23 - Consilium

4 minutes de lecture

07.05.2088 – Journal d'Oracio


Ainsi donc, ni Tim Carpenter ni le colonel Williams ne savent exactement ce qu'il y a dans ce gouffre ?

Quelques heures après à la pause-café, Jenny vient discrètement me voir.

— Je suppose que tu es au courant qu'une mission d'exploration se prépare avec les clones ?

— Oui, je le suis... J'ai même appris que les militaires se donnaient quatre mois pour découvrir ce qui se cache à l'intérieur.

— Et bien, je vais t'apprendre quelque chose, Jonathan, je fais partie de l'équipe aux commandes.

— À peine arrivée, déjà au coeur de l'action ?

Jenny sourit :

— Il faut croire que c'est utile de connaitre le secrétaire d'Etat américain. Je te ferai un debrief, si tu veux.

— Je veux. Félicitations, au fait.

— Merci.

— Tu as vu les clones s'entraîner ? Tu as remarqué à quelle vitesse ils apprenaient à conduire les machines ?

— Tu parles des Taupes ? C'est le surnom que les militaires leur ont donné à cause de leur forme étrange.

— Oui, ces engins sont incroyablement mobiles malgré leur taille et leur poids.

— Et ce n'est pas leur seule caractéristique...

— Qu'est-ce qu'il y a d'autre ?

— J'ai pu obtenir la fiche technique de ces appareils. Ils ne servent pas qu'à déblayer ou saisir des objets, ils sont aussi munis d'armes téléguidées dans leurs cockpits.

— Des armes ? Cela me parait étrange pour juste « explorer ».

— Peut-être que les militaires s'attendent à voir des créatures hostiles comme dans les films ?

Je souris :

— Un peu cliché, non ? Mars est une planète radioactive, je doute d'une quelconque forme de vie ici.

— Il vaut mieux prévenir que guérir. Toujours est-il que laisser des clones manipuler ces Taupes ne me rassure pas du tout... Dieu sait de quoi ils sont réellement capables. Ils pourraient nous tuer. Quelle folie... Mais je vois aussi un autre problème qui m'a encore empêché de dormir cette nuit : il est évident que les intérêts divergent entre l'armée et Google. Honnêtement, je ne pense pas que monsieur Carpenter approuve cette ingérence dans le déroulement de notre mission mais il doit être contraint sous peine d'être éjecté de son siège de CEO. Je pense que son idée initiale n'a jamais été l'exploration du gouffre, mais bien la création des clones et leur adaptation à l'environnement martien.

— Je le sais... Mais toi, tu as pu avoir accès à des informations classées secret défense de la part de monsieur Walter. Cela te donne un avantage certain sur la plupart d'entre nous.

Jenny se sert un expresso.

— Je ne suis pas une espionne, Jonathan.

— Tu détiens des informations.

— Juste quelques rares conversations...Très peu... Le programme Genesis existe depuis plus de soixante dix ans maintenant. Maintes fois arrêté, maintes fois relancé, mais toujours dans l'ombre de chaque gouvernement depuis l'époque où Larry Page et Sergueï Brin sont entrés en discussion sérieuse avec Elon Musk et Space X. Tout le monde le connaît, mais peu savent vraiment de quoi il s'agit. Cela concerne l'ONU, le FBI, la CIA, ainsi que tous les services de renseignement du monde. Ce qui est réellement en jeu ici, c'est, je pense, le partage de Mars entre les différentes nations. Un immense territoire vierge signifie indubitablement une possible redéfinition des forces géopolitiques actuelles. C'est un enjeu énorme pour quiconque veut asseoir sa légitimité dans le futur. Voilà pourquoi le sujet est très sensible et que les Chinois, les Européens, les Russes et les Américains sont si nerveux. Beaucoup de membres de l'ONU voudraient voir leur pays devenir une puissance qui compte sur Mars, voilà pourquoi ils ont tous accepté volontiers d'augmenter le budget alloué à l'aérospatiale. C'est devenu une véritable guerre qui fera à coup sûr exploser l'ONU à terme. Il suffirait d'une étincelle, d'un accident ou d'un...

— Scandale.

Jenny reste un moment circonspecte, redoutant soudainement d'être observée.

— Oui, d'un scandale mondial. Si c'est vraiment gros, le peuple ne l'acceptera jamais. La situation deviendra intenable et les gouvernements devront tous rendre des comptes.

On reste un moment à se regarder sans rien dire. Je n'ose avouer à Jenny que sa déduction s'avère juste. Au lieu de ça, je me contente d'une digression salvatrice.

— Je n'ai pas eu le temps de voir Xhang...

— Il va bien, il m'a dit qu'il travaille en ce moment sur un phénomène étrange survenu lors de la dernière mission d'exploration.

— Lequel ?

— L'armée a envoyé un robot motorisé muni d'une caméra dans le gouffre il n'y a pas longtemps. Il s'est retrouvé dans une espèce de tourbillon, mais toutes les pierres autour lévitaient sur place.

— Elles lévitaient ?

— Oui et finalement, il s'est crashé. Ils ont observé une nette différence des propriétés physiques et chimiques à l'intérieur du gouffre.

— Pas étonnant qu'ils préfèrent maintenant utiliser les clones comme chair à canon.

— Justement, le but principal de leur mission est de prélever des échantillons et noter tout ce qu'ils voient.

— En partant du principe qu'ils s'en sortent vivants... On sera fixés après-demain. Je retourne au boulot, on se voit ce soir avec Xhang.

— Hey ! Comment tu sais que la mission est pour après-demain ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 7 versions.

Recommandations

Défi
Sterc


Je vis au sein d'une monarchie, comment est ce possible?
Monarchie démocratiquement inégalitaire,
Totalitaire à tout type d'évasion,
Imposant appareil répressif, censurant au maximum les "libertés",
Mélange incompatible entre le totalitarisme extensif fondé sur une incommensurable forme de conservatisme à en perdre la raison,
Et entre soupçon de démocratie surveillée
Toute forme d'expérience nouvelle est anticonservatisme, donc anticonstitutionnel, donc illégal.
Cette illégalité est un délit sanctionné par l'annonce de sanctions pouvant y découler.
Je cherche malgré tout un moyen de renverser le régime et de planter le drapeau français, symbole de toute les libertés

4
9
0
0
Défi
phillechat
Agglutination et rimes féminines
11
13
0
0
Défi
Calypso Dahiuty
Rêve...
Mot enchanteur qui révèle en nous les pensées les plus folles, les fantasmes inassouvis, les envies, les idées, et toutes ces choses inachevées...
Rêve...
Ne suffit-il pas de fermer les yeux, après tout ?
Pour vivre, rire et pleurer, bâtir sa vie par procuration ?
Rêve...
Un rêve. Un simple rêve, pour oublier, pour changer, remettre en place cette vie que l'on a pas su bien façonner.
Un rêve, juste un rêve... pour tout changer.
17
6
1
1

Vous aimez lire The Creator ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0