Chapitre 22

3 minutes de lecture

A mon réveil, je me sentais en plein forme. L’air frais de la campagne où se trouvait le camp me faisait du bien. J’avais l’impression de mieux respirer. Carole m’aida à mettre une robe rouge à manche longue et boucla mes cheveux avant d’y mettre mon diadème. Finalement, je m’étais habituer à mettre des robes et ce n’était pas aussi désagréable que je le pensais au début. Je me sentais belle dedans et cela m’aidait dans mon nouveau rôle de princesse. Le fait d’en porter tout le temps maintenant était en quelque sorte une rupture avec mon ancienne vie de garde. Une rupture alors que j’étais revenu au camp pour de nouveau préparer un plan de sauvetage. Vers huit heures, je rejoignis le Capitaine et le chef des infiltrés dans la salle ronde. C’était la première fois que j’y venait, n’étant pas autoriser auparavant. C’était ici que tous les plans d’attaques se préparaient.

C’était l’une des plus grandes salles du camp, ronde avec une table circulaire en son centre. Une vingtaine de personnes pouvaient être assis autour en même temps. Il y avait une dizaine de vitres teinté pour qu’on ne puisse pas voir ce qu’il se passe à l’intérieur depuis l’extérieur. Exceptionnellement pour cette réunion, une carte du Nord avait été installer au centre de la table où des pions étaient installés, représentant les agents infiltrés ainsi que les bases des rebelles. Aujourd’hui cependant, nous étions que trois dans l’immense pièce.

« -Soldat Stone ! Ravi de vous revoir ici, commença le chef des infiltrés

-Je suis contente d’être de retour aussi Commandant Elias. Mais je suis la princesse Kiera D’Erésia maintenant.

-C’est vrai. Et il parait que vous avez une idée pour sauver des enfants du Nord ?

-C’est exact. Comme vous le savez et pouvez le voir sur cette carte, nous avons des agents infiltrés dans la résistance depuis plusieurs années déjà. Jusqu’à aujourd’hui ils n’ont eu comme mission que de créer des liens et gravir les échelons pour le jour où nous aurions besoin d’eux.

-Et le jour est venu, enchaina le Capitaine.

-Tout à fait. Ce sauvetage devra se faire de nuit en toute discrétion. Les agents infiltrés ne pourront pas sauver tous les enfants du premier coup, se serait suspect…

-Ils devront choisir ?

-Malheureusement oui. Ils ne devront prendre avec eux qu’un petit groupe de cinq voir dix enfants maximums. S’ils sont trop nombreux, ils se feront repérer.

-Cinq enfants devrait être largement suffisant.

-Partons là-dessus alors.

-Une question avant, nous coupa le Commandant. Combien de temps avons-nous ?

-Un mois pour effectuer la première mission de secours. Sinon ma mère envoie l’armée au complet au risque de tuer les habitants innocents.

-C’est faisable. Comment choisiront-ils les enfants ?

-Dans un premier temps il faudrait que ce soit ceux qui sont capable de se débrouiller seul. Il faudrait qu’il puisse rejoindre le point de rassemblement seul si l’agent qui les exfiltre est découvert.

-Il ne vaudrait mieux pas que tous les groupes se retrouvent au même endroit si on donne aux enfants les coordonnées du rassemblement.

-Vous avez raison. Ils risqueraient de parler et de mettre en danger tous les autres. Il y a dix soldats infiltrés c’est ça ?

-C’est exact.

-Ils nous faut donc dix points de rendez-vous, où d’autre soldats prendront la relève pour amener les enfants dans un autre point de rendez-vous.

-Vous avez de bonne idée princesse, vous n’étiez pas le meilleure soldat du camp pour rien.

-Merci Capitaine. »

On continua les préparatifs pendant un mois. Une semaine avant la première mission, j’étais rentrée au château. Comme prévu la première mission se déroula dans les temps et ont réussi à sauver cinquante enfants entre dix et seize ans.

Annotations

Recommandations

Défi
Mélanie D'Angelo
Quand j'ai connue Ash Maverick, ce n'était qu'une adolescente. La parfaite petite fille à papa, tout ce que je déteste. Seulement, voilà, dix ans plus tard, elle débarque à New York et devient correctrice pour la maison d'édition dans laquelle je travaille. Et qui plus est, dans mon département et sous mes ordres ! Mais, Ash a changée. Elle n'a plus rien avoir avec celle que j'ai connue. Envolée la fille à papa, sérieuse. Elle est sexy à se damner et j'ai un mal fou à me rappeler que, non seulement elle est la soeur de mon meilleur ami, qui me tuerait s'il savait que je m'intéresse à elle, mais qu'elle est aussi mon employée. Fréquenter des collègues pourquoi pas, mais une dont je suis le supérieur direct est un gros risque pour ma carrière. Ajoutez à ça les différents problèmes qui surgissent dans mon service depuis son arrivée, et vous comprendrez pourquoi je suis à deux doigts de craquer.
Malgré tout, Ash m'attire. La femme qu'elle est devenue m'intrigue et je me demande combien de temps encore je vais pouvoir résister à l'effet qu'elle exerce sur moi.
112
61
100
43
Défi
Merenwen
Plop !
7
4
0
1
Défi
mayauthoress
-Ce chapeau vous va à ravir madame. Mademoiselle?
-Euhh... Merci! On se connait?
-On m'appelle Unknown.
-Votre nom en français donne Inconnu (e)?!
2
0
0
2

Vous aimez lire Le studio d'Anaïs ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0