Wish you were gay

2 minutes de lecture

Cher Elie,

Parfois je pense que tu as les yeux crevés pour ne pas voir ce que je ressens. Et même, c'est à croire qu'entre nous rien n'est réciproque, ou alors il y a autre chose...

J'écris cette lettre comme dernier espoir. Je ne me sens pas bien en ce moment et j'ai besoin de tout te dire pour enfin connaître la vérité sur ce sujet car je n'en peu plus de sourire comme si de rien n'étais.

Je t'aime, voilà tout.

J ne comprends pas comment tu ne t'en ai jamais aperçu... ou alors tu t'amuse à te jouer de moi.... Mais sache que j'ai vraiment tout fait pour que tu te sente à l'aise avec moi, je t'ai accompagné à tes salles de cours, je t'ai aidé dans tes devoirs, je t'ai même prêté mon vélo pour que tu ne rentre pas chez toi à pied... J'ai l'impression qu'au fur et à mesure tout s'empire car quand je fais la moindre allusion subtile que je fais sur mes sentiments, tu détourne le regard.

J'ai cherché d'autres solutions, pour mieux te séduire et te plaire. Mais rien ne marche avec toi. Donc je te demande s'il y a une dixième ou douzième étape à franchir, après être passée de simple camarade à soeur de coeur? Je pense que je ne te comprends pas suffisamment pour trouver la raison pour laquelle tu ne veux pas de moi.

Je vis un tumulte de sentiments atroces, entre de la haine, de la tristesse et de l'amour. Et je souhaite tout clarifier au plus vite.

Je ne peux pas supporter un autre jour comme ça... Non...

Alors s'il te plaît dis-moi si mes sentiments sont réciproques.

Si ce n'est pas le cas et que tu ne me répond pas "alors pourquoi tu restes avec moi si c'est une torture?", je te répondrai que je n'y peux rien et que j'aimerais ne pas rester avec toi. Mais ce sentiment que j'ai envers toi est beaucoup trop important... Ou bien est-ce de la fierté?

Après tout, parfois je souhaite même que tu sois gay. Vu ton manque d'intérêt pour les filles, c'est presque écrit en toutes lettres sur ton front. Donc, si c'est bien le cas et que tu n'as pas fait ton coming-out, dis-moi la vérité et ne mens pas en disant que je ne suis pas ton genre.

Excuse mon ego, j'ai toujours été comme ça. Mais je pense que tu ne l'as pas remarqué comme le reste.

Ton amie invisible

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

Luciferr
À la télévision, les images d'un attentat sanglant à Rome.
Au même moment à Paris, un miracle. Arthur, jeune homme à la vie aussi terne que les clients auxquels il livre des pizzas, rencontre Rutger, mystérieux inconnu à la bouche pleine de promesses. Arthur est spécial, jure-t-il. Il a des talents cachés.
Son destin va l'amener aux portes d'un monumental complot, aux trousses d'une funeste organisation. L'avenir de l'Europe est peut-être en jeu...
__________________________________________________________________________________

CV

[En cours d'écriture/Premier jet]
159
363
558
170
Khia
Recueil des nouvelles rédigées dans le cadre du Challenge le "Bradbury des confiné(e)s" puis le "Bradbury des déconfiné(e)s" lancé par korinne en avril 2020.
239
324
858
204
Défi
Fabenstein
Réponse au défi "Message secret" lancé par Les VI contes de Mentque.

J'espère que vous vous amuserez bien à découvrir cette histoire, et (si vous en avez la patience, mais je sais qu'on l'a rarement haha) à décoder le message. SI vous pensez avoir la solution, envoyez-la moi en privé, et dans tous les cas n'hésitez pas à indiquer vos impressions !
32
20
32
23

Vous aimez lire Jurnak ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0