Chapitre 124 : Le temps des semailles, deuxième semaine sixième jour (Voldarian)

5 minutes de lecture

Chapitre 124 : Le temps des semailles, deuxième semaine sixième jour (Voldarian)

***/***

« Retour quelques minutes en arrière. »

Le haut mage voit bien le changement d’identité de son fils au regard las et acéré qu’il lui envoie, complètement différent de celui de son jumeau qui reflète le plus souvent la douceur et le trouble de vivre toutes ces aventures, alors qu’il n’avait quitté sa famille que pour apprendre un métier, loin de penser se retrouver là où il est avec tous ces gens qui lui étaient encore inconnus il n’y a pas si longtemps.

Eldarian ressent avec un certain plaisir la douce tiédeur ainsi que les senteurs matinales du sous-bois, où son père et ses compagnons ont installé leur campement.

L’interrogation du haut mage sur son état de santé, le ramène dans l’urgence de l'instant mais aussi à l’inquiétude pour son frère, qui ne saura certainement pas comme lui l’a appris à mettre son esprit en retrait pour survivre aux dures conditions du cachot où son corps se retrouve enfermé.

- Ça pourrait aller mieux père, toutefois mon frère ne supportera pas longtemps les dures conditions d’emprisonnement auxquelles l’archiprêtre m’a condamné !!
- Alors faisons au plus vite si tu le veux bien ? Qu’as-tu découvert sur le but de la capture de ton frère ?
- L’archiprêtre veut éradiquer la magie sous toutes ces formes et il y met les moyens assurément !! Mon frère n’aurait pas survécu bien longtemps après lui avoir mis l’anneau, j’ai moi-même dû lutter pour ne pas montrer la douleur qu’il m’occasionnait !!
- Dis-toi bien que ce n’était très certainement rien par apport à celle qu’a ressentie ton jumeau avant qu’on en trouve la cause et qu’on le débarrasse du pendentif qui vous liait ensemble !!

Voldarian explique alors les événements de la veille ainsi que la décision de limiter les risques en ne le faisant revenir que tôt ce matin-là, ignorant complètement sa situation à l’intérieur de la cathédrale.

Eldarian raconte à son tour tout ce qui lui est arrivé depuis sa capture, n’omettant rien de ce qu’il a vécu jusqu’à ce matin où il se retrouve auprès d’eux.

Tous l’écoutent avec horreur, comprenant bien ce à quoi s’attendre s’ils ne font rien pour tenter de le sortir de ce guêpier coûte que coûte.

- Combien de temps penses-tu pouvoir tenir dans ce cachot sans mettre en péril l’intégrité du corps de ton frère ?
- En me mettant en méditation, quatre à cinq jours !! Un mois voire plus si j’arrive à m’hydrater et à condition bien sûr que personne ne vienne me faire passer de vie à trépas avant ça !!
- Ne pourrais-tu pas agir avant d’être trop faible ??
- Comment ça ?? En faisant ouvrir ma geôle pour une raison ou une autre et en profiter pour me débarrasser de mes gardiens ?
- Par exemple, oui !!
- Ils savent qui je suis et je ne pense pas qu’ils feront une telle erreur !! Non, vu l’endroit où ils m’ont jeté, ce n’est certes pas dans leurs intentions de redescendre de sitôt !! Je vais devoir subir durant un moment les souffrances et l’agonie du vieux magicien, dans la noirceur, l’humidité et la puanteur, jusqu’à ce que vous trouviez un moyen de m’en sortir.
- Nous pourrions alterner avec ton frère de façon à ce que tu respires un peu de temps en temps et savoir comment tu te portes, les secours risquent de prendre un certain temps alors que ma magie s’épuiserait bien avant que tu sois libre si je m’y essayais.
- Comment se fait-il ?
- Je n’en ai pas la réponse, juste que cette région semble avoir épuisé toute celle qu’elle recelait encore et il m’est de ce fait impossible de remplacer celle que j’ai toujours en réserve une fois celle-ci utilisée.
- (Durin) Ne penses-tu pas qu’il pourrait y avoir un lien avec le pauvre diable qui souffre le martyre, après tout que savons-nous de lui ? Ni d’ailleurs depuis combien de temps il subit son triste sort, peut-être a-t-il trouvé ce moyen pour survivre !! Un sort quelconque qui pomperait toute la magie autour de lui !! Qu’en pensez-vous ?
- Qu’il faudrait pour cela qu’il soit enfermé depuis fort longtemps et qu’il en ait la puissance nécessaire pour le faire sur un temps aussi long, surtout pour assécher la magie d’une région entière et cela malgré l’anneau de contre-pouvoir qui lui occasionne toutes ces souffrances.
- J’essaierai d’en savoir plus si je le peux, en attendant il serait temps de me renvoyer là-bas pour que mon frère cesse de subir une situation à laquelle il n’est pas préparé !! Faites au plus vite, je tiendrai le temps qu’il faudra !!

Aerandir vient le serrer un instant dans ses bras, geste qui laisse Eldarian visiblement surpris mais qui très vite est suivi d’un sourire chaleureux envers le prince Elfe.

- Soit confiant, nous ne te laisserons pas tomber !! Vos autres amis ont sûrement déjà fait en sorte d’avertir nos parents et les leurs, ce ne sera que l’affaire de quelques jours avant qu’un nouveau plan se décante. Ce que tu représentes doit également entrer en ligne de compte et s’il ne t’a pas mis à mort sitôt qu’il a su qui tu étais, c’est sans doute pour se garder quelques atouts au cas où le temple viendrait à apprendre ta situation.
- (Durin) Nous ferons en sorte que l’archiprêtre sache rapidement qu’il y a eu des témoins et nul doute qu’après ça il revoie sa position, quitte à faire amende honorable en te demandant le pardon pour ses actes.
- (Lorgan) Tu es sûr que Loup va bien là où il est ?
- Tu t’inquiètes pour mon frère ?
- Comme le mien s’inquiète pour toi, on dirait !

Eldarian lui fait un gros clin d’œil avant que son père montre son impatience à ce qu’il retourne dans le corps de son jumeau.

- Es-tu prêt mon fils ?

Eldarian pousse un long soupir d’appréhension en prévision de ce qu’il va retrouver là-bas, commençant déjà à se mettre en état de méditation pour que le choc ne soit pas trop rude.

- À bientôt père !!
- A très vite mon fils !!

Voldarian reprend l’invocation qui cette fois encore inverse les esprits de ses jumeaux, ressentant néanmoins une pointe de lassitude qui l’avertit qu’il ne pourra pas jouer à ce jeu-là éternellement sans qu’il lui faille quitter cet endroit pour retrouver un lieu où il lui sera aisé de retrouver ses forces.

***/***

« Retour au présent »

Voldarian se penche sur son fils qui a les yeux troublés de celui qui cherche ses marques, c’est donc avec une certaine inquiétude dans la voix qu’il s’excuse de l’avoir laissé aussi longtemps là où son frère a décrit l’horreur de sa situation.

Loup n’a pas l’air de l’entendre, encore trop perturbé par ce qu’il vient de vivre et seul un nom s’échappe de ses lèvres, prononcé si bas qu’il doute un instant de l’avoir bien entendu malgré que son visage se fige devant l’impossible mais qui déjà ne l’étonne plus autant qu’il le devrait.

- Qu’as-tu dit mon fils ?? Quel nom viens-tu de prononcer ??

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0