Chapitre 3 : Dans la bibliothèque

Une minute de lecture

Enfermée dans la sombre bibliothèque du village au plafond lambrissé, Olympe les yeux plissés, déchiffre de vieux parchemins. La sorcière s’est rappelée l’existence d’une légende nommant les grands pouvoirs d’un élixir de jeunesse. Cependant, cela fait des heures qu’elle parcourt tous ces manuscrits, sans en trouve trace.

Olympe est tellement absorbé par ses lectures, qu’elle n’a pas remarqué qu’une pie facétieuse, s’est nichée dans ses cheveux et qu’une grenouille à la peau visqueuse, a pris possession de ses genoux, tout en croassant d’aise. La sorcière repousse une mèche bouclée de devant ses yeux. Elle ne pensait pas que ce serait aussi compliqué de découvrir quelque chose.

Soudain, la pie se met à lui picorer les joues, en effleurant ses cils de ses longues ailes noires. Olympe agite une main pour qu’elle s’en aille, mais l’oiseau insiste. La sorcière lève la tête des papiers et observe le volatile d’un air mécontent.

— Tu ne vois pas que tu m’ennuies ?!

La pie émet un croassement indigné, s’envole et virevolte autour d’Olympe jusqu’à ce que cette dernière quitte sa chaise. L’oiseau bat alors des ailes et se dirige vers le fond de la bibliothèque tout en se tournant de temps en temps vers la sorcière.

— Ça va, j’ai compris, tu veux que je te suive. Tu aurais pu t’abstenir de me manger les joues pour ça.

La pie semble lever les yeux au ciel (si,si, je vous assure), puis finit par se poser sur une étagère recouverte d’une épaisse poussière.

Olympe s’approche. Son regard est aussitôt attiré par un livre qui contrairement aux autres n’est pas renfoncé dans le meuble : Harry Potter à l’école des sorciers. La lectrice tire le roman vers elle et d’un coup la salle résonne d’un bruit sourd tandis que le rayonnage se met en mouvement.

— Un passage secret !

(à suivre...)

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Alice D.
Lorsque Zoé débarque chez Debarsy, la maroquinerie de luxe, elle est bien décidée à ne plus jamais sortir avec un collègue.
Oui, mais voilà, Alexandre n'est pas un collègue comme les autres. C'est Alec, rencontré peu avant dans une boite de nuit, mystérieux et inaccessible, mais aussi prévenant et troublant.
Obnubilé par ses objectifs et son désir de revanche, il ne s'autorise aucune relation suivie.

Entre eux, l'attirance semble inévitable, mais bien trop de secrets les séparent.




*Club Valentine*
186
208
229
150
jesuispasunerockstar

Sweet dreams are made of this, who am I to disagree...
La voix de Marylin Manson résonne dans la chambre de Sindy.
Marylin Manson, je l’écoute en boucle. La chanson Sweet dreams (1) fait partie de la bande originale de « La maison de l’horreur ». Dans ce film, un milliardaire transforme son manoir, un ancien hôpital psychiatrique, en parc d’attractions de l’horreur. Il convie des invités pour tester...
Je ne vais pas tout vous raconter, vous n’avez qu’à le télécharger. Sachez simplement qu’avec le reste de la bande, nous avons adoré.

«Some of them want to abuse you
Some of them want to be abuuuuuuuuuused.»
Sindy et moi connaissons les paroles par cœur. Sin imite super bien la voix de Marylin Manson, j'ignorais même qu'il était possible pour une fille de chanter comme lui.
Ah oui, petite précision, Marylin Manson est un mec. Son nom de scène est une référence à l’actrice Marylin Monroe et au tueur en série Charles Manson. Si c’est pas mignon ! Exubérant, provocateur, une voix d'enfer, je kiffe grave !
Pendant le solo de guitare, Sin et moi secouons la tête de haut en bas, nos cheveux noirs volent dans tous les sens.

Sindy est ma meilleure amie. Elle déteste ce prénom, elle préfère son surnom, Sin, qui signifie mal ou péché en anglais. Elle le revendique, il colle bien à l’image de sataniste que les gens lui donnent. Qu’ils imaginent ce qu’ils veulent , elle ne va pas les contredire. Sindy, ça rime avec...
une marque de chaussette !
Mais si, la pub à la télé : Cindy, les chaussettes ne se cachent plus.
Je comprends, à sa place, je préférerais Sin.

C'est une chouette fille, hyper affective, un peu trop peut-être. Elle fait toujours tout son possible pour me faire plaisir, me fait découvrir des tas de lieux sympas, me prête ses robes noires, ses bijoux et même ses New Rock(2). J’adore son look. Je m’habille comme elle, maintenant que je fais partie de la bande, et vu qu'elle me fournit la plupart de mes fringues.
Le maquillage aussi. Ce qui fait bien chier ma mère. La tête qu’elle a faite quand je me suis teint les cheveux en noir. Rien que pour cela, ça en valait le coup.
Ma mère n’aime pas que je me maquille ni mes nouveaux amis. Elle n’aime pas Marylin Manson non plus. Bizarre.

Au fait, j’ai oublié de me présenter. Moi, c’est Maélie.
Ravie de faire votre connaissance.


(1) à l'origine, c'est une chanson de Eurythmics
(2) marque de chaussure


1338
1542
1205
401
Annabelle Dorio
Chris et Alice forment un couple solide et aimant mais leurs âmes se consument dans l’absurdité de leurs vies.
Alice a toujours fait ce qu’on attendait d’elle. Pour satisfaire ses parents, elle a suivi le parcours des "premiers de cordée" : de longues études, une grande école et un début de carrière à Paris. Pourtant, à l’approche de la trentaine, elle aspire à une autre vie et les questions existentielles s’imposent : Qui est-elle ? Que veut-elle vraiment et que faire du reste de sa vie ?
Chris, lui, a du mal a supporter la vie en général. Refusant d’adhérer au cynisme qui régit notre monde, il se sent seul et incompris dans la société qui l'entoure. Désespéré, il se réfugie dans ses addictions pour s'évader du réel.
Un jour, Alice se retrouve aux portes de la mort et le quotidien de Chris change radicalement. Propulsé dans une réalité cauchemardesque, il se retrouve en première ligne face aux membres de la famille d’Alice.
Chacun réagit différemment au drame lorsque le surnaturel vient remettre en question leurs plus profondes croyances…

[Roman collaboratif : ma soeur et mes deux frères ont écrit certains chapitres...]
324
496
440
105

Vous aimez lire Ode Colin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0