12. Miroir

Une minute de lecture

Un imposant miroir en pied trônait au centre du boudoir de Violet. Habituellement, Jack n’usait guère de son temps à ces vanités contemplatives, mais puisque Violet l’avait fait s’arrêter en plein dans l’axe, le soumis scruta son reflet avec candeur.

C’était comme découvrir un nouvel homme. Un inconnu, presque. Jack ne reconnaissait plus son corps devenu trop pâle. Sa musculature n’avait néanmoins pas fondu autant qu’il l’aurait craint : courir chaque jour pour satisfaire ses maîtresses et subir leurs jeux diaboliques n’étaient pas de tout repos ! En revanche, sa peau portait les affres de leur sadisme.

Telle une galaxie inversée où les étoiles et les voies lactées prenaient des teintes rougeaudes et olive. Telles des traînées de comètes, les zébrures du fouet laissaient leur empreinte violacée sur ses flancs, tandis que les suçons et autres morsures constellaient ses clavicules comme des planètes à la dérive.

Ce tableau macabre aurait pu rebuter Jack, le faire douter, le réveiller de sa condition comme un électrochoc. Il n’en fut rien. Le soumis se sentait presque gonflé de fierté de voir se dessiner les marques de son appartenance en un serment gravé sur son corps. La cagoule dont il était affublé – un masque à l’effigie d’un canidé – signait sa condition d’esclave servile. Oui, il n’était plus qu’un brave toutou au service de ses maîtresses et en ressentait une satisfaction troublante.

Violet dut le percevoir, d’une manière extrasensible qui échappait à Jack. La dame le surplomba et gratta ses ongles vernis sur la zone entre les deux oreilles de latex. Le geste lui fit lâcher un soupir de contentement.

— N’es-tu pas beau ainsi ? En bon esclave soumis ? roucoula-t-elle pour enfoncer le clou.

Mais Jack ne put qu’approuver.

Les doigts graciles de sa maîtresse passèrent dans les lanières de sa cagoule. Le concerné se sentit presque dépossédé en réalisant qu’elle la lui retirait. Fort heureusement, il ne demeura pas longtemps le visage à l’air libre. Violet lui enfila un nouvel accoutrement facial : un masque à gaz.

— On va bien s’amuser… lui susurra-t-elle en une promesse envoûtante.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3730
1034
2074
1260
LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
175
164
364
183
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
787
216
553
475

Vous aimez lire LuizEsc ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0