Chapitre 110 : Le temps des semailles, deuxième semaine quatrième jour (Un point sur l’amitié)

5 minutes de lecture

Chapitre 110 : Le temps des semailles, deuxième semaine quatrième jour (Un point sur l’amitié)

« Quelques heures plus tôt en fin de soirée »

Voldarian à son tour donne le signal qu’il est temps de préparer le campement pour la nuit, trouvant que l’endroit est idéal à proximité d’un ruisseau où ils pourront laver leur corps et se désaltérer d’une eau fraîche et limpide, changeant de façon appréciable de celle conservée dans leurs gourdes.

Ici pas de problèmes pour s’occuper des chevaux, ceux-ci sachant très bien trouver seul ce qu’il leur est nécessaire et tandis que Loup avec Conrad s’occupe à préparer le camp, Aerandir accompagné de son jeune frère partent en chasse pour ramener de quoi les nourrir.

Durin trop heureux de ne pas avoir été mis à contribution, profite de ce moment de tranquillité pour se baigner en soulageant ainsi son corps des terribles crampes dues à la longue chevauchée qu’ils viennent encore ce jour-là de mener afin de rattraper leur retard.

Voldarian vient s’asseoir sur la berge non loin de lui, aussi engage-t-il la conversation sur le sujet principal de ses préoccupations.

- Nous devrions avoir bientôt comblé notre retard sur eux ??
- Les traces que nous suivons sont fraîches, quelques heures à peine !! Aussi demain nous devrons sans doute ralentir notre course afin de rester suffisamment loin pour ne pas qu’ils nous repèrent !!
- Comment ça !! Nous allons les laisser emmener leur prisonnier jusqu’à l’archiprêtre ??
- C’est bien ce que j’ai prévu en effet !!
- Mais enfin !! La cathédrale est une vraie place forte, il nous sera quasiment impossible de le délivrer une fois qu’il sera à l’intérieur !!

Voldarian fixe avec attention le jeune prince nain.

- La vie de mon fils t’importe donc tant que ça ??
- Mais bien sûr puisque c’est mon ami !!
- Duquel parles-tu ?? D’Eldarian ou de Loup ??
- Des deux !! Quelle question !!
- Ah !!!
- On dirait que quelque chose vous perturbe dans le fait que nous soyons amis ??
- Il y a amis et amis !! Je n’en connais pas beaucoup qui risqueraient ainsi leur vie pour une amitié datant de si peu de temps, je ne parle pas que de toi mais de tous ceux qui nous accompagnent et sûrement d’autres qui seraient prêts eux aussi à en découdre !!
- N’est-ce pas là le principe du mot « ami » ??
- Certes !!...à quel moment t’es-tu dit qu’ils l’étaient devenus ??
- Immédiatement je pense, du moins pour Loup !! Quand je les ai vus lui et son frère près du pont, j’ai tout de suite ressenti quelque chose de spéciale envers eux, ils étaient si… naturels…oui c’est ça, naturels !! Deux jeunes humains qui se retrouvent nez à nez pour la première fois avec une personne étrangère à leur race et qui ont engagé la conversation comme s’ils croisaient un autre humain !!
- Je comprends !!
- Le pire je crois, c’est que ça a été pareil pour Lorgan ainsi que tous ceux qu’ils ont pu croiser ensuite !! Perceval pourtant peu ou prou habitué à fréquenter d’autres garçons, a lui aussi été tout de suite conquis par eux et également par leur amie Ada, sans parler de Gaétan, de sire Childebert ou même de Maistre Dogon !! C’est comme s’il émanait d’eux un je-ne-sais-quoi qui nous donne envie de mieux les connaître, d’être plus pour eux qu’une simple rencontre !! Maintenant que vous m’y faites penser, je trouve aussi que je m’y suis vite attaché et pourtant je vous assure que je ne le regrette pas un seul instant !!
- Nous parlions de Loup et de son frère Tancrède, qu’en est-il d’Eldarian ??
- J’ai vu tout de suite la ressemblance entre eux deux, à part la couleur des cheveux bien sûr que Loup avait alors blonds comme les blés avant de comprendre ce qu’il en était réellement, ensuite j’ai découvert une autre personnalité presque à l’opposé mais tout aussi attachante au final !!
- Comment ça ?
- Disons que pour Eldarian son éducation au temple lui a permis de préserver en lui ce qu’il est réellement et de ne laisser ressortir que ce qu’il voulait qu’on perçoive de sa personnalité, soit un guerrier dur, froid et sans pitié qu’il ne vaut mieux pas venir titiller de trop près !! Alors que pour Loup c’est tout le contraire, il a vécu dans l’amour d’une famille simple qui lui a inculqué ses vertus, l’honnêteté, la franchise, la sympathie et surtout cette bouille un peu lunaire et toujours souriante qui ne donne envie que d’une chose !! Mieux le connaître et devenir son ami !! Pour Eldarian une fois passée la première impression quand il ôte son masque de maître guerrier, c’est la même chose qui se produit car à n’en point douter au final et pour des raisons différentes, les deux sont tout aussi attachants !!
- J’en suis moi-même venu à cette conclusion et seul la préservation du plus grand nombre pourrait changer cela, pourtant s’il le fallait je devrais prendre la décision qu’il faudra et je puis t’assurer que ce serait un réel crève-cœur que d’avoir un jour à faire un choix entre mes deux fils.
- Espérons alors qu’il ne se produise jamais !! Maintenant l’archiprêtre doit bien avoir à l’esprit que beaucoup trop de monde connaît l’existence de Loup et qu’il lui sera difficile, voire impossible de lui faire du mal sans qu’il en subisse des retombées qui risqueraient de mettre à mal son hégémonie sur le petit peuple humain de Goth !! De plus il devra subir les mésalliances d’avec le peuple Elfe ainsi que le mien, chose qui l’affaiblirait suffisamment pour qu’il en tienne compte dans ses prochaines décisions.
- Je ne pense pas qu’il en veuille à la vie de mon fils !!
- Pourtant il l’a déjà fait il me semble ??
- Hum !! Je crois plutôt que l’initiative venait de ces mercenaires qu’il avait envoyés, ceux-ci trouvant sans doute plus pratique cette solution radicale plutôt que de prendre le risque d’une si longue chevauchée poursuivit par les gens d’armes de sire Childebert.
- Dans le cas contraire il risque de tomber sur un os avec Eldarian !!
- Pourquoi sinon, aurais-je transféré leur esprit ??

Durin préfère taire sa véritable pensée, non pas qu’il mette en doute les paroles de Voldarian sur sa dernière affirmation mais Durin sent bien que ce n’est pas la seule raison et que celle-ci est très certainement celle qui lui a fait réellement prendre cette initiative.

Maintenant c’est plus fort que lui et il ne peut s’empêcher de poser la question qui lui brûle les lèvres.

- Peut-être y a-t-il une autre raison pour que Loup ne tombe pas entre les mains de l’archiprêtre ?? Une raison que vous seul connaissez et qui vous fait peur !!

Voldarian regarde le jeune prince nain, visiblement surpris de sa perspicacité et préfère se lever pour rejoindre le campement plutôt que d’avoir à lui mentir, l’instant n’étant pas encore à révéler certaines choses connues que de lui et de l’église.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0