Chapitre 5 : S'adapter.

6 minutes de lecture

Le son d'une alarme retentit, Zack émergea en panique. Une attaque? Non, le bruit provenait de l'autre côté du rideau. Rassuré, il se rendormit dès que sa voisine de chambre éteignit son réveil. Les paupières closes, son esprit s'évada.  Une claque bien sèche le rappela de force dans son corps.

  • Réveille-toi !

  • Quoi ?

Une seconde baffe lui remit les idées en place. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il s'aperçut de la présence de Kyla, penchée sur son lit. Les gifles ne pouvaient venir que d'elle. Surtout qu'elle le fixait d'un regard froid et sévère.

  • Allez ! Debout espèce de paresseux ! Le boulot ne va pas se faire tout seul !

  • ça va. On en a pas fait suffisamment hier ?

  • Et le premier repas de la journée?

  • Journée? Comment tu peux dire jour ou nuit alors qu'on est dans l'espace?

  • Parce que le vaisseau a son propre rythme d'alternance entre sommeils et activité. Maintenant, bouge-toi ! Je ne vais pas m'occuper seule de la préparation !

  • Bah, pourquoi pas? Puisque tu sembles être fière et heureuse de jouer à la servante. Je pense que tu peux bien te passer de moi pour ça.

La jeune femme ne prit même pas la peine de répondre. Elle arma son bras, et s'empressa de lui décocher une nouvelle claque. Cette fois-ci, sa main fut stoppée avant de toucher sa cible.

  • Maintenant ça suffit ! Tu as beau être une fille, je ne me laisserais pas faire sans riposter si tu recommences !

  • Dans ce cas, commence déjà par être plus respectueux vis-à-vis de tes camarades d'équipage !

  • Tu penses vraiment que je ne le suis pas ?

  • Oui ! Tu es arrogant ! Prétentieux ! Têtu ! Désagréable !

  • Je fais de mon mieux pour m'adapter ! J'y parviendrais peut-être plus facilement si une certaine personne prenait le temps de m'expliquer calmement les choses !

Zack se prépara à recevoir une nouvelle baffe, mais rien. Pourtant, il aurait parié le contraire en voyant le visage de Kyla rouge de colère. Celle-ci finit par s'adoucir, affichant un air plus serein.

  • Soit, tu tiens à ce que j'assume une part de responsabilité ? D'accord. On va faire comme ça. Je t'apprendrais les règles du vaisseau, et je t'aiderais à y trouver ta place. Mais si tu n'en fais qu'à ta tête, et refuses d'écouter, tu te démerderas sans moi.

  • Et s'il y a quelque chose que j'estime stupide ou injuste, je fais comment?

  • Tu fermes ta gueule et tu le fais. C'est la meilleure option en cas de doute. Tu viendras ensuite me demander, car il y aura de fortes chances que tu ais juste mal compris.

Sérieusement, c'était ça son conseil ? Autant ne rien dire alors. Il était déjà arrivé à cette conclusion après sa première expérience de boulot sur le vaisseau. Au moins, Kyla semblait prête à faire un effort pour le supporter, malgré l'aversion qu'elle avait pour lui. Cela lui donna l'impression que ça irait mieux à bord. Enfin, c'est ce qu'il supposait.

Les premières tâches se passèrent sans trop de difficultés. Les repas? Il était toujours aussi peu doué, mais s'améliorait. Nettoyage de la salle de bain? Fastidieux, bien que Zack s'en était plutôt bien sorti. Les odeurs de transpirations s'étaient évanouies. Ce fut après la seconde collation qu'il déchanta. Kyla lui annonça la suite du programme avant le quartier libre.

Ils passeraient tout leur temps avec Zazie à l'entretien de l'armement. Zack n'avait rien contre elle, sauf qu'il ne pouvait s'empêcher d'être mal à l'aise en sa présence. Ce n'était pas seulement à cause de son physique, mais aussi de son langage. Un fait surprenant pour lui, fut que la jeune femme était dans un état d'esprit bien différent du sien. Elle semblait radieuse à l'idée de passer du temps avec l'artilleuse.

Sur le pont du vaisseau, ils retrouvèrent une Zazie toute souriante à leur arrivée. L'ambiance devint immédiatement chaleureuse. Kyla avait enfin troqué son air froid et sévère contre un plus joyeux. Zack se laissa séduire par l'atmosphère et se mit au boulot sans broncher. Après avoir fini les installations de la zone de commandement, et celle de la tourelle de tir, Zazie les emmena vers les pièces d'artillerie elles-mêmes. Là, il se prit de nouveau une remarque, sauf que celle-ci il ne l'aurait jamais imaginé.

  • Ici mon petit minet, tu ferais mieux d'enlever le haut. Il va faire très chaud dans ces zones.

  • Vous n'exagérez pas un peu ? Ce genre de conseil devrait aussi vous concerner.

  • T'as tant envie que ça de te rincer l'œil, gamin? répliqua Zazie en éclatant de rire. Ça ne me dérange absolument pas de te faire ton éducation sur les femmes.

  • Quoi ?! Mais je ne parlais pas du tout de ça moi ! J'avais juste du mal à comprendre pourquoi vous me faisiez cette remarque à moi, alors qu'on est dans la même situation !

  • Bah, l'un n'empêche pas l'autre. Je ne vois pas pourquoi Kyla serait la seule à profiter du petit nouveau. D’ailleurs, je te signale qu'elle applique mon conseil, elle. Y'a rien sous sa salopette.

  • hé ! Je tiens à préciser que j'ai des sous-vêtements en dessous ! Et ne me prête pas des intentions que je n'ai pas. Si tu veux tant à profiter de lui, prends-le dans ta cabine.

  • Tu sais que ce n'est pas possible. Ordre du capitaine. Et puis, il t'offre un beau jeune homme. La moindre des politesses aurait été de jouer avec.

  • Vous pourriez arrêter de parler de moi comme d'un meuble ! s'indigna Zack. À vous entendre, je suis encombrant.

  • Mais non mon mignon. C'est juste Kyla qui réagit comme ça. Moi je lui conseille seulement de profiter de la situation.

  • Pourquoi je ferais ça? Même si je juge pas ta façon de vivre, je me vois mal l'imiter.

  • C'est là que tu as tort ma petite Kyla. La vie peut être très courte dans notre milieu ou dans l'espace. Vous feriez mieux de profiter de chaque instant, chaque occasion qui se présente à vous.

Aucun des deux n'osa répondre à Zazie. Bien que ses propos semblaient déplacés, tant ils étaient tendancieux, ils n'en restaient pas moins pertinents. Mais pour Zack, cela n'avait aucune importance. Il n'accordait que peu de valeur à sa vie. Seule sa vengeance comptait à ses yeux. Alors se faire traiter comme l'un des leurs, un membre d'équipage à part entière, cela lui paraissait étrange, incompréhensible.

Une fois lancé dans son boulot, il finit tout de même par céder aux recommandations de l'artilleuse. Il enleva bleu de travail et t-shirt imbibé de sueur, perlant à présent sur son torse. Kyla tressaillit en voyant ses cicatrices et brûlures apparentes. Zazie, elle, avait l'œil malicieux, lubrique devant le spectacle qu'il offrait. Elle semblait trouver la situation normale. Sans doute que la vétérante avait l'expérience qui parlait pour elle.

En parcourant l'armement de près, Zack fut surpris de son assemblage. Contrairement aux batteries de canon classique, chacune des pièces d'artillerie avait une mobilité autonome, même si elles étaient reliées entre elles. Il se demanda s'il c'était une idée pertinente, ou juste un caprice de Zazie.

Zack avait presque fini la moitié de sa part de l'entretien lorsqu'une sirène d'alarme retentit. Avant même qu'il n'ait eu le temps de comprendre ce qu'il se passait, ils furent brutalement secoués. Le vaisseau semblait essuyer des tirs ennemis. Le premier réflexe de Zazie fut de prendre Kyla dans ses bras pour la protéger, tandis que lui percutait le mur le plus proche. Zack remarqua que le visage de la canonnière avait changé d'expression. Finis regard lubrique et sourires chaleureux. Elle avait un faciès dur et froid qui ne laissait aucun doute sur ses intentions et la suite des événements. C'était l'heure de se battre et elle n'aurait aucune pitié.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

CHAD de scribopolis "limalh" LBK
Afin de préserver l’univers, il faut sauver la Terre et vaincre le Néant. La destinée de tous repose sur le Clan Darck souverain de la Magie, et ce, depuis que les sorciers ont quitté leur planète d’origine pour la tienne.

Seul problème, le Commencement des Temps trouve sa source dans le futur. Une boucle s’est formée.

L’unique chance de la briser et de bénéficier enfin du libre arbitre : la Trinité, dont le pouvoir suprême fut forgé au long des générations sous la machiavélique supervision de la Gardienne du Continuum et des Puissances Supérieurs
34
14
557
516
Scribopolis
Cinquième concours de Scribopolis.

Thème : L'Usine.
259
119
238
115
Dragon Fire
Tremblez, créatures insidieuses !

Crocs et lames déployés, rien ne peut résister à l'équipe la plus puissante et improbable des terres d'Asgara !

Sünghya et Irya sont des personnages suscitant chez la plupart pas mal de surprise :
En effet, le premier est un puissant monstre, scellé il y a plus de mille ans par un grand guerrier exorciste ; la seconde est l'une des descendantes de ce héros à la renommée légendaire.

Parcourant le vaste monde, bravant les tempêtes et terrassant leurs ennemis, ils cherchent à percer les plus grands mystères des anciens peuples. Derrière les morceaux d'une énigme tombée dans l'Oubli se cache un savoir perdu dans les sables du Temps.

Dispersée à travers les temples, les dunes et mers, le duo n'est pas le seul à s'y intéresser ! Que peut-elle donc bien cacher de si important ? Pour le monstre et la chasseresse cherchant à l'assembler, elle renferme un bien troublant passé...
236
326
1811
86

Vous aimez lire Le Loup de Scribopolis ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0