Chapitre 30 : Deuxième jour (L’invitation)

4 minutes de lecture

Chapitre 30 : Deuxième jour (L’invitation)

- Tu… tu es l’un des maîtres guerriers du temple de Linn !! C’est ça ??
- Comment connais-tu notre ordre ??
- Une histoire contée par un ami d’un domaine voisin qui a reçu l’un des vôtres pour la nuit, il était tellement subjugué par son aventure qu’elle m’avait fortement marquée à l’époque !! J’avoue avoir fait pas mal de songes où je me retrouvais fier héros sur les chemins de Goth, à occire tous les malfrats s’en prenant aux petites gens.
- Nous avons fait les mêmes rêves alors ! Hi ! Hi !

Conrad n’écoute que d’une oreille discrète, n’arrivant pas à détacher son regard de son nouvel ami depuis le moment où il a traversé la rivière en se présentant entièrement nu à ses yeux alors que jusqu’à présent sa nudité était cachée jusqu’à la taille par l’eau la masquant lors de leurs jeux ou encore par l’éloignement qui n’en permettait pas d’en voir certains « détails ».

Le sexe pendant au-dessous du buisson ardent, les abdominaux saillants ainsi que la poitrine respirant la puissance en lui donnant une image parfaite allant en se resserrant de la plus belle des façons vers la taille.

Le visage magnifique aux yeux de braise n’arrange rien au trouble du jeune valet qui reste esbaudi devant ce qui pour lui approche de la perfection masculine et lui remue l’âme ainsi que le corps qui manifeste cet intérêt soudain par une bandaison qui laisse Conrad dans un trouble profond, trouble que les tabous d’une éducation puritaine l’empêchent d’y donner un nom.

Pourtant c’est avec un immense soupir de satisfactions accompagné d’un sourire jusqu’aux oreilles, qu’il entend la réponse d’Eldarian à la question que lui pose une nouvelle fois Gaétan.

- Si l’un des tiens a accepté l’hospitalité du seigneur d’un domaine, rien n’empêche donc que tu acceptes celle de mon père !!
- Rien en effet !!
- Alors c’est dit !! Tu viens avec nous !! J’y tiens vraiment et de plus les fêtes de la « double lune » vont bientôt avoir lieu, ça pourrait être une belle expérience pour toi que de les suivre comme l’invité de notre maison !! Tu pourras toujours repartir quand bon te semblera, de quoi as-tu peur ??

Eldarian hésite encore quelques secondes puis un grand sourire illumine son visage.

- Peut-être de n’avoir plus envie de repartir justement !!

Son regard alors se détourne de Gaétan pour venir se figer dans celui de Conrad avec une lueur telle qu’elle devient presque palpable pour ce dernier, qui ressent soudainement un énorme frisson lui traverser le corps.

- Mais comme je n’ai nulle envie de vous quitter maintenant, alors j’accepte avec joie d’assister à ces fameuses fêtes !!

Gaétan ne cache pas sa joie, trop content qu’Eldarian ait accepté son offre et c’est seulement à ce moment-là en se tournant vers Conrad, qu’il s’aperçoit du trouble de son meilleur ami.

Trouble suffisamment expressif pour qu’il en comprenne la raison alors que Conrad n’en est encore qu’à se poser la question sur le sens à lui donner, aussi c’est cette fois d’un regard inquiet que ses yeux se posent sur le sergent et ses hommes, rassuré de les voir discuter sans faire attention à eux.

Gaétan malgré tout est conscient du danger pour son ami, eux-mêmes ayant pris durant ces dernières « doubles lunes » toutes les mesures nécessaires, du moins le croyait-il, pour que personne jamais ne découvre les moments magiques qu’ils passent ensemble à découvrir les plaisirs de leurs corps.

Bien sûr ce ne va pas plus loin que des baisers, des caresses, des frottements corps contre corps et enfin des jeux de mains libérant un plaisir si intense, que la seule pensée qui leur vient après coup étant de le renouveler au plus vite.

Ce qu’ils n’ont jamais manqué de faire régulièrement et ce même quand le doute d’être épié par Dogon est devenu une certitude pour Gaétan, ne préférant pas en parler à Conrad de peur qu’il ne décide par frayeur d’être découvert et sans doute aussi pour le protéger, de cesser cette relation plus qu’amicale dont lui Gaétan ne saurait se passer.

Perceval n’était pas loin du compte lors de leur dernière conversation, pourtant cette fois nulle jalousie ne crispe son estomac alors que le danger de perdre Conrad est très certainement plus fort avec Eldarian qu’il ne l’a jamais été avec son jeune frère.

Gaétan soupire un grand coup en prenant la route, faisant signe aux hommes d’armes de passer devant et trouvant même à sourire devant l’hésitation du sergent à suivre ses ordres.

- De quoi avez-vous peur sergent ?? Croyez-vous que nous courrions un quelconque danger avec notre ami Eldarian, alors que vous m’avez annoncé vous-même de quoi il est capable ?? N’oubliez pas que grâce à mon intervention, vous et vos hommes avez échappé au pire, vous devriez m’en être reconnaissants !!
- Échappé au pire messire ??
- En vous donnant l’ordre de baisser vos armes, que croyez-vous qu’il serait arrivé sans cela ??
- Que pouvait-il faire nu au milieu de la rivière contre nos flèches messire ??
- Il y avait de magnifiques pierres bien lourdes au fond, il ne faut jamais se fier aux évidences sergent car elles peuvent être parfois mortelles !! Mais rassurez-vous, je n’avais pas l’intention de vous nuire !! Tout juste au pire des cas de vous mettre hors d’état d’agir le temps que je prenne le large !!

Gaétan préfère stopper là toutes velléités de répondre au sergent, comprenant bien que celui-ci n’a pas la connaissance suffisante de ce que représente Eldarian pour avoir la présence d’esprit d’en comprendre l’avertissement et surtout de mettre sa fierté dans sa poche.

- La nuit tombe sergent, voudriez-vous que mon père vous fasse le reproche d’avoir tardé à me ramener ? Non ? Alors prenez les devants pour l’avertir que nous sommes sains et saufs et que nous amenons avec nous un invité, je pense que cette annonce suffira à le rassurer et à mettre sa curiosité devant toutes autres préoccupations.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0