5. Lap Dance

2 minutes de lecture

— Va t’asseoir là-bas, souffla Vermeil à son oreille.

Et par « là-bas », la femme désigna le fauteuil Voltaire en tissu rayé. Jack n’avait jamais eu la permission de s’asseoir sur du mobilier depuis qu’il est ici. Au mieux, ses maîtresses l’autorisaient à séjourner sur le tapis. Ce fut avec une pointe d’anxiété qu’il s’exécuta. En ces brèves semaines de service, Jack avait eu le temps de se modeler un aperçu du caractère retors de Vermeil. La rousse lui avait démontré à plusieurs reprises que sous le voile de sa généreuse douceur, se cachait une âme plus perverse. Sadique, même. Et si Jack n’en avait pas encore fait les frais pour l’instant, il craignait que cela soit pour aujourd’hui.

Mais loin de l’idée de le punir, Vermeil apposa ses mains délicates sur les accoudoirs et envahit son champ de vision avec ses mèches rousses. Puis ce spectacle capillaire céda la place au panorama de ses collines mammaires. À seulement quelques centimètres de son visage, Jack avait tout le loisir d’humer le parfum fruité de ses cheveux.

— Tu peux toucher avec les yeux autant que tu veux, mon chou, mais si tu utilises tes mains, tu seras puni, chuchota-t-elle.

Jack sentit son cœur se contracter dans sa poitrine. Il pouvait presque sentir le ton moqueur de Vermeil transparaître en sous-entendant que se retenir devrait être un jeu d’enfant. Alors qu’elle ferait tout pour le faire craquer.

Elle commença par laisser glisser ses cheveux de velours sur son torse, avant de rapprocher sa poitrine si proche de son visage que Jack n’aurait eu qu’à pencher la nuque pour s’y enfouir. Il vit ensuite ses hanches voluptueuses onduler comme la houle, tandis que ses ongles rouges s’accrochaient dans les plis de sa nuisette pour la tordre et la relever. De là, Jack ne manquait rien du spectacle de sa vulve rosée et suintante. Lui aussi, sentait une goutte de sueur perler sur sa tempe. Il enfonça davantage ses mains dans le tissu du siège pour crocheter ses doigts sur une prise sûre. Mais cet effort ne suffit pas.

Vermeil se retourna, lui offrant la vision de sa croupe callipyge, qu’elle lui tendait à mesure qu’elle se cambrait. C’en était trop pour Jack qui ne put retenir une main tremblante de se lever inconsciemment pour effleurer, pour profaner, ce postérieur divin.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3730
1034
2074
1260
LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
175
164
364
183
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
787
216
553
475

Vous aimez lire LuizEsc ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0