Chapitre 30 : Vérité (2)

8 minutes de lecture

Vyrian s’y installa avec difficulté. L’Ombre lui enseigna les instructions nécessaires pour diriger le fauteuil. Un capteur sur sa tempe récupérait ses ondes cérébrales et les communiquait au fauteuil. Vyrian fit un essai et manqua de percuter un mur.

— Moins vite ! Prenez le temps de décomposer vos mouvements.

La seconde tentative fut plus réussie et Vyrian sortit de la pièce. Rayec le rattrapa et lui montra la direction à suivre. Vyrian se laissa guider en silence par l’ancien chef des Ombres. Il fut conduit dans les chambres des Exilés. A chaque fois, les retrouvailles provoquèrent chez lui une intense joie couplée à une sourde tristesse. Il était heureux de les savoir en vie, mais ne pouvait s’empêcher de se sentir peiner de leur situation. Ils n’auraient jamais eu à vivre ça, si Newt, Stein et Willis ne s’étaient pas mêlés des affaires des trois mondes. Plus que jamais, les résistants et les Exilés devaient savoir pourquoi ils se battaient. C’est pour cette raison, qu’il convia également les membres du vaisseau. Il leur devait la vérité.

Vyrian et Rayec réunirent dans une pièce Yomi, Xam, Nick, Kayle, Vanea, Dezaël, Dinaïn, Saern, Xenaya, Kayla, Renean et Ealdred. Joy et Kedoran se joignirent à eux. Alors que Rayec s’apprêtait à faire demi-tour, Vyrian le retint.

— Vous aussi, vous méritez des réponses.

L’ancien dirigeant des Ombres marqua un temps d’arrêt avant de s’asseoir aux côtés des résistants.

Vyrian prit une grande inspiration qui raviva la douleur de sa plaie et entama ses explications. Il s’adressa à chacun d’eux faisant de son mieux pour leur apporter les réponses qu’ils attendaient.

— Yomi, ta sœur est en vie.

Le scientifique vit la jeune femme se redresser et son regard se fit alerte. Elle était celle qui s’en était le mieux sorti, seuls des blessures superficielles striaient sa peau. Vyrian supposait qu’elle devait son incroyable résistance à ses capacités de Fusionnée. Xam n’était pas en reste et ne semblait pas blesser. Vyrian observa néanmoins des différences dans son cœur magique. Une nouvelle énergie y pulsait, le scientifique reconnut l'énergie du Monde Mythique, le Xealeras allait être en mesure d’utiliser la magie. Vyrian profita de ce moment pour étudier les résistants, tous portaient des bandages, mais au vue de la gravité du crash, le fait qu'ils soient en vie relevait du miracle. Ils avaient sans doute dû être soigné par des Zip, alors qu'ils étaient inconscients.

Devant le regard empli d’espoir de Yomi, il continua.

— Comme les autres mysticiens enlevés par les Sanctionneurs, elle tient tête aux Régisseurs. Je t’aiderai à la libérer. Comme promis, je t’enseignerai ce que je sais. Il en va de même pour toi, Nick.

Kayle se manifesta alors que les Exilés hochaient la tête, d’un air satisfait.

— Donc si je suis bien ce qu’a raconté Dezaël et ce que vous dîtes, il s’agit de notre sœur.

— C’est exact.

Vyrian vit Vanea fusiller du regard son frère. Devant son indifférence, elle manifesta son mécontentement.

— Kayle, ce n’est pas le moment !

— T’énerves pas, je cherche juste à comprendre !

Le jeune homme se tourna successivement vers Yomi et Vyrian.

— Je vous aiderai, je veux savoir ce qui est arrivé à notre famille.

Sa sœur renchérit.

— Vous pouvez aussi compter sur moi.

Yomi sourit, les yeux humides, elle était visiblement émue par ce soutien. Vyrian dut détacher son regard de l’Altérienne lorsque Nick l’interrogea.

— Comment savez-vous tout ça ?

Les survivants se regardèrent, visiblement le jeune homme n’était pas le seul à se poser la question. Vyrian chercha ses mots devant son assemblée. Il savait qu’un jour il se retrouverait confronter à une telle situation, mais avant comme maintenant qu’il y faisait face les mots lui manquaient. Il commença donc par leur parler du symbole qui ornait leurs mains.

— Yomi, Dezaël, Dinaïn et Xenaya, vous l’avez sans doute remarqué, un étrange tatouage est apparu sur votre main.

Le scientifique les vit acquiescer et observa Rayec, Joy et Kedoran se raidir. Ils avaient deviné ce qu’il s’apprêtait à leur révéler. Alors qu’il allait enchaîner, Ealdred l’interrompit.

— Moi aussi j’ai la même marque !

Vyrian se figea. C’était impossible ! Il devait y avoir six Exilés pour huit Ombres. Le scientifique se tourna vers les trois Ombres présents lors du projet Trimondes. Eux non plus ne semblaient pas s’expliquer ce revirement de situation. Rayec lui lança des coups d’œil inquiets, mais Vyrian n’en savait pas plus à ce sujet. Pendant ce temps-là Ealdred montra à tous son tatouage qui réagit avec celui des autres Exilés. Vyrian resta interdit. Ses informations se retrouvaient biaisées. Il n’y avait non pas six Exilés, mais sept ! Comment était-ce possible ? Pourquoi Mère ne l’avait-elle pas informé de l’existence d’un septième Exilé ?

Bien vite en parcourant ses données, il se rendit compte qu’elle n’en savait rien. Avant qu’il ne puisse pousser ses recherches plus en avant, Ealdred l’interrogea.

— Donc, ça signifie quoi ce truc ?

Vyrian déglutit péniblement.

— Ça signifie que vous venez d’un autre monde.

Comme il s’y attendait, Dezaël fut indifférent à cette nouvelle, Yomi fut un peu secouée bien que l’Ombre lui ai expliqué ses origines lors de leur rencontre. Quant à Xenaya, Dinaïn et Ealdred, leurs réactions furent unanimes.

— Impossible !

Xenaya se racla la gorge et argumenta.

— J’ai grandi parmi les Régisseurs avant d’épouser la cause de la résistance ! On se connaît avec Dinaïn depuis que nous sommes enfants !

Malgré ses explications, Vyrian se devait de la détromper.

— Vous étiez trop jeunes pour vous souvenir du changement de monde.

Mais la Régisseuse, ne semblait pas convaincue par ses paroles.

— Quelles preuves avez-vous ?

Vyrian n’eut pas à répondre, Dinaïn s’en chargea à sa place.

— Le tatouage, nos capacités hors-normes, tout cela serait dû à nos origines ?

Le biologiste hocha la tête et observa Ealdred réagir à son tour.

— Si nous sommes si spéciaux, pourquoi ne pas nous avoir encadré ?

Vyrian le contredit.

— Vous l’avez été.

Au même moment, Rayec prit la parole.

— Le don que nous a octroyé Mère. Pour ceux qui ne le savent, nous sommes capables de changer de monde. Cette capacité nous a permis de vous amener dans un nouveau monde. Je me suis occupé de Dezaël. Je lui ai déjà révélé la vérité sur ses origines.

Le jeune homme hocha la tête. Joy prit la suite des explications.

— Avec mon épouse, aujourd’hui décédée, nous avons veillé sur Dinaïn, bien qu’il n’ait pas tous les jours été facile à gérer.

Le soldat sourit à cette annonce.

— C’est le moins qu’on puisse dire le vieux ! En même temps, si vous m’aviez expliqué tout ça, lorsque mes pouvoirs se sont manifestés, ça m’aurait aidé à comprendre ma différence. J’aurai surement moins fait le con.

— Je sais pas, tu étais tellement imprévisible.

Kedoran mit fin au dialogue entre les deux résistants.

— Peu importe, il ne sert à rien de ressasser le passé.

Xenaya l’interrogea.

— Et vous, de qui vous êtes-vous occupés ?

— De Djima, une Exilée du Monde Mythique.

Ealdred rebondit sur cette remarque, tout en se désignant ainsi que Xenaya et Yomi.

— Et donc personne ne s’est occupé de nous ?

Rayec se chargea de lui répondre.

— Si, Zeaf a veillé sur toi.

Devant les regards intrigués qui lui faisaient face l’Ombre explicita les faits.

— C’est le chef actuel des Innovateurs.

Cette information parut suffire et Joy reprit la parole.

— J’ai essayé de m’occuper de toi Xenaya, mais en tant que pupille des Régisseurs, le Capitaine n’était jamais loin de toi.

Rayec compléta les informations manquantes.

— Quant à toi, Yomi, Dallan et Fara veillèrent sur toi.

L’expression de la jeune femme se fit grave et elle hocha la tête.

Alors que tous semblaient plonger dans leurs pensées, la voix de Nick s’éleva de nouveau.

— Combien y-a-il de personnes se trouvant hors de leur monde ?

Vyrian lui répondit.

— D’Exilés tu veux dire ?

— J’ignore comment on les appelle, mais oui.

— Six, enfin c’est ce que je croyais jusqu’à présent. Ils semblent qu’ils soient plus nombreux que prévu.

Saern qui jusque-là était silencieux prit la parole.

— Et quel est l’intérêt d’une telle expérience ?

Rayec se chargea de lui répondre.

— Leur assurer un avenir, dans un premier temps. Le Monde dont ils sont originaires, est en déclin. Ensuite, les préparer à démêler les secrets de Numyrhis, de comprendre comment nos trois mondes sont liés.

Ren intervint à son tour.

— Et quel est le lien entre la légende et eux ?

Kedoran lui apporta des éléments de réponse.

— Qui de mieux placer que des personnes nées dans un monde, mais ayant grandi dans un autre, pour en comprendre les caractéristiques.

Ces informations firent réagir Dinaïn.

— Et de quel monde vient-on ?

Vyrian lui apporta l’information.

— Du monde Historique

Yomi se tourna vers lui et l’interrogea.

— Votre monde ?

Vyrian fut devancé par Nick.

— Non, le mien.

Alors que tous se tournèrent vers lui, Vyrian les interrompit.

— Je viens du même monde que Mère.

Il déglutit péniblement, les mots avaient du mal à franchir ses lèvres.

— Il… Il existe un quatrième monde.

Tous le dévisageaient. Vyrian se sentait mal à l’aise.

Rayec le questionna.

— Pourquoi n’y avons-nous jamais eu accès ?

— Parce que vous n’avez rien à y découvrir.

Joy n’était pas en reste.

— Qu’est-ce que cela signifie ?

— Notre monde se meurt. La pollution du Monde Historique où les ruines de ce monde-ci ne sont rien comparés à ce que l’on a infligé à notre monde.

Vyrian vit Rayec déglutir, avant qu’il ne l’interroge.

— Et Mère ?

Vyrian avait beau s’attendre à cette question. Il ne put s’empêcher de bégayer lorsqu’il y répondit.

— C’est… c’est un robot. Elle avait pour mission de préserver l’ensemble des êtres vivants.

— C’est pour ça qu’elle a fait appel à nous. Pour qu’on sauve ces enfants.

— Oui.

— Et que vous êtes parmi nous.

— Oui.

Vyrian ne souhaitait pas s’attarder sur le déroulement des événements, il était là pour leur venir en aide rien d’autre n’importait. Seulement sa réponse amena une nouvelle question de la part de Joy.

— Et que devient-elle ?

Cette fois, Vyrian ne pouvait plus esquiver la question. Il fixa Rayec et lui avoua la décadence de l’intelligence artificielle.

— Elle s’est fait pirater par les Régisseurs. C’est pour ça qu’ils parvenaient à deviner nos faits et gestes.

L’ancien dirigeant des Ombres tenta de formuler une question, mais à chaque fois que sa bouche s’ouvrait, elle se refermait sans qu’aucun son n’en sorte. Cette accalmie ne fut pas pour déplaire à Vyrian. Mais Kalya qui jusque-là restait en retrait entra dans la conversation.

— Donc si je résume, il y a plus ou moins six gosses qui ont changé de mondes et ils sont sensés résoudre une légende ancestrale. Un robot veillait à l’épanouissement de ces enfants assistés par des personnes auxquelles il avait donné la capacité de voyager entre les mondes et ce robot se trouvait sur un monde inconnu avant de se faire hacker par les Régisseurs. C’est bien ça ?

Vyrian hocha la tête préférant taire l’implication des scientifiques Stein, Newt et Willis. Les résistants avaient déjà beaucoup d’informations à intégrer, de plus l’implication des chercheurs ne modifiaient pas la synthèse de la jeune femme. Devant son approbation, Kalya le prit de court.

— Ok, maintenant comment on sort de ce merdier ?

Annotations

Recommandations

Défi
PM34
Une phrase par jour, ou un tout petit peu plus. Humeur du moment, mini-fiction (vraiment petite) et tout (pas grand chose) ce qui me passe par la tête.
2124
1991
92
18
Défi
jojoouax
Création d'un dictionnaire ironique :

Vous devez respecter la forme du dictionnaire, tout en proposant des définitions décalées en jouant avec les sons du mot ou en le découpant en plusieurs autres. Par exemple :

Merveilleux (adj.) : Qui veille face à la mer.
96
19
6
1
jojoouax
Un évènement a bouleversé la vie d'Emy. Alors que sa soeur devait hériter d'un pouvoir, c'est Emy qui en a bénéficié. Mais, quel est donc ce pouvoir ? Que signifie t'il ? Pourquoi Emy l'a t'elle, et non sa soeur ?
60
145
372
42

Vous aimez lire Neru ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0