Chapitre 8 : Mission et code d'honneur

9 minutes de lecture

Espace du système Gamma, An 21 400.


Les réparations se terminèrent rapidement. Tout l'équipage s'y était mis, et le vaisseau était prêt à repartir. Kyla s'était montrée très froide envers lui depuis la petite fête, comme il l'avait prévu. Cependant, cela n'avait rien à voir avec les raisons qu'il imaginait. Elle lui en voulait surtout de ne pas avoir insisté auprès de Zazie afin que l'artilleuse s’occupe d'elle à sa place. Il la trouva immature sur le coup, mais se rappela bien vite la chambre enfantine. Après réflexion, le comportement de la jeune femme lui apparut bien plus normal. D'ailleurs, elle savait bien qu'il avait regardé de l'autre rideau, et ce qu'il avait vu. Sauf qu'aucun n'osa aborder le sujet. C'était comme un tabou entre eux, bien qu'il n'y avait rien de honteux dans cette histoire.


La Licorne Noire avait prit son envole en première, mais fut rejointe part trois autres vaisseaux. Les mêmes que Zack avait croisé dans la station. « Le loup téméraire »; « le tigre fougueux », et « La lionne indomptable ». Quatre grosses pointures pour une mission d'escorte d'un transporteur de fonds ? Fallait vraiment que le risque soit important. Il commençait à redouter les futurs adversaires qu'ils devraient affronter. Déjà que les mafieux étaient lourdement armés et durs à tenir en respect. Alors là, s'ils s'y collaient à plusieurs pour faire le boulot, sur quoi ils allaient tomber ?


Abel, lui, était serein. La barre en main, il sifflotait un air joyeux repris en chœur par l'équipage. Un signal de communication vint interrompre leur petit jeu, mais il amusait grandement le capitaine lorsqu'il décrocha.


  • Enfin vous nous rejoignez. À qui donc ai-je l'honneur de parler ?

  • Ha ! Abel ! Alors, on reconnaît plus un vieil ami ? Je suis Cyberwolf, du Loup Téméraire ».

  • Alann, toujours à te la jouer terreur de l'espace ?

  • Je t'ai déjà dit de ne pas m'appeler par mon prénom Lynn !

  • Vous ne pourriez pas arrêter de vous engueuler ? On en tend que vous sur ce canal !

  • Hamel du Tigre Fougueux » ! déclara Abel avec joie. Enfin quelqu'un qui a la tête sur les épaules. J'ai vraiment cru que tu allais me laisser seul avec ces deux-là.

  • Je n'aurai jamais loupé un tel contrat. Avec autant de fric en jeu, on va pouvoir se prendre des vacances bien méritées.

  • On a tous le même objectif. Annonça fièrement Lynn. Après, tout ça fait longtemps pour tout le monde, non ?

  • À condition de réussir le boulot !

  • Hamel, petite nature ! cracha Cyberwolf. À ton avis, pourquoi on s'est regroupé pour ce boulot ?

Les capitaines continuèrent à s'invectiver un long moment, alors que Zack n'arrivait pas à comprendre leurs relations. Ils semblaient à la fois amis et adversaire, rivaux et coéquipiers temporaires. L'escorte se passa dans un calme complet, et en devint presque ennuyeuse aux yeux du jeune chasseur. Passionnant et instructif qu'elle avait dit Zazie. Elle s'était foutu de sa gueule ou quoi ? À moins que ce soit justement le fait d'avoir aligné une telle équipe qui avait dissuadé toute tentative d'attaque ? Sûrement. Même lui qu'on appelait une tête brûlée, ne s'y se serait pas risqué y compris avec le meilleur équipage de l'univers.


À mesure que la mission se poursuivait, Zack restait tout de même perplexe. Il avait fait ses preuves aux tourelles de tirs, et Kyla semblait maîtriser le poste aussi. Alors pourquoi le capitaine leur demandait d'attendre sur le pont ? Il avait l'impression qu'on le mettait sur la touche volontairement. Forcé de regarder, et d'écouter comme un vulgaire novice, il se sentait insulté ; humilié. Sa seule consolation fut de voir la rouquine partager son ennui. Le calme ne dura pas, les communications furent relancées au grand plaisir de Zack qui espérait enfin qu'il se passe quelque chose d'intéressant :


  • Ici, Hamel. On a de la compagnie.

  • Par pitié, faites qu'on tombe sur des pillards ou des gangsters ! S'égosilla Cyberwolf, d'un rire sadique.

  • Tu vas êtres déçu, mais non. Ça bat pavillon noir en face.

  • Des Pirates ? demanda Abel.

  • Corsaires ! Et pas n'importe lesquels. «Le Hollandais Galactique » et « Le Renard intrépide ».

  • Caleb et Zoé, sérieusement ? s'étonna Cyberwolf. Depuis quand ils bossent ensemble ces deux-là ?

  • Zoé est pour moi ! s'exclama Lynn. Ma vieille adversaire est de la partie, la politesse exige que je lui rentre dedans. Hé les filles ! Manœuvre de décrochage ! On leur fonce dessus !

  • Karl, on bouge ! ordonna Abel. Caleb est pour moi ! Interdiction de vous en mêler les autres.

  • Et merde ! cracha Cyberwolf. Vous faites chier avec vos putains de rivalité. C'est toujours les mêmes qui s'amusent.

  • Arrête de gueuler Alann ! Le coupa Hamel. Regarde, des petits malins les ont suivis en voulant profiter de leur réputation.

  • Ha ! Des novices, et des gamins sans cervelle ! Tu crois que ça va me suffire ? Si tu savais à quel point ça m'emmerde d'aller leur faire la leçon aux merdeux !

  • Ils sont très nombreux ! On va faire un tir groupé avec eux ! Ça devrait les calmer et les ramener à la réalité. On va leur apprendre les règles. Quand on débute, on prend des objectifs plus petits. La quantité ne fait pas la qualité !

Zack regarda le vaisseau de Lynn se diriger vers une frégate bien plus grande à forme de renard, tandis qu'Abel fonçait droit sur sa cible. Le jeune homme fut surpris en voyant le bâtiment adverse. Celui-ci, contrairement aux autres, semblait avoir échappé à la mode. Tout comme son nom n'était pas lié à un animal, sa forme était celle d'un navire de la taille d'une croiser léger. Une immense lame de Titane à la proue pour éperonner ses ennemis. Caleb et Zoé étaient les plus célèbres parmi les corsaires, si bien qu'ils servaient d'exemple à tous aux autres, y compris aux pirates. Lui-même avait grandi en écoutant ces histoires, quand les pilotes se retrouvaient dans les bars.


Il était à la fois effrayé par ses adversaires, mais tellement excité à l'idée de les voir à l’œuvre. Mais il se rappela qu'il n'avait pas reçu l'ordre de participer. C'était si frustrant. Et puis il foutait quoi le capitaine, là ? Merde, ils étaient à portée de tir ! Suffisait de faire feu, et de les dégommer. Surtout que les autres avaient déjà engagé le combat.


  • Capitaine ! Pourquoi on attend ? Ils sont juste en face de nous ! Si on fait rien, ils vont nous balayer avant même qu'on ait le temps de riposter !

  • La ferme, gamin ! Je te l'ai dit quand je t'ai recruté, non ? Y'a des règles dans l'espace. Et ça en fait partie. On va les affronter, mais après avoir respecté les usages de politesse.

Faire preuve de politesse ? De quoi il parlait Abel ? C'était des ennemis en face. Pourquoi faire dans la diplomatie ? Il ne comprenait rien. Il était sur le point de répliquer quand Kyla lui pinça les fesses pour ne pas se faire remarquer pas le reste de l'équipage. Bien qu'il n'apprécia pas la zone touchée par la jeune femme, il saisit aisément le message et se tut. Une voix inconnue arriva par les canaux de communications du vaisseau.


  • Capitaine Abel. Quel plaisir de te revoir. J'imagine qu'on va s'affronter à nouveau. La dernière fois, ça t’a coûté cher les réparations, non ?

  • Pas tant que ça, mon bon Caleb. Mais j’admets que je te dois toujours deux caisses de liqueurs. Que dirais-tu de la jouer quitte ou double cette fois-ci ?

  • Ça me va ! C'est que j'ai tout un équipage à qui j'ai promis la fête du siècle. Alors plus tu me devras à boire, moins j'aurais à dépenser.

  • Attention, Caleb, tu risques de perdre et de passer à la caisse. C'est que ça boit beaucoup aussi sur mon vaisseau.

Les deux capitaines éclatèrent de rire tandis que Zack était totalement déconcerté. Comment ils pouvaient faire de tel pari entre eux ? Le perdant avait de fortes chances ne pas s'en sortir. Alors même si ce n'était jamais arrivé avant, ils avaient quoi comme garantie ? Et il était toujours écœuré de rester spectateur, quand les premiers échanges de tirs eurent lieu devant ses yeux. Le croiseur corsaire fit une manœuvre qui surprit le jeune homme, mais pas l'équipage. Le bâtiment vira de bord, et présenta son flanc à La Licorne Noire. Si un autre vaisseau avait tenté la même tactique, il serait écrasé. Mais, là, la salve de tir était bien plus puissante que par la proue.


Les boucliers encaissèrent, mais avec peine, et Zack et Kyla ne s'étaient pas préparés au choc. Ils furent si secoués qu'ils finirent au sol. Zazie leur renvoya la politesse et fit dévier le Hollandais Galactique de son axe, lui faisant rater son attaque. L'artilleuse réclama de la puissance dans les canons à plasmas, et les fit tirer par alternance pour harceler le vaisseau adverse et l'obliger à battre en retraite. Sans succès. Ils résistèrent et ripostèrent à leur tour pour tenter de passer les boucliers de « La Licorne Noire ».


  • Capitaine, ils vont finir par briser nos défenses ! hurla Lucas dans les haut-parleurs. Il faut les faire plier au plus vite.

  • Leurs boucliers ne tiendront pas longtemps, non plus. Ça va être une bataille d'endurance.

Les échanges de tirs se poursuivirent sans relâche. Plusieurs attaques passèrent les défenses des deux vaisseaux. Des avaries facilement visibles par les fumées s'échappant, mais rien d'assez grave pour qu'un des deux camps n'abandonne le combat. Les boucliers des corsaires finirent tout de même pas céder les premiers. C'est alors que Zack demeura sans voix devant la situation. Les deux équipages cessèrent immédiatement le feu après que les défenses du Hollandais Galactique soient tombées. Le bâtiment battit en retraite sans demander son reste.


Abel ne bougea pas, et cela eut le don d'énerver Zack. Pourquoi il faisait ça ? Ils avaient l'avantage, et pouvaient sans peine engager la poursuite. C'était une occasion en or pour les neutraliser définitivement, les empêcher nuire à nouveau. Alors, pourquoi ?


  • Capitaine, vous faites quoi ? Ils vont s'échapper, là ! Vous n'allez pas les laisser faire sans réagir ! On est des chasseurs de prime, merde ! C'est notre boulot ! Notre devoir !

  • Je t'ai déjà de la fermer, gamin ! C'est la règle. Le premier vaisseau qui perd ses boucliers décroche !

  • Pardonnez-moi d'insister capitaine, mais je ne comprends vraiment pas. C'est quoi cette règle ? C'est des ennemis, non ? J'ai jamais entendu parler d'une loi interdisant de poursuivre le combat après avoir fait tomber les défenses adverses.

  • C'est pas une loi officielle, mais un code d'honneur entre corsaires, pirates, et chasseurs de prime. On est pas des mercenaires. On refuse de s'entre-tuer comme de vulgaire marchand de mort. Tu comprends mieux ?

  • Un peu. C'est ça que vous appeliez les règles pour survivre dans l'espace ?

  • Exactement, gamin. C'est d'ailleurs pour ça que je voulais que tu regardes. Si tu ignores notre code d'honneur, tu ne pas combattre avec nous face à des corsaires ou des pirates. Tu risquerais de faire une bêtise qui entacherait à jamais notre réputation. Kyla aurait pu t'expliquer, mais je lui ai demandé de ne pas le faire. Une démonstration me paraissait plus efficace.

Zack comprenait mieux le geste de la rouquine avant la bataille pour l'empêcher de s'emporter contre le capitaine. Si elle ne l'avait pas fait, il aurait sans doute passé à nouveau pour un con, et se serait mis à dos l'équipage en critiquant leur méthode. Il voulait la remercier, mais ne le pouvait pas, sinon Abel aurait su qu'elle avait triché en l'aidant un peu. Il se contenta d'un regard empli de gratitude, espérant qu'elle comprenne le message. C'était réussi, elle lui répondit par un sourire.


Après la victoire de la « Licorne Noire », les autres vaisseaux corsaires ne tardèrent pas à lâcher l'affaire, voyant le « Renard intrépide » faire le choix de la retraite. Zoé, sa capitaine,semblait être une femme suffisamment sage et avisée pour ne pas prendre de risque inutile. La bataille fut finie, Abel donna l'ordre de mettre le cap sur Gamma 15. Zack ne savait pas pourquoi, mais il voyait clairement que c'était une bonne nouvelle pour l'équipage. Il avait appris une leçon, et espérait bien en faire autant là-bas.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

CHAD de scribopolis "limalh" LBK
Afin de préserver l’univers, il faut sauver la Terre et vaincre le Néant. La destinée de tous repose sur le Clan Darck souverain de la Magie, et ce, depuis que les sorciers ont quitté leur planète d’origine pour la tienne.

Seul problème, le Commencement des Temps trouve sa source dans le futur. Une boucle s’est formée.

L’unique chance de la briser et de bénéficier enfin du libre arbitre : la Trinité, dont le pouvoir suprême fut forgé au long des générations sous la machiavélique supervision de la Gardienne du Continuum et des Puissances Supérieurs
34
14
557
516
Scribopolis
Cinquième concours de Scribopolis.

Thème : L'Usine.
259
119
238
115
Dragon Fire
Tremblez, créatures insidieuses !

Crocs et lames déployés, rien ne peut résister à l'équipe la plus puissante et improbable des terres d'Asgara !

Sünghya et Irya sont des personnages suscitant chez la plupart pas mal de surprise :
En effet, le premier est un puissant monstre, scellé il y a plus de mille ans par un grand guerrier exorciste ; la seconde est l'une des descendantes de ce héros à la renommée légendaire.

Parcourant le vaste monde, bravant les tempêtes et terrassant leurs ennemis, ils cherchent à percer les plus grands mystères des anciens peuples. Derrière les morceaux d'une énigme tombée dans l'Oubli se cache un savoir perdu dans les sables du Temps.

Dispersée à travers les temples, les dunes et mers, le duo n'est pas le seul à s'y intéresser ! Que peut-elle donc bien cacher de si important ? Pour le monstre et la chasseresse cherchant à l'assembler, elle renferme un bien troublant passé...
236
326
1811
86

Vous aimez lire Le Loup de Scribopolis ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0