Poème en R

de Image de profil de TatoonTatoon

Allant du firmament jusqu’au folles rivières

Tu t’es tu savamment attendant nos prières,

Nos pleurs et nos chansons dans l’asphalte et la bière

Puis tendrement les cris sortant de nos chaumières.

Tu as vécu au moins cent mille années dernières

Tu as subi le sang la joie et la poussière

Infiniment puissant tu regardas hier

Le futur, le présent, chaque pas, chaque pierre

Et dans chaque être humain tu mis une lumière

Suffoquant dans la main s’élevant sans manière

Défiant les lois sacrées de tout l’univers

Incendiant notre mer détruisant notre Terre

Impunément sereins nous cachons la misère

Derrière quelque édifice ou devant quelques guerres

Mon Dieu qu’avons-nous fait de la tendre atmosphère

Qui enrobait nos vies qui nous offrait de l’air

Souillée ou viciée voilà quelle est notre ère

Nous en échapperons dans le dernier mystère

Tous droits réservés
1 chapitre d'une minute
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

poème en RChapitre0 message

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0