Chapitre 50 : Quatrième jour (le choix) (fin)

5 minutes de lecture

Chapitre 50 : Quatrième jour (le choix) (fin)

Loup aperçoit alors derrière sire Childebert le vieillard qui l’observait quelque temps plus tôt, toujours accompagné du mystérieux Gnome qui étrangement semble conforter les paroles de Taurin le père d’Ada à n’être remarqué par personne à la façon qu’il a d’éviter le contact des gens ne semblant pas se soucier de sa présence, alors qu’au contraire il devrait exciter la curiosité générale déjà rien qu’à cause de son physique pour le moins atypique.

Durin ainsi que Lorgan restent en arrière avec la dame du château ainsi qu’un homme portant fière allure, qui étonnamment regarde dans sa direction en parlant à ses deux amis.

Ceux-ci étrangement au vu du contexte, restent souriants alors que lui-même en est presque à pleurer d’un destin qui s’annonce sous de bien tristes auspices.

***/***

Childebert s’apprête à prendre la parole quand, au même moment sire Gislebert se lève pour demander la permission de parler, étonné du signe de main négatif venant du seigneur qui d’un autre signe tout aussi impérieux lui demande de se rasseoir, n’y comprenant visiblement plus rien alors qu’il s’apprêtait tout simplement à suivre les directives de son Maistre magicien.

Un murmure enfle lentement dans la foule au fur et à mesure que les plus anciens qui ont reconnu Maistre Ebbon, prononcent son nom à ceux qui les entourent.

Ce murmure se transforme rapidement en véritables cris d’étonnement quand Ebbon se découvre la tête, dévoilant sa longue chevelure rousse qui confirme plus que tout le reste la rumeur qui courait dans la place sur son identité.

- Vous tous nobles comme citoyens du domaine reconnaissez ou avez entendu parler de celui qui a servi mon père et le père de mon père avant lui comme Maistre magicien, il a durant de longues années protégé vos villes et vos villages, des excursions sauvages de ceux qui en voulaient à leurs richesses n’hésitant pas à laisser derrière eux une véritable boucherie !! Beaucoup à mon instar le pensaient reposant à jamais en paix avec nos chers disparus. Quelle n’a donc pas été ma surprise de le revoir bien vivant se présenter devant moi pour m’apporter une requête à laquelle je dois bien avouer je ne m’attendais certes pas en me levant ce matin !! Maistre Ebbon fait et fera toujours partie à part entière de ce domaine !! De plus étant le Maistre magicien le plus ancien en âge, il lui revient le droit comme maître de sa corporation de pouvoir prendre un ou plusieurs apprentis !! C’est ce droit qu’il est venu me réclamer en ce jour du « choix » et c’est avec un immense respect que je le lui concède, aussi la personne parmi nos enfants en âge d’apprentissage qui sera appelée devra le suivre sans se poser de questions !! Et je me doute bien qu’il en aura des myriades, dont la première et pas la moindre, sera… Pourquoi moi !!!

Sire Childebert fait un tour d’horizon sur la foule suspendue à ses paroles, avant de reporter son regard vers la tribune où se trouvent encore une bonne dizaine de jeunes qui, il le regrette du plus profond de son cœur, devront tous à part un quitter le domaine dès la fin de son discours.

Il hésite à poursuivre car la vue du blondinet, copie conforme d’Eldarian qui lui a été désigné ne le laisse pas encore réellement convaincu qu’il puisse suivre une telle formation, d’autant plus qu’il ne voit dans le physique de ce garçon rien de particulier qui laisserait à penser qu’il y ait de la magie en lui.

Ebbon lui pose une main confiante sur le bras en le fixant un instant dans les yeux, démontrant ainsi sa détermination à ce que ce soit ce damoiseau et personne d’autre, qu’il souhaite prendre sous son égide.

Childebert prend sa respiration pour lancer ensuite d’une voix suffisamment forte pour qu’elle porte jusqu’à la tribune sans erreur possible quant à l’identité de la personne appelée.

- J’appelle donc « Loup fils de Foulque » à nous rejoindre sans tarder sur l’estrade !!

***/***

Loup sursaute en entendant son nom, sa première pensée étant que ses amis lui font une mauvaise plaisanterie en retour de la sienne qu’il avait lancée pour détendre l’atmosphère la veille au soir.

Voyant que tous les regards se reportent petit à petit sur sa personne, il déglutit avec peine en se levant enfin pour se diriger d’une démarche hésitante vers l’estrade où son seigneur l’attend.

Un coup d’œil vers Tancrède lui révèle que la surprise est aussi totale pour lui tout comme pour Ada qui en restent bouches béantes d’étonnement, ne comprenant pas plus que lui les raisons qui ont poussé à appeler son nom.

***/***

Ebbon fait un signe à son serviteur qui s’empresse alors d’aller au-devant de Loup, faisant ensuite en sorte de le gêner dans sa marche pour vérifier une dernière fois que le garçon est bien conscient de sa présence.

Beaucoup se demandent alors la raison soudaine de cette démarche hésitante qui empêche le blondinet d’aller droit vers son but, Sire Childebert ne se privant pas lui d’en faire le commentaire.

- Mais !! À quoi joue-t-il donc ?? Serait-il sous l’emprise de l’alcool ??
- Mon serviteur se place sur son chemin et le gêne volontairement dans sa marche, c’est un dernier test pour m’assurer que ce garçon est bien celui que je recherche depuis si longtemps.
- Un serviteur ?? Quel serviteur ??
- Vous ne pouvez le voir messire, seul un magicien à haut potentiel le peut !! Tilbo est un Gnome domestique qui a été appelé à mon service depuis que mon maître a su que sa dernière heure était venue !!
- Je ne le vois pas moi non plus ?? J’ignorais même son existence !!
- Imagine alors mon ami ce que représente ce garçon qui n’a encore subi aucune formation et qui déjà est capable de le voir, ses capacités une fois éduquées comme il se doit devraient avec le temps dépasser largement les miennes !! Je n’ai eu connaissance de l’existence de Tilbo par mon maître qu’après le premier mois suivant mon entrée en apprentissage, mais je n’ai pu le voir de visu qu’à la fin de ma première « double lune » de formation et le bougre a utilisé cette période pour me jouer les tours les plus pendables qu’il soit !! Il m’en a fallu une autre encore pour que je l’entende et ce n’est qu’à la fin de mon apprentissage que j’ai enfin compris le sens de ce qu’il disait !!

Un rire cristallin stoppe net ses explications, reportant son attention sur le garçon qui est maintenant presque arrivé devant eux et s’apprête à monter les quelques marches pour les rejoindre, semblant tout d’un coup beaucoup moins stressé de se retrouver en leur présence.

Loup écoute Tilbo heureux de se découvrir un nouvel auditoire et ce sont les plaisanteries du Gnome ne manquant pas de piquant, qui viennent de déclencher cette hilarité bien involontaire de sa part.

Durin une fois encore plisse le front autant d’étonnement que de compréhension de ce que suite aux dernières paroles d’Ebbon, ne peut que signifier ce rire soudain venant de Loup, sa voix tout comme l’énorme éclat de rire qui lui vient ensuite montre combien il est impressionné mais surtout fier de son tout nouveau copain.

- Et bien !! Il semblerait que Loup n’ait pas eu à attendre quatre « doubles lunes » pour voir, entendre et comprendre votre serviteur invisible ! Ha ! Ha ! Il semble bien Maistre Ebbon que l’élève dépassera rapidement le maître ! Ha ! Ha !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0