Pseudo : Birgit Barjo - Titre : Cinémoi

2 minutes de lecture

Lorsque le boucher abat sa hache pour la cinquième fois, une femme sort en courant du cinéma ; c’est bien connu, tout le monde ne peut pas encaisser la torture. D'autres sont sortis avant elle et sans doute que d’autres encore le feront après. A se demander ce qu'ils viennent foutre dans une salle de cinéma qui indique en gros qu’il projette un film d'horreur.
Je serai l’une des dernières, comme d'hab ! Le cul vissé au siège, les yeux rivés à l’écran que je ne quitterai pas du regard jusqu’à la scène finale.
J'ai toujours aimé ce genre de films où se mêlent aventure, suspense et horreur. Mais avec une histoire... pas vous ?
Non ! Pas ces « teen movies » où les filles se retrouvent comme par magie en sous-vêtements, - on n'est pas dans un film porno, merde ! - alors qu'elles sont poursuivies par un psychopathe qui veut leur peau. Ouais le fou dangereux avec son masque ou sa gueule déformée qui fait traîner sa batte de base-ball hérissée de clous rouillés sur le bitume d'une route du fin fond du Texas, là où on ne les retrouvera jamais.
Oui, je sens bien que vous savez de quoi je parle, je l'entends à votre respiration, elle s'accélère...
Oui oui ! Ce genre de film où le « méchant » tue gratuitement... car oui au fond, rappelez-vous de ce que vous avez vu dernièrement, allez-y, cherchez... Vous rappelez-vous du pourquoi ? Non ? C'est normal y en a pas ! Le bonhomme, il est pas content mais on sait pas pourquoi. A se demander si lui-même le sait d’ailleurs. On le voit juste arriver en arrière plan (Grrr c'est moi que vlà !!!) au bout d'une vingtaine de minutes de film, après avoir bien présenté les protagonistes qui seront tous morts et PAS enterrés avant la fin du film...
Je suis quand même pas la seule à trouver ça navrant ?
Le mec là, devant la camera, il sait pourquoi il tue : on a liquidé toute sa famille pour voler ce que contenait un petit coffre à bijoux ; il se venge, se fait justice, rien de plus, rien de moins. Bon, après je suis d'accord, il pourrait simplement leur tirer une balle dans la tête mais c'est tellement plus drôle quand le sang gicle dans tous les coins ! Je vous vois sourire, ne me dites pas le contraire, vous aimez ça vous aussi, hein ?
Je vous entends aussi vous dire que ces histoires de vengeance c'est dépassé, ça a été vu, revu et corrigé, oui une fois encore, je suis d'accord. Mais au moins, il a un but celui-là !
Celui du film que vous avez regardé la semaine dernière ou peut-être celle d'avant, il avait quoi ? Faim ? Bah non, il les a même pas bouffés... Ceci dit, c'est vrai qu’avec les minets et les donzelles qu'ils nous trouvent pour les rôles, y a pas grand chose à se mettre sous la dent...
Bref ! Tout ça pour dire que, maintenant, quand vous irez voir un film dit d'horreur, vous penserez à moi en souriant... moi qui ne suis que le fantôme du cinéma qui repasse en boucle le film sur le casting duquel j'ai été sauvagement assassinée...

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

scifan
Comme l’onanisme, l’écriture est un plaisir solitaire.
7
11
22
4
Défi
Oxmore
Réponse au défi "Et si j'étais"

Entrez dans la tête de la personne que je serais (ou pas haha) dans une autre vie !
5
4
7
2
Défi
Dakota "Moriarty" Lestrange
Le défi de Loïc Ségear m'inspirait et comme certaines personnes attendaient une suite pour Voyageurs, je me suis dit que c'était l'occasion idéale.

Je n'ai plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture!
4
13
0
5

Vous aimez lire La Plume Déplumée ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0