Chapitre 9 : Ici, c'est Gamma 15.

12 minutes de lecture

Gamma 15 , An 21 400.


Lorsque le vaisseau pénétra l’atmosphère de la planète, Zack en reste bouche bée. Cette petite planète bleue était en fait complètement recouverte d'îles. Ce qui le surprit le plus était l'astroport. La seule zone entièrement artificielle, mais aussi la plus grande de Gamma 15. Bâti sur une plate forme, la capitale et unique ville existante. Il avait hâte d'y débarquer pour en apprendre plus sur ce lieu étrange, mais cela ne se passa pas comme il l'imaginait. La frégate ne fit que survoler l'amas anarchique de ruelles et de bâtiments. Elle se dirigea vers une île qui ne laissait aucun doute sur la destination. Si la majorité était au décor d'un paradis flottant aux magnifiques plages bordées de végétation, l'autre était une base à la l’apparence similaire à celle du vaisseau, mais suffisamment grande pour l'accueillir.


Lorsqu'ils atterrirent sur l'eau pour accéder à l'immense structure d’acier, Zack fut étonné du comportement Kyla. S'il l'avait déjà vue joyeuse, en revanche c'était la première fois qu'elle était aussi surexcité en sa présence. Même ivre à la fête, elle ne fut pas tant déchaîné. Là, elle courait dans tous les sens, hurlait de bonheur à plein poumon, et le bouscula à plusieurs reprises sans le faire exprès. Zazie tenta de la ramener à la raison, mais sans succès. Pourtant, la rouquine l'écoutait toujours en général. Il fallut l'intervention de Corryna pour la contrôler un peu. Zack se demanda pourquoi elle agissait ainsi.


Une fois entré dans la base, il fut impressionné. Celle-ci se composait avant tout d'un immense hangar. Mais vide de toute autre personne que l’équipage. Zack pensait le contraire vu l'excitation de Kyla, mais il en arriva à la conclusion que son comportement était dû à autre chose. Il suivit le groupe dans la partie habitable, et se crut dans un manoir tant elle était vaste. Sauf que toujours aussi déserte. Il se consola en se disant qu'avec autant d'espace, il aurait au moins l'occasion d'avoir une chambre à lui. Devant la porte menant à l'extérieur, il se fit bousculer par la jeune femme à nouveau surexcitée. Celle-ci fonça sur la plage et plongea allègrement sur le sable chaud. Là, il comprit ce qu'elle attendait avec autant d'impatience. Abel dû même la rappeler à l'ordre.


  • Kyla ! Tu te calmes, s'il te plaît. On est en vacance pour le mois entier. Tu auras tout le temps de te détendre et de t'amuser.

  • Vous êtes sérieux, là, capitaine ? L'interpella Zack. C'est quoi cette histoire ? C'est pas ce qui était convenu.

  • De quoi tu parles, gamin ? Tu travailles pour nous, donc tu suis notre rythme. Si on bosse, tu en fais autant. Si on prend des vacances, tu lèves le pied et tu te détends. Profite du paysage, et du calme au lieu de râler.

  • Ouais, c'est ça ! Un mois entier à glander, c'est pas comme ça que je vais rencontrer l'empereur. J'ai des comptes à régler avec lui, j'ai autre chose à foutre que de me dorer la pilule au soleil !

  • Tu commences à m'emmerder avec ta vengeance à la con ! Kyla, il est sous ta responsabilité. On veut juste prendre du bon temps nous. Pas question de l'avoir dans les pattes avec cette mentalité.

  • Pourquoi moi Capitaine ? protesta Kyla. Moi je veux profiter de mes vacances.

  • Parce que tu es doué pour lui mettre du plomb dans la cervelle. Et aussi ta punition pour m'avoir désobéi. Si tu crois que je n’ai pas vu ton petit manège lors de la bataille, tu te fous le doigt dans l’œil.

  • De quoi vous parlez ? Vous m'aviez demandé de rester spectatrice et ne pas dire un mot Zack, qu'une démonstration lui serait plus utile qu'une explication.

  • Et lui pincer le cul c'était pourquoi ? Les caméras de surveillance du vaisseau t’ont grillé. Alors sois t'as essayé de le draguer pendant la bataille et tu as fait une faute en le déconcentrant pendant que je lui parlais. Soit, tu as triché et tu m'as désobéi.

  • Estime-toi heureuse, ma puce, intervint Zazie. Tu pourras profiter de tes vacances quand même. Tu vas juste passer les premiers jours avec Zack pour lui remettre les idées en place. Ça aurait pu être pire comme punition.

  • Elle a surtout de la chance que j'ai décidé d'être indulgent. Certes elle m'a désobéi, mais la façon dont elle l'a fait était plutôt ingénieuse. Ça mérite bien d'être récompensé en allégeant la sanction. Mais ne recommence jamais !

Kyla ne protesta pas, et emmena Zack sur la plage pour l'éloigner de l'équipage. Lui n'en avait pas fini avec le capitaine, mais il fut surpris de la force et de l'énergie de la rouquine. Il n'arriva pas à se défaire de son emprise et se retrouva forcé de la suivre. Pourtant, il n'en démordait pas. C'était censé être des pros, et à peine la mission finie ils prenaient déjà des vacances. Ils ne s'étaient pas suffisamment reposés dans la station spatiale ? Merde, il perdait son temps ici. Et sans eux, il ne pouvait rien faire.


Son seul espoir de changer la donne, c'était elle. Si la rouquine lui expliquait la situation, il pourrait sûrement trouver une solution et repartir plus vite. Sauf que là, elle n'avait pas l'air d'humeur pour ça. Elle le fusillait du regard et semblait sur le point de l'engueuler. Zack s'attendait à ce qu'elle lui hurle dessus, mais non. Elle l'ignora, et sortit une serviette de son sac. Elle tomba la salopette, pour dévoiler un maillot de bain et partie piquer une tête comme s'il n'existait pas. Tant mieux, il allait pouvoir échapper à sa vigilance.


Zack regarda vers la base, mais l'équipage n'était déjà plus en vue. Impossible pour lui de savoir s'ils étaient dedans ou partis faire un tour. Et quand bien même, après son comportement le capitaine le laisserait sûrement à la porte. Ses intentions étaient plus qu'évidentes. Le jeune homme ne pouvait que réfléchir à sa situation. Il avait merdé, et pas qu'un peu. Il avait besoin d'Abel pour atteindre son objectif, et il ne devait plus se le mettre à dos. Pas une fois de plus. Finalement, c'était Kyla qui avait raison, mais il ne l'avait pas écouté. Il devait fermer sa gueule et faire profil bas désormais. D'ailleurs, la première chose à faire, c'était de lui demander conseil pour passer le mois.


Il fut forcé d'attendre qu'elle en ait marre, ce qui demanda beaucoup de temps. Et merde, tant pis. Il se déshabilla et alla en sous-vêtements dans l'océan pour espérer la rejoindre. Sauf qu'il ne savait pas nager. Quand le niveau de l'eau lui dépassa la taille, il n'osa pas s'avancer plus loin. Par chance, Kyla le remarqua et vint à sa rencontre. Bien qu'elle lui en veuille toujours, le fait qu'il fasse un effort désamorça la situation. Il n'échappa pour au temps à la réprimande :


  • Je t'avais prévenu, non ? Si tu n'en faisais qu'à ta tête et que tu merdais, tu devrais te passer de mon aide !

  • Bon, je sais, et j'en suis désolé. J'aurais pas dû. Mais si tu voulais bien me laisser une autre chance...

  • Encore une ? Notre accord, c'était déjà la seconde que je t'offrais !

Zack ne répliqua pas. Il baissa la tête, et attendit patiemment la suite de l'engueulade. La jeune femme le regarda sans rien dire. Elle finit par soupirer et se calmer.


  • Franchement, tu es désespérant. Mais bon, il faut croire que c'est dans ta nature. Soit, je vais te donner un conseil, et celui-là garde le bien en mémoire. Oublie l'idée de bosser pendant le mois.

  • Ne le prends pas mal, mais ça je l'avais compris. Ce qui m'intéresse, c'est le pourquoi. Je pensais que des professionnels feraient passer le travail en priorité.

  • Tu sais, contrairement à toi, nous on a envie de profiter de la vie. Les vacances c'est aussi important que le boulot. Et on les prend toujours au changement d'année. Ça vaut pour tous les équipages de chasseurs de prime, mais également pour les pirates et les corsaires. On partage la planète entre ces trois factions, et on s'y regroupe tous à cette période de l'année. D'ailleurs, tu ne trouveras aucun contrat impérial à cette date, ils sont tous suspendus pour l'occasion, sauf extrême urgence.

  • Pourquoi, ça ? Quel est l'intérêt de faire ça ? Je veux dire, les pirates et les corsaires auraient le champ libre avec tous les chasseurs de prime en pause.

  • Ça, c'est pour une raison bien précise, comme le fait de ne pas s'entre-tuer, ni faire prisonnier les pirates et les corsaires. Par contre, ça j'ai pas le droit de t'en parler, ordre du capitaine. Tu comprendras bien assez vite.

  • Pourquoi ça ? Il t'a dit de m'expliquer la situation, non ?

  • Je l'ai fait. Le reste attendra. Je peux juste te dire qu'il faudra te trouver un maillot de bain au marché de l'astroport. Pour l'instant, détends-toi et viens nager avec moi.

  • Je ne sais pas nager...

Zack rougit en lui disant cela, si gênant que lui parût cet aveu. Kyla éclata de rire, mais il ne lui en voulait pas. Il avait bien compris que ce n'était pas volontaire, qu'elle ne cherchait pas à se moquer de lui. Malgré ses protestations, la rouquine le tirait plus loin dans l'océan jusqu'à ce qu'il n'ait plus pied. Il se mit à paniquer, et s’accrocha à elle par peur de se noyer. La jeune femme le repoussa, et il se débattit pour ne pas couler. Kyla essaya de lui montrer comment faire, et eu du mal à lui apprendre à nager, celui-ci étant effrayé par le fait qu'elle lui ait forcé la main. Après plusieurs heures, il parvenait enfin à flotter et se déplacer légèrement. Elle lui promit de reprendre la leçon le lendemain, sans le brusquer cette fois-ci.


Avant tout, Zack rentra avec elle, et présenta ses excuses au capitaine. Abel le fixa un moment pour voir s'il était sincère. Bien sûr qu'il l'était, même si cela restait par intérêt. Il fut autorisé à passer la soirée avec l'équipage. Grillade et alcool à volonté, le voilà à nouveau forcé à boire avec eux. Sauf que cette fois-ci, il se laissa aller. Bien éméché, il se retrouva prit au piège pas le capitaine. Afin d'être entièrement pardonné, il lui imposa un karaoké en duo avec Kyla. Tous les regardèrent avec attention. Ils pensaient tous qu'il refuserait en s'énervant à cause de l'alcool, mais non. La rouquine en fut si surprise qu'elle ne broncha pas quand vint le moment de l'accompagner au chant. L'un comme l'autre, fut si mauvais qu'ils déclenchèrent l'hilarité du public pour le reste de la soirée. Il s'en fichait, au moins il n'était plus en froid avec l'équipage.


C'est lorsque Zazie lui réclama un strip-tease d'excuse qu'il sut qu'il devait battre en retraite, et qu'il était temps pour lui d'aller dormir. Surtout qu'il ne pouvait compter sur personne pour le protéger de l'artilleuse. Pas même de Kyla, qui était si ivre qu'elle le sifflait et suivait les autres dans leur délire. Sauf que le problème, ce n’était pas où il irait se coucher. Peu importe où du moment que c'était dans un coin tranquille. Non, son souci c'était qu'il ne pouvait pas se lever. Abel, voyant la situation, vint à son secours.


  • Kyla, conduit le à sa chambre, il tient plus le pauvre Zack.

  • Mais, pourquoi moi capitaine ?

  • Parce qu'il en a fait autant pour toi ?

  • Ça se tient, mais moi je voulais continuer à faire la fête.

  • Bah, suffit de revenir après, lui rappela Zazie. On t'a dit de l'emmener se coucher, pas que tu devais rester dans son lit, ma puce ! Sauf si t'as envie de lui tenir compagnie.

La rouquine ne répondit rien, et souleva Zack pour l'aider. C'est un peu gênant comme situation, mais il était trop saoul pour dire quelque chose. Elle faisait de son mieux pour le conduire, mais elle-même n'était pas en état de marcher droit. Après s'être ramassée par terre à plusieurs reprises sous les rires de l'équipage, elle parvint à le hisser dans les escaliers. La tâche ne fut pas aisée, et elle ne se priva pas de le faire comprendre :


  • Bon sang, ce que tu peux être lourd, toi!

Parce qu'elle ne l'était pas elle ? Bon moins que lui, mais quand même. Elle aurait pu se montrer plus délicate. Lorsqu'elle trouva enfin la chambre de Zack, c'est avec un grand soulagement qu'elle le laissa tomber sur le lit comme un vieux sac à patates. Elle retourna ensuite à la fête tandis que lui plongeait dans un sommeil profond.


Il se réveilla avec un mal de crâne énorme, et la tête lui tournait encore. Une odeur de café parfumait l'ensemble du bâtiment, et son premier réflexe fut de se lever pour aller déguster ce breuvage dont il avait fort besoin. Mais avant, son estomac l'envoya faire un arrêt aux toilettes. En arrivant auprès de l'équipage, il remarqua qu'on l'observait avec amusement à l'exception de Kyla et Zazie. Apparemment, elles continuèrent la fête jusqu'à l'aube prétextant finir les bouteilles pour éviter le gaspillage. Zack se sentait toujours nauséeux et demanda poliment un café, mais Wilfrid le lui donna avec une forte tape dans le dos.


  • Alors, gamin. On a été malade au réveil ?

  • Vous savez comment ? C'est grand ici.

  • Peut-être, mais vu le bruit que tu nous as fait, tu nous as régaler d'un concerto très explicite. Enfin, heureusement que ce n'était pas hier soir. Tu aurais arrosé la pauvre Kyla qui a eu la gentillesse de te porter.

  • Tant mieux. Les choses commencent à s'arranger avec elle, je préférais que cela continue.

  • Ha, et ça veux dire quoi ça ? Tu peux tout me dire, tu sais.

Non, mais de quoi il se mêlait celui-là ? Il ne s'imaginait tout de même pas qu'il avait des vues sur la rouquine ? Zack clarifia les choses avec le chef mécanicien, mais il ne voulait pas lâcher le morceau. Ce dernier semblait l'avoir pris en affection, et insistait lourdement.


  • Tu sais, gamin, c'est Gamma 15 ici. On s'y fait de merveilleux souvenirs. On y trouve aussi l'amour.

  • Je crois que Zazie a une mauvaise influence sur toi.

  • Tien donc, c'est fini le « vous » ?

  • Désolé ça m'a échappé, je ne voulais pas...

  • T’excuse pas, au contraire ça commençait à devenir chiant. Tu vas vite passer pour un touriste à l'astroport si tu continues à être formel.

  • On va là-bas aujourd'hui ?

  • Non, tu te reposes pour être en forme demain. Intervint Abel. Tu vas t'y rendre avec Kyla et Zazie pour passer une commande en mon nom. Et aussi pour acheter une tenue appropriée pour la course au colis.

  • C'est quoi cette course ? C'est pour ça qu'on est venu exprès ici ?

  • Ha, tu comprends enfin. Mais je ne t'en dirais pas plus, sinon je vais te gâcher la surprise.

  • Je crois que c'est foutu pour ça, Cap, s'il va en ville, lui rappela Wilfrid. Il ne va entendre parler que de ça, et puis Kyla ne l'aura non plus.

  • Tant pis, Zazie lui expliquera si nécessaire. En tout cas, toi et Lucas, vous allez avoir du boulot pour préparer la course.

  • Quoi ? Je voulais accompagner Zazie et les petits, moi.

  • Pas question, j'ai besoin de vous ici. Zazie peut très bien s'occuper d'eux. Et puis, Karl doit régler une affaire en ville. Il le rejoindra après. Et puis, tu sais très bien pourquoi ni toi ni Lucas n'avez le droit de rester seuls avec elle.

  • C'est bon j'ai pigé Cap. Mais on pourrait y aller tous ensemble. On ne pourra pas commencer sans la commande.

  • On ira les retrouver plus tard. Faut que tu bosses sur les plans avec Lucas.

  • Par contre, faudra expliquer les règles au gamin. C'est quand même Gamma 15. S'il merde, c'est la réputation de l'équipage qui va prendre.

  • C'est pour ça que Zazie les accompagnera.

Wilfird tenta de négocier avec Abel, mais il refusa de céder. Zack but un café, et s'allongea sur un canapé. Contrairement à la veille, chacun des membres faisait sa vie de son côté. Corryna vint le voir pour s'assurer qu'il allait bien. Le capitaine et Karl disputaient une partie d'échecs. Lucas, lui, s'amusait à lire et à fabriquer des petits robots acrobates. Le chef mécanicien, lui partit chouchouter son vaisseau. Plus tard, ils furent rejoints par Zazie, et une Kyla complètement décoiffée et les yeux rouges de fatigue. Celle-ci vint s'avachir sur le canapé avec une boisson chaude à la main, une bande dessinée dans l'autre. Zack comprit que ce n’était pas aujourd'hui qu'il reprendre les leçons de nage. Cependant, il était vraiment pressé d'être au lendemain pour visiter l'astroport et en savoir plus sur son fonctionnement ainsi que ses règles. Après tout, Wilfrid l'avait dit : ici c'était Gamma 15. Le jeune homme ne pouvait refréner sa curiosité.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

CHAD de scribopolis "limalh" LBK
Afin de préserver l’univers, il faut sauver la Terre et vaincre le Néant. La destinée de tous repose sur le Clan Darck souverain de la Magie, et ce, depuis que les sorciers ont quitté leur planète d’origine pour la tienne.

Seul problème, le Commencement des Temps trouve sa source dans le futur. Une boucle s’est formée.

L’unique chance de la briser et de bénéficier enfin du libre arbitre : la Trinité, dont le pouvoir suprême fut forgé au long des générations sous la machiavélique supervision de la Gardienne du Continuum et des Puissances Supérieurs
34
14
557
516
Scribopolis
Cinquième concours de Scribopolis.

Thème : L'Usine.
259
119
238
115
Dragon Fire
Tremblez, créatures insidieuses !

Crocs et lames déployés, rien ne peut résister à l'équipe la plus puissante et improbable des terres d'Asgara !

Sünghya et Irya sont des personnages suscitant chez la plupart pas mal de surprise :
En effet, le premier est un puissant monstre, scellé il y a plus de mille ans par un grand guerrier exorciste ; la seconde est l'une des descendantes de ce héros à la renommée légendaire.

Parcourant le vaste monde, bravant les tempêtes et terrassant leurs ennemis, ils cherchent à percer les plus grands mystères des anciens peuples. Derrière les morceaux d'une énigme tombée dans l'Oubli se cache un savoir perdu dans les sables du Temps.

Dispersée à travers les temples, les dunes et mers, le duo n'est pas le seul à s'y intéresser ! Que peut-elle donc bien cacher de si important ? Pour le monstre et la chasseresse cherchant à l'assembler, elle renferme un bien troublant passé...
236
326
1811
86

Vous aimez lire Le Loup de Scribopolis ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0