Chapitre 29 : Deuxième jour (Retrouvés par la soldatesque)

3 minutes de lecture

Chapitre 29 : Deuxième jour (Retrouvés par la soldatesque)

« Au bord de la rivière. »

Eldarian éclate de rire devant les joues soudainement empourprées des deux garçons, ceux-ci n’imaginant certainement pas à quel point il a l’ouïe fine.

Quelque chose en lui, il le sent, l’attire de plus en plus vers eux sans qu’il comprenne à quoi est due cette impression qui pourtant lui crispe l’estomac d’appréhension d’avoir déjà à bientôt les quitter.

Il décide alors de dévier leurs pensées en s’élançant vers eux pour les percuter amicalement et les renverser cul par-dessus tête dans l’eau peu profonde, son rire espiègle gagnant très vite Gaétan et Conrad, qui oublient alors leurs paroles gênantes pour entrer dans le jeu à leur tour.

De longues minutes se passent ainsi à s’ébattre dans la joie et l’insouciance de la jeunesse, jusqu’à ce que des bruits de sabots les ramènent à des pensées plus terre à terre.

Eldarian commence lentement à reculer pour revenir sur la rive où sont restés ses armes et ses vêtements, quand apparaît un groupe d’hommes en armes sur la rive opposée.

Gaétan reconnaît de suite le sergent et ses hommes, appartenant aux troupes de sire Willibert, son visage reprend alors des couleurs suite à la crainte d’une agression par de quelconques brigands de grands chemins et nullement gêné par sa nudité, il s’avance vers eux accompagné de son ami en leur faisant signe de baisser les arcs qui déjà commençaient à pointer dangereusement vers Eldarian.

- Baissez vos armes messieurs !! Nulles craintes à avoir de la part de ce garçon, c’est un ami !!
- Un ami très dangereux messire !! Nous le soupçonnons d’avoir occis à lui seul une dizaine de renégats qui avaient été signalés dans la région !!

Gaétan s’habille en observant Eldarian qui arrive à son tour devant ses habits, il profite de ce que celui-ci porte son attention sur lui pour lui faire un grand sourire en lui parlant d’une voix suffisamment forte pour qu’il l’entende.

- Rejoins-nous avec tes effets avant de te rhabiller Eldarian !! Cela évitera que tes vêtements soient mouillés !!
- Je pense plutôt reprendre mon chemin de mon côté, heureux de vous avoir connus tous les deux !!

Conrad proteste énergiquement, lui aussi aimerait bien qu’il les accompagne jusqu’au château.

- Mais non voyons !! Reste un peu avec nous, nous venons juste de nous rencontrer !!
- C’est vrai !! Reste Eldarian !! Au moins pour la nuit, mon père ne te refusera pas l’hospitalité !! Et puis tu nous dois des explications tu ne crois pas ?? Déjà pour cette histoire de renégats !! J’ai quand même du mal à croire les propos du sergent !!

Le sergent entendant ces paroles mettant en doute la véracité de ses dires, croit bon de se justifier.

- C’est Maistre Dogon lui-même qui nous a donné l’information et sire Childebert était présent, les croyez-vous mon jeune seigneur capables d’inventer une histoire pareille ??
- C’est mon père qui vous a donné l’ordre de menacer mon ami avec vos armes ??

Le sergent baisse la tête d’un air subitement confus.

- C’était un mauvais réflexe de notre part, pour toute excuse je ne peux que mettre en avant le fait que nous avons craint pour votre vie en apprenant que vous étiez hors du château.
- Quels ont été exactement les ordres de mon père ??
- Il nous a indiqué l’endroit précis où vous retrouver avec pour seule instruction de vous ramener au plus vite messire !!
- Et pour Eldarian ??
- Il ne pouvait savoir qu’il vous avait rejoint, il n’a donc donné aucune instruction quant à ce jeune homme !!

***/***

Eldarian écoute la conversation visiblement troublé, déjà en comprenant le rang de Gaétan dans le domaine où il se trouve et ensuite par l’envie qu’il a de répondre par l’affirmative à la proposition qui lui a été faite de les suivre, envie qui va pourtant à l’encontre de sa quête.

Pourtant comme plus tôt, son cœur n’arrive étrangement pas à se résoudre à passer son chemin sans plus entendre parler d’eux et c’est au final ce qui le décide à retraverser nu la rivière avec ses effets à bout de bras, ce n’est qu’une fois sur l’autre rive qu’il s’habille rapidement sous leurs regards visiblement curieux.

Gaétan observe avec attention les deux épées aux manches magnifiquement ciselés et croisées derrière le dos d’Eldarian, son regard se reporte ensuite sur les deux poignards placés de chaque côté de sa taille fine et son front se fronce de l’image qu’il donne ainsi harnaché, cherchant un souvenir issu d’une conversation entendue quelques « doubles lunes » plus tôt alors qu’il était invité avec son père au domaine voisin de sire Baudri, un ami de la famille.

Ses yeux s’arrondissent soudainement de stupeur quand la mémoire lui revient, regardant d’un tout autre œil celui qui jusqu’à présent n’était pour lui qu’un jeune homme somme toute un peu spécial d’apparence mais quand même ordinaire.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0