Chapitre 9 : Une situation inattendue

7 minutes de lecture

Je me réveille en sursaut. Personne n'est dans ma chambre, c'est bien la première fois d'ailleurs. Tout à coup, quelque chose atterrit sur mon visage, Gloria vient de me sauter dessus.

  • Encore un cauchemar ? demande la jolie petite loutre.
  • Euh oui, mais comment le sais-tu ? lui demandé-je, alors que je tente de m'extirper du souvenir de mon rêve.
  • Tu sais, je sens ces choses-là, essaye-t-elle de mentir.
  • Pourquoi dis-tu ENCORE un cauchemar, alors ?
  • Peut-être que nous en savons plus sur toi, que tu ne le penses, répond Heden, en se posant sur ma table de chevet.
  • Mais on ne peut rien te dire, malheureusement. Hécate nous l’a interdit, réplique Tamago.
  • Bon d'accord. Je comprends le message. Vous ne pouvez rien me dire, mais n'y a-t‘il pas un moyen pour que j'arrête de faire ces cauchemars ? Car là, ça devient de pire en pire et je n'en peux plus...
  • Non, tu dois faire ces cauchemars malheureusement, j'en suis désolé, dit Gaïa.
  • Néanmoins, Hécate n'a pas spécifié qu'on ne pouvait pas t'aider dans tes rêves, dit Lumios. Vous ne pensez pas qu'on pourrait s'immiscer chacun notre tour dans ses rêves ?
  • C'est possible, mais pouvons-nous le faire ? demande Gloria.
  • Maintenant oui, conclut Heden, je m'occuperai de toi la prochaine fois.
  • Merci, lui dis-je.

Lyia entre en trombe dans la chambre. Elle me regarde et je comprends, en voyant son visage grave, que quelque chose d'anormal vient de se passer dans l'académie de magie.

  • Que se passe-t-il ?
  • On a un gros problème, dit-elle tout bas. Une chimère s'est introduite dans le réfectoire et les profs sont sortis pour une réunion. Jake est en train d'essayer de résoudre le problème. Mais il est seul et il n'a pas voulu que je reste pour le soigner. Il m'a dit d'aller chercher de l'aide, mais je ne trouve personne ! Je ne sais pas ce qu'il se passe dans l'université, mais tu es la première personne que j'ai rencontré sur mon chemin ! Dépêche-toi, on y va !

En une seconde, je sors de ma chambre et je suis en train de courir avec Lyia et mes cinq petits compagnons. Le problème, c'est que je ne sais pas comment utiliser mes pouvoirs. Comment vais-je pouvoir l'aider?

  • Il est blessé ? demandé-je à Lyia.
  • Oui, il saigne beaucoup, répond-elle.
  • Je vais faire diversion, toi, soigne-le.
  • Je vais t'aider, propose Gloria, je suis très douée pour la magie du soin.
  • Merci Gloria, les autres, vous venez avec moi. C'est le moment de me montrer ce que vous savez faire, leur dis-je en souriant.
  • D'accord, répondent-ils tous en choeur.

J'arrive devant la porte du réfectoire et l'ouvre en grand. La scène devant moi est terrible, Jake se trouve plaqué au sol entre les griffes de cet horrible monstre. Il a une tête de lion, un corps de buffle et une queue de serpent. Il atteint une taille de quatre ou cinq mètres environ.

Je m'empare d'une fourchette, surement tombée d'une des tables ayant été renversée, et lui jette en plein dans le visage.

  • Minou, Minou ! crié-je pour attirer l'attention sur moi et ainsi laisser Jake hors de danger.

Effectivement, j'ai réussi à attirer l'attention. Mais pas que d'une seule chimère, de trois.

  • Oh Pu... ! Tu m'avais dit une seule chimère non ? m'exclamé-je.
  • Il n'y en avait qu'une...
  • Remettez-le vite sur pied, j'aurai besoin de son aide ! Moi, je sors d'ici avec les trois saucisses furieuses.
  • Prends cette porte, elle donne sur le parc intérieur, tu auras plus de place et des endroits pour te cacher pour gagner du temps. Je fais du plus vite que je...

Je n'entends pas le reste de sa phrase, car je suis déjà en train de courir vers la porte qu'elle m’a indiquée avec Lumios, Heden, Tamago et Gaïa derrière moi. Bien sûr, les chimères me suivent elles aussi. Le parc est très grand, de quoi faire une bonne partie de cache-cache chimère. Mon plan est de tenter de les diviser, car je ne saurai pas les gérer toutes les trois en même temps. Je ne sais déjà pas comment je vais en vaincre une.

  • Si vous avez une idée, c'est le moment ! demandé-je à mes protecteurs.
  • On se divise en trois groupes pour les disperser. Je vais rester seule car je peux voler et donc les esquiver. Lumios va avec Lilly. Tamago suit Gaïa. N'engagez pas le combat sans Lilly, vous savez bien pourquoi.
  • Moi, je ne sais pas pourquoi, dis-je.
  • Tu verras bien avec Lumios. Maintenant, on se disperse, répond Heden.

Nous prenons trois chemins différents et les chimères suivent chacune un groupe.

  • Lumios, que dois-je savoir ? lui demandé-je, alors que je saute au-dessus d'une branche pour éviter de tomber.
  • Ça, dit-il en se retournant.

Soudainement, Lumios émet une lumière intense et il est devenu gigantesque. Il est un peu plus petit que la chimère. Il rayonne d'une jolie lumière rouge et orangée.

  • Waouw ! m'exclamé-je.
  • Il faut que tu m'aides maintenant.

Comment vais-je l'aider, je ne sais pas me servir de mes pouvoirs. Je sens soudain de la chaleur au-dessus de ma tête. Mes flammes turquoises viennent de se matérialiser. J'essaye de faire une flamme avec mes mains et je réussis. Lumios me permet d'utiliser mes pouvoirs de feu.

  • Comme tu vois, en ma présence, tu peux utiliser la magie du feu plus facilement. C'est ainsi pour chacun d'entre nous. Mais il va falloir que tu apprennes à le faire sans nous aussi, car nous pouvons garder cette forme uniquement pour une durée limitée. De plus, nous puisons dans ton énergie pour reprendre nos formes originales. Autant te dire, tu vas le sentir passer.
  • Ok, occupons-nous de cette chimère maintenant !

La chimère me fonce dessus la gueule grande ouverte. Je roule par terre pour l'éviter et je riposte avec un geyser de flamme. Malheureusement, je l’ai manqué de peu. Je n'ai pas encore appris à m'en servir... Lumios éteint l'incendie que je venais de provoquer d'un coup de queue.

  • Vise bien la prochaine fois ! crie-t-il.
  • J'essaye !

La chimère essaye de mordre Lumios. Mais cette fois-ci, je construis un mur de flamme entre mon protecteur et l'horrible monstre. Au moins, je n'ai pas eu besoin de la viser. La bête y laisse quelques poils, mais se remet vite du coup que je venais de lui porter. Maintenant, je dois lancer une offensive plus directe pour l'achever, mais le problème c'est que la chimère est très rapide et moi pas assez précis.

  • Le feu n'est pas juste une démonstration de force, tu peux jouer dans la finesse, me dit Lumios, comme s'il venait de lire dans mes pensées.

Une question de finesse. Je dois réfléchir mais avec Minou qui me poursuit, je n’en ai pas le temps. Tout à coup, j'ai eu une illumination. Elle se déplace vite, je n'ai qu'à la ralentir alors ! La bête fonce encore sur moi. Cette fois-ci au lieu de la viser elle, je vise le sol. Celui-ci devient un nid de flamme dans lequel la chimère s'enfonce. Avec les pattes brulées, elle ne sera plus aussi rapide. J'érige un mur de flamme l'entourant complètement. Ensuite, je ramène les murs vers elle pour la carboniser. Mon plan a eu l'effet escompté. La première chimère vient de se désintégrer, en laissant des nuages noirs derrière elle.

  • Bien joué ! Ça, c'est mon poulain ! s'exclame Lumios en reprenant sa taille. Maintenant, allons retrouver Tama et Gaïa.
  • Elles sont parties par la gauche. Allons-y.

Lumios se jette sur mon épaule et je cours vers le bruit des explosions qui nous entourent. Je ne comprends pas exactement comment cela fonctionne, mais je sais exactement où mes protecteurs sont situés. Je sais aussi que Tama ne va pas très bien et que je ne peux pas trainer. Il faut que je les rejoigne vite. Mais je sens que la transformation de Lumios a laissé des séquelles sur mon énergie... Il va falloir que je m'économise si je veux gérer les 3 chimères...

Je n’ai jamais couru aussi rapidement, je ne sens même plus le sol sous mes pieds. Je baisse donc les yeux et effectivement, je suis en train de me déplacer dans les airs en glissant sur des tornades miniatures. Tout à coup, Gaïa débarque sous sa forme d’aigle royal géant. Elle nous embarque sur son corps pour rejoindre Tamago, qui est en train d’occuper la chimère comme il le peut.

Je saute des ailes de Gaïa et atterris entre Tama et la chimère. J’ai juste le temps de créer une bourrasque de vent suffisamment forte pour dévier le terrible coup de queue qui allait s’abattre sur ma petite tortue.

  • Ça, c’est du timing parfait… Merci Silu, me dit Tama.
  • Remercie-moi quand j’aurai géré cette deuxième chimère, si j'y arrive. Ça sera plus approprié.

La chimère n’a pas trop apprécié mon affront et décide de me foncer dessus, gueule ouverte. Heureusement, Gaïa interrompt sa course en lui plantant ses serres acérées dans le torse. La chimère pousse un cri de souffrance et envoie valser mon aigle contre un arbre. Gaïa est hors combat, je le sens. Elle peine à tenir sa forme entière. Il faut que je trouve une solution et vite.

J’essaye de matérialiser l’air sous la forme d’une lame que je tiens à deux mains. Je cours à toute vitesse et me jette sur la chimère en sautant dans les airs. Je crée une bourrasque pour la faire vaciller vers moi. Je profite de son étonnement pour lui trancher la tête. La deuxième chimère vient de se volatiliser.

Il n’en reste plus qu’une, mais je suis pris de vertige et je tombe dans les pommes. Lors de ma chute, j’entends la voix de Jake en train de crier mon nom et voit Heden piquer vers moi.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

Clarys Ormane
Lena, une timide et brillante lycéenne de la banlieue ouest de Paris, endure les brimades à cause du mode de vie singulier de son père. Persuadé que le monde court à sa perte, Franck est un Survivaliste et a éduqué sa fille selon ces préceptes.

A la suite d’un mystérieux coup de téléphone, l’homme quitte précipitamment la ville et force Lena à l’accompagner en pleine forêt. Au fil des jours, Franck devient agité et violent. Craignant pour sa propre vie, Lena décide de s’enfuir.

L’adolescente va alors découvrir que le pays, tel qu'elle le connaissait, n’existe plus ! Les morts se comptent par millions. Comment une telle catastrophe a-t-elle pu se produire si vite et pour quelles raisons ?

Lena devra faire preuve de courage et utiliser toutes ses capacités pour aider ceux qu’elle aime à survivre !


* Contenus sensibles : certaines scènes décrivent des morts, de la violence, des affrontements... (effondrement société)
** Couverture : Réalisation d'Alexandra de Cornuaille ♥♥ (auteure à lire sur Scribay!)
699
840
1613
388
Lyanna Stark
Un Mur.
Deux prénoms.
Le but ? Tomber amoureux, peu importe leur volonté.

Une année auparavant, Leila Revigne, une élève du lycée Lander se suicida après avoir trompé son petit ami avec celui de sa meilleure amie. Dans sa dernière lettre, elle accusa Raven d’avoir publié une vidéo preuve de son acte, par pure jalousie. C’est ainsi que le Mur, une ancienne tradition de leur lycée, détruit les élèves les plus populaires. Personne ne sait qui inscrit les noms, ni pourquoi, mais l’établissement respecte tellement cette règle que s’en soustraire est impossible.

Mais lorsque le Mur convertit la vie de Madden, Emma, Raven, Erwin, William, Peter, Alexandre et Gabrielle en tragédies, les règles changent.

C’est maintenant à celui qui parviendra à ne pas craquer qui réussira à vaincre la vieille tradition. À moins qu’il ne s’agisse que d’un moyen pour faire éclater la vérité ?

Après tout, un mur est un mur. Une moindre faille, et tout s’écroule.
111
129
460
290
Peggy "Ladaline" Chassenet
ATTENTION, il s'agit du tome 2.

Ce début d’année scolaire a été mouvementé pour nos ados, particulièrement pour Tristan, toujours très affecté par le drame qui a touché sa famille.
Les secrets n’ont pas tous été levés. Tellement de questions restent en suspens.
Ils vont devoir apprendre à vivre les uns avec les autres, mais surtout et avant tout, à accepter le monstre qui est en eux.


___________________________________________
Contenu sensible

Club Valentine : les annotations sont les bienvenues.

Ne vous embêtez pas à corriger les accents circonflexes, je ne suis pas fâchée contre eux, mais j'utilise les rectifications orthographiques de 1990 ^_^
161
184
57
230

Vous aimez lire Siluvio ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0