Chapitre 62 : Sixième jour des fêtes de la « double lune » (Découvertes et conséquences) (fin)

6 minutes de lecture

Chapitre 62 : Sixième jour des fêtes de la « double lune » (Découvertes et conséquences) (fin)

Eldarian retient Conrad qui tête basse s’apprêtait à obéir à l’ordre de son seigneur.

- Ne suis-je pas libre d’inviter qui je veux dans ma chambre ? Voilà une hospitalité pour le moins "restreignante" ne trouvez-vous pas ?? De plus comme le disait Conrad nous ne faisions rien de mal, rien de plus en tout cas que la trêve n’autorise !!
- Que penser alors des trois corps découverts cette nuit dans ma cité ??
- Vous n’allez pas punir Conrad pour ça également ?? Je serais venu vous en parler demain matin, ne voulant pas vous déranger à une heure aussi tardive !!
- Pourtant je suis bien debout à vouloir connaître les raisons qui vous ont poussé à de tels actes !!

Sire Willibert sent bien que s’il ne calme pas la situation, celle-ci du fait des caractères entiers des deux intervenants va très vite alerter le château tout entier du seul fait de leur voix puissante.

- Je pense que chacun devrait se reprendre, inutile d’élever le ton et d’ameuter le château !! Sire, c’est vous-même qui teniez à ce que cette affaire reste dans la discrétion la plus totale, rappelez-vous !!

Ces paroles semblent avoir eu l’effet escompté, sire Childebert ainsi qu’Eldarian retrouvant un visage plus calme et serein, aussi jugeant qu’ils peuvent reprendre le dialogue, sire Willibert les enjoint à le faire en ne s’emportant plus de la sorte.

- Bien !! Donc reprenons tout cela calmement !! Tu avoues donc être l’auteur de ces trois meurtres ??
- Vous le saviez très bien pour être venu jusqu’à ma chambre !!
- Sans respecter la trêve ??
- C’était ça ou mourir !! De plus au cas où cette information vous aurait échappé, le temple de Linn n’est pas assujetti à cette trêve et donc je n’ai rien commis de plus répréhensible qu’un jour ordinaire, j’ai juste une fois de plus été obligé de me protéger contre des hommes armés qui en voulaient à ma vie !! Du moins le croyaient-ils, car plus j’y pense et plus j’ai la certitude qu’ils m’ont pris pour quelqu’un d’autre, ce qui admettez le, est extrêmement troublant !! Ils m’ont pris pour un futur magicien qu’un certain Maistre Ebbon aurait pris comme apprenti, ils étaient envoyés par l’archiprêtre lui-même pour le faire passer de vie à trépas !!

Sire Childebert troublé jette un regard discret à sire Willibert qui tout comme lui a vite fait de faire le rapprochement avec une autre affaire, affaire au sujet de laquelle il ne peut rien dire devant Eldarian.

- Je vais me renseigner au sujet du temple et de la trêve, s’il s’avère que c’est la vérité rien ne sera retenu contre toi bien évidemment !! Seulement j’aimerais que tu quittes dès demain mon domaine, il faut à tout prix que la personne que recherchaient ces hommes ne soit pas inquiétée et si leur commanditaire se manifeste de nouveau pour envoyer d’autres mercenaires, il serait bien que tu sois loin d’ici avant que certaines voix ne se délient et qu’ils comprennent s’être trompés de personne !! Tu seras à nouveau le bienvenu quand tout ceci ne sera plus que du passé, emmène Conrad avec toi si tu veux, je comprends que vous vous entendez à merveille et je serais réellement désolé qu’il lui arrive un jour quelque chose si ses penchants étaient découverts !! Personne mieux que toi ne saurait le protéger, à moins que ce à quoi nous avons été confrontés en entrant ne veuille rien dire pour toi ?? Dans ce cas Conrad devra néanmoins quitter le château pour ne pas entacher l’honneur de Gaétan au cas où il devrait s’afficher avec un autre garçon !! Ce qu’autorise la trêve n’en reste pas moins dans les mémoires, rappelez-vous-en toujours dans les actes que vous choisissez de faire délibérément durant ces quinze jours !!
- Apprenez messire qu’un maître de Linn voyage toujours seul !!

Eldarian sent le corps de Conrad trembler contre le sien, il lui prend fermement la main en lui donnant quelques pressions rassurantes.

- Sauf bien sûr si son cœur lui commande de faire autrement !! Nous partirons donc dès le lever du soleil demain matin, nous nous dirigerons vers la cathédrale des hautes terres !! Une certaine personne me doit des explications sur le fait d’avoir voulu mettre fin à mon errance !! Je ferais en sorte qu’il pense le plus longtemps possible que je suis celui qu’il recherche, j’espère qu’ainsi vous aurez le temps nécessaire pour que votre « apprenti » puisse développer ses pouvoirs, sachez en outre que le temple sera averti de son existence et qu’il surveillera de près l’utilisation qu’il en fera, c’est là la mission première de notre ordre !! Le temps de l’esclavage ne doit pas revenir sur Goth !!

Sire Childebert fait un signe d’acquiescement tout en se dirigeant vers le couloir avec sire Willibert, un « Pssitt » !! les fait se retourner surpris.

- Pourriez-vous me rendre mes deux étoiles ?? Je les avais laissées volontairement pour que vous n’accusiez personne à ma place !!

Sire Willibert les lui tend, un sourire soudainement devenu amical aux lèvres.

- Vous êtes un garçon hors du commun, quelque chose me dit que nous nous reverrons très vite !!
- C’est exactement la pensée qui m’est venue à l’esprit, j’espère alors qu’il n’y aura plus de « secrets » entre nous !! J’aurais peut-être encore une question avant que vous ne partiez messire !!
- Si je peux y répondre !!
- Me ressemble-t-il à ce point ??
- À n’en point douter !!
- Alors nous nous reverrons !! Mais pas tant qu’il court un quelconque danger, je me doute bien que vous avez vos raisons à ne pas vouloir m’en dire plus et je respecte votre décision, mais il y a un point sur moi qui vous a peut-être échappé !! Je suis d’une curiosité maladive et là je vous garantis qu’elle m’a piqué et atteint au plus profond, je vous laisse une demie « double lune » avant de revenir chercher la vérité !! J’emploierai ce temps à former Conrad pour qu’il puisse rejoindre la guilde de son « choix » avec toutes les compétences nécessaires mais aussi à détourner l’attention de votre futur protecteur du domaine. Peut-être bien qu’ensuite j’éprouverai l’envie de me poser quelque temps ici, mais cette fois encore, seul mon « cœur » prendra cette décision !!
- Nous verrons donc cela le moment venu !! En attendant je vous fais cadeau de deux de mes montures que vous pourrez choisir à l’écurie.
- Je vous remercie mais je me dois de refuser ce cadeau, nous irions bien trop vite vous comprenez ?? Il est plus aisé que nos ennemis sachent où nous trouver et ne s’inquiètent pas d’une trop grande mobilité qui amènerait vers eux la menace trop rapidement, par contre une mule ne serait pas de refus pour transporter nos quelques affaires, quelques victuailles pour le voyage ainsi que mes armes, il ne faudrait pas qu’ils sachent trop tôt à qui ils ont réellement à faire n’est-il pas ?

***/***

Une fois seuls, les deux garçons poussent un long soupir dans un parfait accord et éclatent d’un rire joyeux après s’être fixés dans les yeux quelques secondes.

- Et bien !! On a eu chaud !! Tu peux sortir « Tan », ils sont partis !!

L’épais rideau qui protège la chambre du froid venant de la fenêtre bouge alors, le jeune prince montrant sa tête avec un sourire crispé de tout ce qu’il vient d’entendre, n’ayant eu que juste le temps de se cacher quand la porte s’est ouverte en le dissimulant déjà des premiers regards.

- Tu parles d’une histoire !! Mais quelle idée de vous être embrassés !!
- J’avais entendu les pas et il te fallait le temps pour trouver ta cachette, Conrad n’a pas eu l’air de s’en plaindre ! Hi ! Hi !
- J’ai eu l’air de quoi devant sire Childebert !! Mais oui, j’avoue que je n’en espérais pas tant ! Hi ! Hi !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0