Clara et Bella

2 minutes de lecture

Des années s’écoulèrent et les deux enfants grandirent dans l’amour d’une mère douce et d’un père juste. Bella était une admirable petite fille un peu timide, à la longue chevelure d’un rouge sombre, aux yeux verts émeraude et à la taille fine. Elle était animée d'une grâce divine qui charmait ses parents. Clara, plus ronde et plus grosse que sa sœur,avait des cheveux couleur de blé et des yeux aux reflets d’or. Elle était d’un caractère enjoué et semait la joie dans le cœur de ses parents. Ces derniers ne manquaient jamais de remercier Eden dans leur bonheur pour ces extraordinaires dons octroyés à leur fille. Cependant, ils n’étaient pas encore au bout de leur surprise. Le cadeau de la reine des fées ne tarda pas à se manifester, du moins sous une autre forme. Bella acquit le don de faire pousser de magnifiques pommiers aux succulentes pommes rouges quelle que soit la saison et Clara pouvait récolter de grosses pommes de terre de n’importe quel sol.

Mais au cours d’un hiver particulièrement rigoureux, la femme du fermier mourut et ce dernier se remaria quelques temps plus tard. La belle-mère était très belle mais méchante et ambitieuse. Rapidement elle développa une forte préférence pour Bella au détriment de Clara qu’elle ne trouvait pas assez jolie vue sa corpulence. Néanmoins, Bella avait d’elle une peur bleue d’elle qui la traumatisait au point de ne plus pouvoir faire pousser de pommiers. A leur place, elle obtenait des cerisiers qui ne réveillaient guère l’intérêt de sa belle-mère. Aussi, se faisait-elle tout le temps gronder. Clara, affectée en cuisine, ne manquait pas de défendre sa sœur de sa bouche bien pendue. Ce qui lui valait quelques corrections douloureuses de la maitresse de maison. 

Leur maison n’était plus aussi remplie de bonheur comme auparavant. Leur père riait moins, submergé par des soucis d’argent en grande partie engendrés par sa femme qui dépensait trop dans des bijoux. Elle se prenait pour une courtisane. Par contre, ils avaient toujours à manger grâce à Clara et ses purées de pomme de terre qui étaient de véritables délices. Pas pour sa belle-mère qui trouvait toutefois, ce plat grossier et inapproprié pour sa glorieuse personne.

Les seuls véritables moments de joie pour les filles étaient les jours de marché du village au cours desquels elles partaient vendre les denrées de leur récolte : des légumes frais, des fruits et surtout des pommes de terre. Clara s’occupait d’attirer les clients en vantant la qualité de leurs produits et Bella se chargeait de la vente. Clara n’avait pas besoin de s’égosiller longtemps que les acheteurs s’attroupaient comme des fourmis autour de leurs étals. Le charme et l’étonnante beauté de Bella suffisaient à eux seuls pour faire le reste du travail. Clara se sentait rejetée et inutile dans ces moments. Ce sentiment l’attristait. Petit à petit, elle ressentait le désir de revêtir la beauté de sa sœur sans pour autant la haïr. Elle ne pouvait que l’aimer. 

Les grosses pommes de terre ne se vendaient pas trop bien. Ce qui n’était pas le cas des cerises mures de Bella. Elles disparaissaient comme des petits pains, au grand dam de leur belle-mère qui avait préjugé leur peu de valeur. En réalité, le charme de Bella était contagieux. Du coup, les habitants achetaient tout ce qui venait d’elle. Malheureusement tous leurs maigres profits revenaient à leur belle-mère qui en dilapidait la totalité dans des breloques et autres bijoux de pacotilles. De plus, elle ne manquait pas de les gronder jour et nuit. La maison en devenait insupportable.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
Oniria Pingouin
Et si le monde était parfait ? Recueil de poèmes sur le bonheur, la nature ; bref tout ce que je trouve merveilleux. Car un monde idéal n'est pas juste un rassemblement de choses heureuses ?

Club Valentine : annotez mes textes sans gêne
30
44
7
1
Défi
Clo06
En réponse au défi "Jeux d'enfants".
7
15
0
0

Vous aimez lire Shakespeare ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0