7. Cuir

Une minute de lecture

Jack n’avait aucune idée de l’heure. Il en était ainsi depuis son arrivée en ces lieux. Cela contribua donc à sa confusion lorsque Maîtresse Violet le réveilla au beau milieu d’un cycle de sommeil d’un coup bien senti dans les côtes. Jack n’eut pas le temps de protester, – le pouvait-il face à ces dames ? – Violet engonça sa tête dans une cagoule en cuir et le bascula sur le ventre pour pouvoir lui nouer les bras dans un armbinder. Jack avait beau se sentir encore engourdi par les affres de la somnolence, il ne put empêcher l’excitation de grimper dans son bas ventre tandis que Violet resserrait fermement la contrainte de cuir.

— Debout, chien ! le somma-t-elle en tirant sur ses liens.

Jack obtempéra comme l’animal docile qu’il avait accepté d’être et suivit sa maîtresse en trébuchant à plusieurs reprises. La cagoule n’était pas véritablement serrée, mais son épaisseur laissait à peine pénétrer la lumière. Jack ignorait ce qui pouvait bien pousser Violet à le réveiller sans délicatesse. Il n’avait néanmoins pas peur. Il ne voyait pas ce qu’elles pourraient reprocher à son attitude obéissante. Et l’odeur enivrante du cuir sur son visage contribuait à l’apaiser.

— À genoux, brailla Violet après s’être arrêtée.

Jack tomba plus qu’il ne s’agenouilla, sous la pression apposée par Violet. Bien qu’aveugle, le soumis discernait deux autres paires de talons en plus de celle de Violet. Le trio des matriarches était au complet.

— Tu sais pourquoi tu es là, chien ?

Le ton cinglant qu’employait Velvet n’augurait rien de bon pour Jack. Pourtant, la frayeur ne parvenait pas à prendre le dessus. Après des semaines à jouer les larbins pour ces dames, Jack était curieusement enthousiasmé à la perspective qu’elles s’occupent enfin de lui. Même s’il s’agissait de le punir.

— Non Maîtresse, répondit Jack de sa voix étouffée par le cuir épais.

Le bruissement d’une jupe plissée et le claquement des talons indiquaient que l’une se déplaçait vers lui.

— Vraiment ? Peut-être que ceci te ravivera la mémoire… Sens !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3730
1034
2074
1260
LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
175
164
364
183
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
787
216
553
475

Vous aimez lire LuizEsc ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0