391. Léo

2 minutes de lecture

L'ambiance était déjà en place alors que personne n’avait commencé à boire. César ria à plein poumons comme un pirate fier de son nouveau butin, sortant alors une bouteille à son tour de son sac. Une bouteille avec une étiquette faite main. Représentant une carte de tarot avec un diable dessus.

[César] « Mouai… De la pisse sûrement ton truc ! J’en ais peut-être pas dans mon bar… Mais dans ma cave personnelle ! Le « Diable au corps » ! Vous m’en direz des nouvelles ! Rhum arrangé au piment… Un mix fait par moi… Et ça doit bien faire cinq ans qu’il mature... »

Il tourna son regard vers Léo pour lui lancer la bouteille qu’il rattrapa avec facilité. Comme s’il avait fait du flair depuis toujours. Merci César et ses occupations à la con. Regardant l’étiquette, il pâli soudainement.

- Oh bordel de merde… T’as ramené ça ?… Mais… Tu vas directe nous sécher et nous envoyer rejoindre le quatrième sous-sol de l’Enfer…

[César] « Hahaha ! Tu t’en souviens encore pas vrai ! »

- Ouais… C’est à cause de ton putain de shooter que j’ai du mal à parler… Ma gorge s’en souviens encore… !

César ria à nouveau, sauf que Léo s’était tourné vers le balcon. Le bras tendu, la bouteille ouverte. Maintenue fermée par son pouce, prêt à renverser le tout dans le vide.

- Arrête ton petit air de fière !… Je vais déverser le tout dans la rue si tu continue… Ce qui fera sûrement fondre le goudron en passant… C’est ça que tu veux ?

César semblait tout d’un coup sur le cul, déboussolé et désespéré, il vint se plaquer contre Léo, sans que celui-ci fasse de crise, battant des bras comme un enfant en pleurnichant.

[César] « Nahhhhh Carooootte…. ! Mon précieuxxxxxxxx…. »

- Déjà arrête de m’appeler Carotte, et peut-être que j’autoriserais tout le monde à SENTIR ta putain de bombe.

Léo était une autre personne avec César. Un peu comme Prompto et Uta. Se chamaillant mais sans ce battre de leur côté et sans vraiment gueuler, toujours dans le calme malgré les paroles qu’ils se lançaient. Finalement, il rendit la bouteille à César pour la donner à Prompto.

[César] « Okay… J’en servirais qu’un shoot à la toute fin qu’on se partagera. Mais moi j’ai pas de problème avec ça, y’a que Léo que ça a relativement sécher… ! »

Léo lui lança son paquet de cigarettes, s’écartant du balcon pour rejoindre Uta.

- Fume en une avant de dire une connerie de trop !

Annotations

Recommandations

Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2250
1523
2165
1295
Angel
Aujourd'hui, je fête mes dix-huit ans... Seule... Je n'ai ni famille, ni ami...
Tient... Une lettre...

Lorsque Yona ouvre cette lettre sa vie bascule : nouveau nom, nouvelle maison... nouveau monde...
56
27
10
162
littexastronaut
Devonne doit fuir son père et son royaume pour survivre. Elle saura bien tard que l'amour n'est qu'un poisson dont elle pourrait en faire sa force.


[ Il s'agit d'un univers assez sombre, mention de violence et de sang :) ]
5
7
11
27

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0