Chapitre 60 : Sixième jour des fêtes de la « double lune » (Mortel quiproquo)

5 minutes de lecture

Chapitre 60 : Sixième jour des fêtes de la « double lune » (Mortel quiproquo)

Déjà presque la moitié des festivités de passée dans une liesse nettement plus marquée que durant les « doubles lunes » précédentes, sans doute est-ce dû au retour de Maistre Ebbon et à sa décision de prendre un apprenti, qui ainsi permettra au domaine de continuer à vivre sous la protection d’un maître magicien durant encore de nombreuses « doubles lunes ».

Par contre pour Eldarian c’est une autre paire de manches et lui qui grâce à son maquillage pouvait jusque-là circuler en toute tranquillité, se voit soudainement redevenir sans rien y comprendre à l’attention de tous ceux qu’il croise et qui le saluent en cherchant visiblement quelque chose sur lui qu’ils s’étonnent de ne pas trouver.

L’un d’eux pourtant semble plus téméraire en se permettant de le stopper alors qu’il marchait tranquillement entre deux échoppes, poussé à l’évidence par plusieurs personnes de son entourage qui suivent de près sans même faire semblant de rien la conversation.

- Puis je me permettre de vous poser une question jeune damoiseau ?
- Si je puis y répondre messire !!
- Comment faites-vous pour cacher la « marque » ??

Eldarian surpris d’une telle question reste un moment à en chercher la raison et n’en trouvant pas, décide malgré tout de ne pas mentir puisque l’homme semble être bien au fait de sa condition.

- Un produit qui décolore les cheveux voilà tout !!
- Pourquoi tant de discrétion alors que vous n’êtes plus en âge d’être inquiété par l’inquisition ?
- Tout simplement pour éviter d’être observé comme un oiseau rare, si vous en avez terminé avec vos questions je vous souhaite le bon jour et vais reprendre mon chemin.
- Excusez-moi encore pour ma curiosité, je vous souhaite de réussir dans votre apprentissage et de revenir auprès de notre jeune seigneur pour la protection de nos familles. Bien le bon jour à vous et bonne continuation !!

Eldarian le regarde s’éloigner avec une lueur d’étonnement mais surtout d’incompréhension dans le regard à essayer d’interpréter les dernières paroles de l’homme, paroles qui pour lui n’ont pas beaucoup de sens.

Ne voyant pas ou il voulait en venir quant au fait qu’il ait la « marque » pour la protection de Gaétan, celle-ci n’ayant à l’évidence pour lui rien à lui amener de plus que la formation pointue qu’il a suivie au temple.

***/***

« À quelques mètres de là. »

- C’est bien lui !! Vous avez entendu !!
- Suivons-le et peut-être aurons-nous l’occasion de nous en emparer discrètement !!
- Hum !! Difficile en plein jour maintenant que tout le monde se retourne sur lui !!
- Cela ne coûte rien de le suivre, au pire nous saurons où il habite durant les fêtes !!
- Je n’aime pas trop l’idée de rompre la trêve, si nous nous faisions prendre cela ne nous serait pas pardonné et nous nous retrouverions vite la tête sur le billot !!
- À nous de rester discrets et de ne pas nous faire prendre !!
- Oui !! Mais et la trêve ??
- Je n’aime pas plus ça que vous deux, seulement si nous attendons le risque sera encore plus grand !! Personne n’imaginera qu’un tel forfait puisse avoir lieu pendant les fêtes, il risque ensuite d’être beaucoup mieux surveillé !
- Trêve de bavardages ou nous allons le perdre de vue !!

***/***

Eldarian marche depuis quelques minutes quand il ressent cette impression d’être observé qui lui démange la nuque et son sixième sens le trompant rarement, il devient plus attentif jusqu’à apercevoir les trois personnages marchant sur ses traces.

Il dévie alors vers une ruelle déserte en ralentissant ensuite le pas, pour finalement s’arrêter brusquement en se cachant derrière un muret à attendre qu’ils passent devant lui.

Ceux-ci ne tardent pas et sursautent violemment quand ils sont interpellés par cette voix sans doute jeune, mais ne manquant pas de mordant.

- Pourrais-je connaître le motif qui vous pousse à me suivre ??

Les trois hommes s’observent avec le sourire une fois qu’ils ont l’assurance de bien être seuls dans la ruelle, dégainant chacun un poignard pour s’approcher d’Eldarian de façon à ne lui laisser aucune échappatoire.

- Tu nous facilites le travail gamin !! Laisse-toi emmener sans résistance et il ne te sera fait aucun mal !!
- Qu’est ce qui m’en donne l’assurance ?? Certainement pas vos mines patibulaires !!
- Soit !! De toute façon nous devions nous débarrasser de toi, alors que ce soit ici ou ailleurs ça ne change rien !!
- Vous ne craignez donc pas de passer de vie à trépas céans ??

Un éclat de rire gras résonne dans la ruelle.

- Il ne manque pas d’air le marmot !! Peut-être compte-t-il nous faire quelques tours de magie pour disparaître à notre vue ??
- Point en moi cette idée et d’ailleurs pour cela il faudrait déjà que j’en sois capable, mais j’ai d’autres arguments qui, si vous ne rebroussez pas chemin de suite, risquent de fortement écourter votre espérance de vie !!
- Nous menacerais-tu avorton ?? N’essaie pas de retourner une situation qui hélas pour toi sera définitive !! Allez les gars !! Trêve de discussions, finissons-en et nous pourrons retourner chercher la prime promise par l’archiprêtre !!
- Ainsi donc c’est l’église qui vous envoie ?? Depuis quand s’attaque-t-elle aux maîtres du temple de Linn ??

La portée de la dernière phrase d’Eldarian ne semble pas avoir atteint l’esprit des trois hommes qui se jettent sur lui, ne voyant pas les deux étoiles mortelles sortir des poches de son haut-de-chausses et amenant le trépas des deux premiers qui s’affalent à ses pieds.

Le troisième se retrouve au sol d’une solide prise, sans comprendre ce qui lui arrive et quand il rouvre les yeux, c’est pour recevoir le regard mortel de celui-là même qu’ils traitaient une minute plus tôt d’avorton.

- Je repose ma question et je ne saurais trop vous déconseiller de ne pas y répondre : pourquoi l’église s’attaque-t-elle aux maîtres du temple de Linn ??

L’homme comprend que sa vie ne tient qu’à un mince fil, son regard se reporte un instant sur ses deux acolytes dont le trépas ne fait aucun doute et c’est en balbutiant qu’il tente de répondre, la frayeur lui ôtant toute cohérence.

- Nous devions… nous débarrasser de… l’app… renti magicien de Maistre Ebbon… pas contre… le temple !!!
- Alors pourquoi avoir voulu ma mort ??
- Parce que c’est… toi que nous… avons vu pendant le… « choix » !! Pitié messire !!
- Pitié ?? Pourquoi aurais-je de la pitié envers des gens de ton espèce qui ne connaissent pas ce mot ?? Va rejoindre tes camarades en enfer !!

Un coup rapide du tranchant de sa main droite, enfonce l’os du nez jusqu’au cerveau de l’homme qui meurt sur le coup sans même un soupir.

Eldarian se relève d’un bond d’une souplesse inouïe, reprenant sa route comme si de rien n’était en laissant derrière lui les trois cadavres.

Une question tourne en boucle dans sa tête.

- Mais qu’est-ce donc que signifie toute cette histoire ?? Apprenti magicien ?? Bizarre tout de même car l’homme de tout à l’heure a lui aussi parlé d’apprentissage ?? Je dois trouver ce Maistre… Comment déjà ?? Ah, oui !! Ebbon !! Gaétan saura certainement m’indiquer où le trouver !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0