Hashinzui, l'Âme des Lames

Moins d'une minute de lecture

Un personnage fait présent à deux protagonistes de provisions et de vêtements, ainsi que d'armes pour se défendre.

Empyrea : Bah dis donc, encore mieux que le Père Noël !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Didi Drews
Un monde étouffé par son quotidien gris.
Une ville couverte de suie.
Au large des eaux, par-delà les parterres de menthe, la commune de Val-de-Nelhée bourdonne comme à son habitude, entre les tensions latentes et les crimes sanglants. L'équilibre se trouve toujours.
Les eaux sont là pour ça.
Jusqu'à ce qu'une série de meurtres vienne brouiller les cartes.




Image de couverture par Free-Photos de Pixabay
376
729
1314
393
Ivi de Lindisfarne
« Au VIIe siècle, les abbés irlandais, au sommet de leur puissance, dominent l'Occident. L'évêque de Rome quant à lui croupit dans une sombre geôle de Crimée, où on le laisse mourir de faim et de mauvais traitements, oublié de tous. »

Par quel fabuleux coup de reins la situation va-t-elle s'inverser ?

Les auteurs de ce prodige sont deux jeunes moines en cavale. Le livre raconte leur histoire, révèle les dessous d'un invraisemblable renversement de situation.

La première partie relate les tribulations des deux fugueurs. Nous rencontrons les souverains de l'Essex et du Kent, la reine des Francs, le nouvel évêque de Rome… Pour nuire aux abbés irlandais, tous les coups tordus sont permis, les alliances les plus improbables se nouent, les traîtres de tout poil, les agents doubles, les agents triples fleurissent.

La deuxième partie fait vivre une riposte des abbés irlandais : pour confondre un mystificateur, ils envoient un jeune prince mercien enquêter en Orient. Nous découvrons Ravenne, nous parcourons les ruines de Rome au côté d'un empereur effaré, nous échangeons avec le calife de Damas, avec le pape d'Alexandrie…

Pour finir, les deux partis s'affrontent dans un synode à rebondissements dramatiques.

Il s'agit donc d'un roman historique. Bien des personnages ont existé, bien des faits sont réels, même si j'ai simplifié, schématisé, voire caricaturé.

Pour échapper à l'austérité monacale, pour masquer l'âpreté du propos, pour dissiper l'ennui du cours d'histoire, j'ai opté pour une langue d'aujourd'hui, un ton léger, familier, souvent humoristique, parfois même loufoque… Les personnages sont cyniques, mais pas plus que ne l'étaient alors les puissants, pas plus que ne le sont les puissants d'aujourd'hui, pas plus que ne le sont les puissants des œuvres d'anticipation…

Image : Lindisfarne Gospels/Eadfrith/Wikimedia Commons
374
794
254
339
Grunni
Une nouvelle normalement courte, sans prétention, qui se créera au fil de mon imagination... je ne sais pas encore trop où tout cela va bien pouvoir mener.
254
822
883
195

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0