Chapitre 23

2 minutes de lecture

Quand le Capitaine m’informa que la première mission s’était déroulée avec succès, j’en informa immédiatement ma mère. Les enfants devaient désormais arriver dans moins d’une semaine.

« -Super ma chérie. Tu avais raison, c’était une bonne idée.

-Merci de m’avoir fait confiance maman.

-C’est normal, tu t’y connais bien mieux que moi. J’étais sûr que tu allais réussir.

-Ça m’a fait du bien d’aider ces enfants. Je ne peux plus aller sur le terrain mais je peux toujours être utile.

-Contente que ça t’a aidé.

-Maman, je peux te demander quelque chose ?

-Je t’écoute.

-Est-ce que ce serait possible que je m’occupe un peu plus de l’armée, des gardes et tout ça ? Je connais les formations, les techniques offensive et défensive et je pourrais me rendre utile.

-Mais tu risquerais de devoir entrer en contact avec ton père ou de préparer un plan pour l’arrêter.

-Ça met égale. Il est juste mon géniteur, rien de plus. Et puis il a tué Max alors je me ferais une joie de mettre en place son arrestation.

-Je verrais comment je peux faire ça. Il ne faudrait pas non plus que tu diriges complètement l’armée, tu n’as pas assez d’expérience.

-Je suis d’accord. Je voudrais plutôt un rôle d’observation ou de conseil.

-Tu devrais aller te reposer un peu maintenant.

-Je vais bien, ne t’inquiète pas.

-Si tu le dis. »

Je sorti prendre l’air dans la cour et vis Antonin faisant des exercices de musculation. Il avait encore la chance de pouvoir faire du sport contrairement à moi.

« -Ça fait longtemps que tu m’observe ? me demanda-t-il

-Non, je viens juste d’arriver.

-Tu t’es reposer un peu ? Ce dernier mois a été éprouvant pour toi.

-Je ne suis pas mourante Anto, arrête de me couver. J’arrive même mieux à respirer depuis ce voyage.

-C’est parce que tu es ma petite sœur que je te couve. Tu arrives mieux à respirer ? Vraiment ?

-Oui. L’air de la campagne m’as fait du bien on dirait.

-Faudrait que tu y retourne plus souvent dans ce cas

-Justement, j’ai demandé à maman d’avoir des responsabilités concernant l’armée et la garde.

-Vraiment ? Je croyais que tu n’en voulais pas justement.

-J’ai aimé participer au secours de ses enfants, me rendre utile. Je crois que j’ai enfin trouver ma place.

-Je suis content pour toi.

-Merci. Par contre, tiens-toi plus droit quand tu fais ce mouvement sinon tu vas te casser le dos.

-Merci petite sœur, dit-il en voulant me prendre dans ses bras.

-Bas les pattes, tu es tout poisseux.

-Excuse-moi. »

Il me sourit tandis que je partais faire le tour de la cour. Le dernier mois avait passé rapidement mais maintenant que toute la pression était retombée, je ne savais plus quoi faire. Je ne pouvais pas m’entrainer et il ne valait mieux pas que je dérange ma mère. Finalement, je décidai d’aller aider les domestiques à préparer l’arrivée des cinquante enfants rescapées du Nord. Il fallait décider où ils seraient logés, préparer plus de nourriture ainsi que ce qu’ils pourraient faire pour s’occuper.

Annotations

Recommandations

Défi
Mélanie D'Angelo
Quand j'ai connue Ash Maverick, ce n'était qu'une adolescente. La parfaite petite fille à papa, tout ce que je déteste. Seulement, voilà, dix ans plus tard, elle débarque à New York et devient correctrice pour la maison d'édition dans laquelle je travaille. Et qui plus est, dans mon département et sous mes ordres ! Mais, Ash a changée. Elle n'a plus rien avoir avec celle que j'ai connue. Envolée la fille à papa, sérieuse. Elle est sexy à se damner et j'ai un mal fou à me rappeler que, non seulement elle est la soeur de mon meilleur ami, qui me tuerait s'il savait que je m'intéresse à elle, mais qu'elle est aussi mon employée. Fréquenter des collègues pourquoi pas, mais une dont je suis le supérieur direct est un gros risque pour ma carrière. Ajoutez à ça les différents problèmes qui surgissent dans mon service depuis son arrivée, et vous comprendrez pourquoi je suis à deux doigts de craquer.
Malgré tout, Ash m'attire. La femme qu'elle est devenue m'intrigue et je me demande combien de temps encore je vais pouvoir résister à l'effet qu'elle exerce sur moi.
112
61
100
43
Défi
Merenwen
Plop !
7
4
0
1
Défi
mayauthoress
-Ce chapeau vous va à ravir madame. Mademoiselle?
-Euhh... Merci! On se connait?
-On m'appelle Unknown.
-Votre nom en français donne Inconnu (e)?!
2
0
0
2

Vous aimez lire Le studio d'Anaïs ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0