Chapitre 10 : Moi aussi, je peux le protéger (Jake)

8 minutes de lecture

Je suis en train de courir et je vois Silu en train de tomber dans les pommes. Je crie son nom. J’ai juste le temps de le rattraper avant que sa tête ne heurte le sol. On peut voir sur son visage qu’il est épuisé. Ses cheveux blonds sont totalement ébouriffés et remplis de terre et de sang. Il m’a encore sauvé. J’avoue ne pas avoir l’habitude d’avoir le rôle du garçon qu’il faut constamment secourir. Cette fois, je dois le protéger contre la menace qui me fait face.

Une colère immense envahit mon corps. Comment ont-ils pu le blesser, comment ces monstres ont-ils pu rentrer dans l’école ? Nous nous sentions en sécurité ici, ils ont osé bafouer tout cela et ont tenté de nous tuer. Je ne peux pas laisser cela passer !

La troisième chimère me fait face. Dans un excès de rage, des flammes jaillissent de mes bras et brulent le monstre. Directement, je crée des harpons de glace que je lance pour transpercer la tête de la bête. Elle les évite de justesse et se lance sur Silu.

Pourquoi le vise-t-elle alors que je suis la personne qui l’attaque ? Il y a quelque chose derrière ça. Il faut que je la capture vivante pour comprendre tout ça. Le problème est que je ne peux pas la combattre et protéger Silu en même temps.

  • Ségo, ramène-toi ! Prends Silu sur ton dos et emmène-le à l’infirmerie. Tout de suite ! crié-je.

Mon loup protecteur déboule de la forêt, agrippe Silu et le met sur son dos. Entre temps, je m'interpose sur le chemin de la chimère.

  • Je suis ton ennemi ! hurlé-je. Laisse-le tranquille !

J’ai enfin réussi à attirer son attention. Cela permet à Ségo de s’enfuir. La bête fonce sur moi, et tente de me donner un coup de patte. J’utilise mon don de vent pour sauter au-dessus d’elle. J’atterris sur son dos. Je me retrouve en face de sa queue de serpent. Il émet alors un sifflement et me fonce dessus. Je l’esquive de justesse et il se mord lui-même. Bingo ! Le venin de chimère est un paralysant puissant. Il ne tue pas, mais bloque tous les mouvements de ses ennemis.

Pour m’assurer de l’inoffensivité de la chimère, je crée un lien de glace pour enserrer la gueule du lion, du serpent et ses pattes. Je crée une cage de glace pour l’enfermer. Grâce à mon affinité pour le vent, je transporte la cage jusqu’au donjon de l’école. Sur le chemin, je croise Lyia et je lui demande d’aller chercher Yuna et de lui dire de me rejoindre immédiatement au donjon. J’enferme la chimère dans la plus grande des cages et Yuna me rejoint. Elle est spécialisée dans les magies protectrices et de la terre. C’est un combo de magie assez typique dans la famille de Yuna. Je lui demande de créer le bouclier le plus puissant possible, pour tenir cette créature jusqu’au retour des professeurs.

Léo nous rejoint, lui aussi bien amoché. Il m'annonce qu'il n’y a pas eu que trois chimères, mais bien neuf. Les étudiants se sont organisés en groupe pour les tuer. Léo, Alec et Rose ont fait équipe avec Yuna pour réussir à en contrôler une. Ils s’en sont bien sortis, mais de nombreux étudiants ont été blessés et sont à l’infirmerie. Tous les étudiants ayant des capacités pour le soin y sont.

Ma mère est médecin et mon père infirmier, donc je connais les premiers soins. Je vais aller les aider, ils en ont sûrement besoin. En plus, je pourrai vérifier que Ségo a bien ramené Silu.

Je me dépêche d’aller à l’infirmerie. Quand j’entre dans la pièce, c’est la cohue totale. Il y a des étudiants blessés partout. Lyia est en train de gérer tous les soigneurs pour pouvoir établir le protocole d'urgence. Je me dirige vers elle pour l’aider.

  • Lyia, je peux faire les premiers soins pour les individus moins blessés. Dis-moi qui je peux aider.
  • Tu peux aller t’occuper des patients dans la salle 1. Ce sont les blessés légers. Nos 5 soigneurs et curateurs sont occupés avec les patients plus critiques. Je vais m’occuper de Silu. Son état est inquiétant.
  • Inquiétant ? C’est-à-dire ?
  • Il a puisé trop profondément dans son énergie sans s’en rendre compte… Je dois reconstituer son stock vital. Ca va me prendre du temps et beaucoup d’énergie. Il y aura peut-être des séquelles... Je ne peux pas gérer son état et l’infirmerie seule, donc contacte le professeur de soins immédiatement. Prends mon télpartout*. Dis-lui de revenir tout de suite, que c’est une urgence Kappa.
  • D’accord, je fais ça de suite.

J’appelle le professeur et il arrive immédiatement, accompagné de la directrice grâce à un transporte-tout. C’est un accessoire magique qui permet de se transporter immédiatement dans un lieu connu.

Je leur explique ce qu’il s’est passé très rapidement et le professeur Sponk commence à gérer l’infirmerie. Il va aider les étudiants soigneurs pour les cas les plus critiques.

Pour ma part, je vais m’occuper des petites blessures. Je fais quelques pansements, quelques sutures et donne quelques antidouleurs. Je leur explique, bien sûr, de revenir à l’infirmerie si quelque chose ne va pas, s’ils ont plus mal. Ils sont bien conscients que les étudiants en état critique passent en priorité.

Je m’inquiète énormément pour Silu. Je finis de m’occuper des blessés légers et je vais le voir. Lyia est occupée à le soigner. Elle l’a déshabillé pour voir s’il avait des blessures corporelles cachées. Son corps est tellement pâle. Il n’était pas très bronzé de base, mais pas à ce point-là. Il est livide et inconscient. Tout ça à cause de moi… J’aurais dû le protéger et pas le laisser affronter trois chimères à lui seul.

  • Comment va-t-il ? Puis-je t’aider ?
  • Je pense qu’il est stable, mais je n’ai plus de forces. Je ne peux pas faire plus pour le moment. Entre les soins que je lui ai prodigué hier et son état critique aujourd’hui, je suis à sec, me répond-elle.

Une petite loutre apparait derrière Silu. Elle a aidé Lyia à me soigner tout à l’heure, je m’en rappelle.

  • Il s’en tirera, il est robuste, me dit le petit animal.
  • Qui es-tu ? lui demandé-je.
  • Je suis un de ses protecteurs, Gloria la gardienne de l’eau. Tu as une affinité pour cet élément, n’est-ce pas ?
  • Euh oui, mais en quoi cela change quelque chose ?
  • Donne-moi la patte grand dadais, je vais le soigner un peu plus.

Je m’exécute immédiatement. Je veux pouvoir l’aider autant qu’il l’a fait pour moi. Dès que j’enlace sa patte, de l’eau en jaillit. Elle vient se poser sur le torse musclé de Silu et s’infiltre dans les pores de sa peau. Il reprend directement des couleurs. Par contre, je sens une fatigue intense m’envahir.

  • Qu’est-ce qu’on vient de faire ? demandé-je à Gloria.
  • L’eau a toujours été source de vie et de mort. Quand tu apprendras à mieux gérer ton don, tu t’en rendras compte. Les mages de l’eau ont oublié certaines parties de leurs capacités. Il n’y a pas que les soigneurs et les curateurs qui peuvent sauver des vies. Ne doute jamais de la puissance de l’eau !
  • Euh, d’accord. Merci pour ce conseil. Lyia, je vais veiller sur Silu. Va te reposer, tu en as besoin. D’autres étudiants auront besoin de soins demain.
  • Merci Jake, je vais aller dormir.

Lyia sort de la pièce. La connaissant, je suis sûr qu’elle va faire le tour de tous les patients pour s’assurer que tout va bien. C’est plus fort qu’elle.

Pour ma part, je prends une chaise et m’assoie dessus. Je me rapproche du lit de Silu et le recouvre d’une couverture. S’il se réveille nu comme un vers et en plus découvert, il risque d’être gêné. Je laisse sa main dépasser de la couverture et je la prends dans les miennes. Elle est glacée. J’ai bien fait de le recouvrir.

J’aurais dû être là pour l’aider. Il vient à peine d’arriver dans l’école et se retrouve pour la deuxième fois à l’infirmerie à cause de moi…

  • Je suis désolé Silu… Je ne veux plus te revoir ici à cause de moi… La prochaine fois, je te protégerai, je te le promets…

Les larmes coulent sur mes joues.

  • À quoi me servent ces trois affinités, si je ne peux pas protéger les gens ? Je suis trop faible pour aider les autres... Il faut que je devienne plus fort pour pouvoir te protéger.

Gloria monte sur mes genoux et vient se lover contre moi.

  • Tu n’y es pour rien mon grand. Tu ne peux pas protéger tout le monde. Tu t’es retrouvé face à trois chimères totalement seul. C’est normal que tu te sois fait blesser, me dit-elle.
  • Oui, mais Silu a su en gérer deux.
  • Oui, grâce à nous. Il ne les a pas affrontées seul, ils étaient cinq. Il n’aurait pas tenu deux secondes face à elles sans nous. Et puis tu vois dans quel état il a fini ?
  • Je veux pouvoir le protéger…
  • Il doit suivre un entrainement avec toi pour améliorer son contrôle de la magie de l’eau. Je vous superviserai. Tu deviendras plus fort avec nous. Si tu veux vraiment protéger Silu, il va falloir t’accrocher, grand dadais. Ça ne va pas être de tout repos. Tu sais Silu est un mage complet, il contrôle toute sorte de magie et même la sorcellerie.
  • Je contrôle aussi l’air et le feu. Est-il possible de m’entrainer avec lui pour ça aussi ? J’ai cru voir une salamandre et un aigle royal dans ses protecteurs. Si j’ai bien deviné, Silu a un gardien pour chaque élément ?
  • Tu es perspicace, dadais. Tu as même reconnu que ce fichu lézard était une salamandre. Tu vas lui plaire à coup sûr ! Je vais leur en parler mais je suis sûr qu’ils ne seront pas contre. En plus, je ne sais pas pourquoi, mais Silu a l’air de beaucoup tenir à toi même s’il ne te connait pas encore bien.

Quand elle a fini sa phrase, je me suis mis à rougir. Il tient à moi ? On se connait à peine. Il devrait me haïr. À cause de moi, il a tout perdu sa famille, sa vie, même sa petite amie… Si je n’avais pas été dans ce parc, rien de tout ça ne se serait passé… Je savais que c’était une mauvaise idée d’aller là-bas…

Je suis épuisé. Je vais juste poser ma tête sur son matelas en tenant sa main pour me reposer un peu. Je veux être là à son réveil.

*Telpartout : Téléphone donné aux soigneurs et certains étudiants pour appeler les professeurs en cas d'urgence majeur. Il marche via la magie et ne nécessite pas de réseaux. La personne appelée n'a pas d'autres choix que de répondre car un hologramme apparait juste devant elle.

Annotations

Recommandations

Lyanna Stark
Un Mur.
Deux prénoms.
Le but ? Tomber amoureux, peu importe leur volonté.

Une année auparavant, Leila Revigne, une élève du lycée Lander se suicida après avoir trompé son petit ami avec celui de sa meilleure amie. Dans sa dernière lettre, elle accusa Raven d’avoir publié une vidéo preuve de son acte, par pure jalousie. C’est ainsi que le Mur, une ancienne tradition de leur lycée, détruit les élèves les plus populaires. Personne ne sait qui inscrit les noms, ni pourquoi, mais l’établissement respecte tellement cette règle que s’en soustraire est impossible.

Mais lorsque le Mur convertit la vie de Madden, Emma, Raven, Erwin, William, Peter, Alexandre et Gabrielle en tragédies, les règles changent.

C’est maintenant à celui qui parviendra à ne pas craquer qui réussira à vaincre la vieille tradition. À moins qu’il ne s’agisse que d’un moyen pour faire éclater la vérité ?

Après tout, un mur est un mur. Une moindre faille, et tout s’écroule.
144
190
532
401
Peggy "Ladaline" Chassenet
ATTENTION, il s'agit du tome 2.

Ce début d’année scolaire a été mouvementé pour nos ados, particulièrement pour Tristan, toujours très affecté par le drame qui a touché sa famille.
Les secrets n’ont pas tous été levés. Tellement de questions restent en suspens.
Ils vont devoir apprendre à vivre les uns avec les autres, mais surtout et avant tout, à accepter le monstre qui est en eux.


___________________________________________
Contenu sensible

Club Valentine : les annotations sont les bienvenues.

Ne vous embêtez pas à corriger les accents circonflexes, je ne suis pas fâchée contre eux, mais j'utilise les rectifications orthographiques de 1990 ^_^
171
196
60
250
Clarys Ormane
Lena, une timide et brillante lycéenne de la banlieue ouest de Paris, endure les brimades à cause du mode de vie singulier de son père. Persuadé que le monde court à sa perte, Franck est un Survivaliste et a éduqué sa fille selon ces préceptes.

A la suite d’un mystérieux coup de téléphone, l’homme quitte précipitamment la ville et force Lena à l’accompagner en pleine forêt. Au fil des jours, Franck devient agité et violent. Craignant pour sa propre vie, Lena décide de s’enfuir.

L’adolescente va alors découvrir que le pays, tel qu'elle le connaissait, n’existe plus ! Les morts se comptent par millions. Comment une telle catastrophe a-t-elle pu se produire si vite et pour quelles raisons ?

Lena devra faire preuve de courage et utiliser toutes ses capacités pour aider ceux qu’elle aime à survivre !


* Contenus sensibles : certaines scènes décrivent des morts, de la violence, des affrontements... (effondrement société)
** Couverture : Réalisation d'Alexandra de Cornuaille ♥♥ (auteure à lire sur Scribay!)
739
876
1701
391

Vous aimez lire Siluvio ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0