écrite par PM34, Alba Sequebatur, Larousse et moi. Nos guerriers sont nés à partir de délires !
178
628
789
171
Anthé
Théa est une jeune femme ordinaire qui va malgré elle découvrir l'obscurité du monde et des Hommes...
Pour avancer, elle va devoir abandonner son passé. Suffira-t-il de cela pour la préserver de ses ténèbres ?
Propulsée dans le monde adulte, elle va alors comprendre que les contes et légendes de son enfance ne sont qu'illusions.
2
0
0
12
Défi
phillechat
Foudre et poussière
6
8
0
0

Vous aimez lire Liilou ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0