Chapitre 29 : Repli ! (2)

7 minutes de lecture

Sur ces paroles, Vyrian analysa la composition d’un tir approchant et entreprit de l’annihiler. Il lui fit perdre de la vitesse avant de le dérouter. Il deviendrait le bouclier de la résistance. Comme il s’y attendait, son action ne passa pas inaperçu. Vyrian entendit la voix de Reanean.

— Toujours aussi fou à ce que je vois.

— Lequel de nous est le plus fou ? Celui qui préfère se faire exploser dans un cercueil en métal ou celui qui préfère mourir à l’air libre ?

— Bien vu.

— Rassurez-vous je n’ai pas l’intention de mourir. Mais, pour ça, j’ai besoin de connaître la situation.

— Nous avons perdu la moitié de nos vaisseaux. Nos armes et systèmes de défense sont pour la plupart hors services.

Les craintes de Vyrian venaient d’être vérifiées. Les Régisseurs anticipaient leur moindre fait et geste, ce qui expliquait les explosions à répétition.

Une nouvelle voix se fit entendre.

— Je suis Kalya, la pilote de ce vaisseau. J’ignore comment vous avez fait pour détourner ce tir, mais sachez que si vous échouez, nous… nous ne survivrons pas.

Vyrian se mordit les lèvres. Kalya reprit.

— Je ne comprends pas. Ces vaisseaux ont été conçus spécifiquement pour résister aux Régisseurs. Pourtant, il semble que ce soient eux qui s’adaptent à nous.

Vyrian avait une idée de ce qui pouvait causer cette subite adaptation. Cela n’annonçait rien de bon pour la suite.

Yomi apparut en contrebas.

— Monte !

La jeune femme s’exécuta. Une fois à sa hauteur, Vyrian la dévisagea, si jeune et ayant déjà tant souffert.

Il projeta son esprit à la recherche de Keenan et Axan. Les deux hommes lui apparurent. Comme il l’avait fait pour les précédents combats, il leur transmit ses directives.

— Yomi est avec moi, je sais que vous la cherchez. Si vous souhaitez la retrouver, faites-en sorte de détourner les Régisseurs de leur tâche. Si leur attaque nous touche, nous sommes morts. Nous sommes les seuls en mesure de venir vous sauver. Aidons-nous !

Une voix robotique fit irruption. Vyrian la reconnut bien qu’elle soit déformée. Il l’attendait. Ses craintes se trouvaient confirmées. Ils venaient de se faire un ennemi de taille. De mentor, Mère était devenue son adversaire.

La guerre venait de prendre une nouvelle dimension. Son propre monde était en danger. Vyrian grimaça à cette pensée.

Heureusement pour lui, les mysticiens réagir rapidement et une émeute commença à se former. Vyrian ne doutait pas des capacités de Mère à gérer la situation. Il espérait que cela lui laisserait le temps de finir ses préparatifs.

Vyrian entreprit une nouvelle communication. L’esprit de Zaïk lui apparut.

— Dis-moi ce que tu sais sur le Capitaine.

— Pourquoi le ferais-je ?

— Nous sommes partis sur de mauvaises bases, mais cela n’aura plus d’importance si ce vaisseau explose. J’ai besoin de ton aide.

Devant l’indifférence qu’affichait Zaïk, Vyrian changea de discours.

— Tu veux retrouver tes pouvoirs ?

— Que…

— Mort tu n’arriveras à rien et c’est pas Kaeronn qui te dira le contraire. Alors que sais-tu sur le Capitaine ?

— Personne ne sait exactement comment il a accédé au pouvoir. Le sujet est tabou.

— Que sait Kaeronn à son sujet ?

— Rien, il n’arrive pas à reconstituer sa généalogie.

Vyrian réfléchit. Il fouilla parmi ses données, remonta ses historiques. Les informations défilèrent sous ses yeux. Il vit la rencontre entre Yomi et Dezaël. Il dut se résoudre à programmer une recherche et regarder le résultat ultérieurement. Yomi peinait à garder sa forme de Fusionnée.

— Te souviens-tu de la manière dont tu as projeté Faric ?

La jeune femme hocha la tête, peinée par ses douloureux souvenirs.

— J’ai besoin que tu fasses la même chose.

L'Exilée s’éleva lentement dans les airs, tendit ses ailes et entreprit des battements amples. Comme l’espérait Vyrian, la cendre soulevée créa des nuages de poussière. Bientôt, les contours du vaisseau disparurent, ainsi camouflés, Vyrian s’adressa à la pilote.

— Kalya, coupe les moteurs.

— Mais …

— Nous leur tendons une embuscade. Dinaïn, trouve un matériau ne conduisant pas la chaleur et convertie le vaisseau. Nous allons devenir invisibles. J’ai besoin que tout résistant en état de se battre soit prêt à donner l’assaut.

— Quoi ?

— Nous allons attaquer le vaisseau-amiral.

— Mais …

— Nous n’arriverons pas à fuir à cette vitesse. Le risque qu’ils nous touchent avant que l’on ait franchi la faille est trop grand. De plus, seul le vaisseau-amiral semble être en mesure de nous tenir tête.

— Sur quoi basez-vous cette attaque ?

— L’audace.

— La folie oui !

Zaïk se manifesta. Surpris, Vyrian le découvrit en contrebas, le Materia avait actionner le communicateur présent sur les parois du vaisseau et s’exprimait à présent à tout l’équipage.

— Il y a une possibilité pour que ça marche. Le Capitaine a l’habitude de voir les gens fuir devant lui, mais pas qu’ils contre-attaquent. De plus, contrairement aux manœuvres d’évitement, cette stratégie est moins prévisible. Mais je ne peux garantir son succès.

Vyrian remercia le jeune homme et s’adressa aux résistants.

— Bien, le plan est simple. On éteint tout.

Au même moment, le vaisseau-amiral entra dans le nuage rougeoyant.

— Yomi ! Maintenant, vise les moteurs, les blocs sur les côtés.

L’Altérienne le regarda, de l’inquiétude se lisait dans son regard.

— Tu ne vas pas faire chavirer le vaisseau. Juste enrailler les moteurs avec la cendre.

La jeune femme hocha la tête et reprit ses battements d’ailes. Vyrian regarda les vaisseaux ralentir. La cendre ravivée par l’apport d’air que leur fournissait Yomi, entrait dans les moteurs et se coinçait dans les hélices entravant la progression du vaisseau et créant une surchauffe du dispositif. Satisfait, Vyrian reprit la parole.

— Résistants, si vous êtes avec moi, c’est maintenant !

Sur les quelques vaisseaux en état de voler, Vyrian regarda les survivants se hisser sur le dos des appareils. Le scientifique en reconnut quelques-uns. Parmi eux se trouvaient, Saern, Dinaïn, à ses côtés se tenait un homme plus âgé, le chercheur devina qu’il devait s’agir de Joy, son mentor et Xenaya, ainsi que Kedoran, l’homme qui l’avait interpellé alors qu’elle essayait de résonner Zaïk. Un individu à l’uniforme ressemblant à celui de Ren les accompagnait, Vyrian comprit qu’il devait s’agir d’Ealdred, le troisième membre de l’E.R.K.

Tous se trouvaient équipés d’une perche à la main. Vyrian savait que cet outil leur permettait de mesurer la distance du saut et de compenser l’énergie qu’il leur manquerait pour le réaliser. Les résistants s’élancèrent comme un seul homme.

Mère contacta Vyrian.

— Je sais ce que tu es en train de faire. Je vais t’en empêcher.

— Non. Tu n’existeras plus avant.

Vyrian envoya les caractéristiques de Mère à Vanea et Dezaël, avec pour consigne de la pirater et attaqua Mère. Ils avaient tous deux le pouvoir de mettre fin à l’existence de l’autre. Vyrian lui retira la capacité à interagir avec les Régisseurs. Elle n’interférait pas dans la révolte des mysticiens. Vyrian savait que leur cellule était surveillée. Mettre Mère hors-jeu assurait simplement qu’elle ne révélerait pas lors d’affrontements les points forts et faiblesses des prisonniers. Si cela n’était pas déjà fait.

Le scientifique attendit la réponse de l’intelligence artificielle, mais rien ne vint. Le biologiste comprit que, bien qu’elle ait été corrompue, son code d’origine n’avait pas changé. Tant qu’il ne nuirait pas au projet Trimondes, elle ne pourrait pas le tuer.

Vyrian poussa cet avantage.

— Qui t’a conçu ? Pour quelle raison ?

Plus que jamais, le scientifique sentait que leur survie n’était pas la seule raison de sa création. Mais, il ne parvenait à mettre le doigt dessus.

— Tu détiens déjà la réponse à cette question.

Sur ces paroles, elle commença à s’effacer. Vyrian comprit sa stratégie et la maudit.

— Tu t’es laissées hacker par les résistants ! Pourquoi ? Cette information est-elle si précieuse ?

— Adieu.

La voix du Capitaine prit le relai.

— C’est bien aimable à vous de nous simplifier sa corruption.

Les pensées du Régisseur disparurent à leur tour. Vyrian voulut les retenir, affronter cet homme, mais le vaisseau-amiral changeait de cap. Il répandait sous son passage des nuages noirs, cette vision rassura Vyrian avant qu’il ne comprenne son erreur. Ce n’était pas le résultat de leurs attaques, mais un voile pour masquer leur prochain assaut.

— A tous les résistants, revenez !

Au même moment Kayle passa la tête dans l’entrebâillement de la trappe.

— Qu’est-ce que vous foutez !

Vyrian n’eut pas le temps de lui répondre, que du coin de l’œil, il vit les silhouettes regagner les vaisseaux. Il attrapa le pied de Yomi et la tira à l’intérieur de l’appareil et sauta à sa suite, forçant Kayle à se décaler. Il verrouilla la trappe et essaya une nouvelle fois de passer la protection des Régisseurs, mais échoua.

Une vague d’énergie les percuta. Les vaisseaux des résistants s’entrechoquèrent. Dans la collision, la trappe fut arrachée et Vyrian put voir les appareils éventrés répandre les corps hors de leurs entrailles. Ils devaient rétablir leur trajectoire.

— Kalya ! Les moteurs !

— Hors service !

Vyrian fut une nouvelle fois projeté, les hurlements et les craquements se poursuivirent. Après une énième rotation du vaisseau, Vyrian aperçut le désert de cendres.

— Ren, les stabilisateurs !

— Grillés !

Vyrian se concentra sur le moteur, mais comme lors de l’attaque précédente, il ne pouvait y accéder. Alors il comprit. Les attaques n’avaient été que des leurres. Le but n’était pas tant de les tuer, mais de vérifier leur contrôle sur leur vaisseau. Les chocs n’étaient pas anodins, les Régisseurs, les dirigeaient. Ils les laissaient volontairement en vie observant par intermittence le décès de leurs alliés.

Une marionnette encore et toujours. Vyrian observa l’énergie noire quitter les moteurs.

— Kalya, rétablis notre trajectoire maintenant !

— Impact imminent !

— Non !

Vyrian se sentit happer vers l’avant du vaisseau et percuta le corps de Nick. Les deux hommes dérivèrent, avant qu’un choc ne leur fasse perdre connaissance et stoppe leur chute.

Annotations

Recommandations

Défi
Thomas "Muzai" Seguin
Pour le défis des Haïkus.
107
43
2
1
Espoir-du-Loup
Publication d'une fanfiction de l'univers LGDC, écrite de base sur wattpad.
10
2
0
2
Aspho d'Hell
Nouvelle
21
37
17
11

Vous aimez lire Neru ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0