352. Uta

3 minutes de lecture

Le jeune homme fit une drôle de moue quand Léo lui tendit son téléphone, il trouvait ça tellement mignon. Il vint alors l'embrasser tendrement en gloussant et en murmurant un petit merci timide. Il se blottit encore plus contre son amant se collant pour pouvoir appeler, il se figea au moment d'appuyer sur la touche d'appel.

- Tu... Veux bien que je mette en haut parleur ? Ça me fait peur ce qu'il peut me dire !

Il enclencha le haut parleur. À cette heure-là il savait bien que son frère ne dormait pas et effectivement il décrocha au bon de quatre sonneries.

[Erick] « Erick Liarko, je vous écoute ! »

- C'est Uta, je t'appelle avec le téléphone de Léo le miens a rendu l'âme !

[Erick] « Comment vas-tu petit-frère ? Tu ne dors pas à cette heure-ci ? »

- Non... Je crois que... J'ai comme eu une frayeur nocturne. J'ai... Des questions à te poser. Tu sais ce qu'ils m'ont fait au centre ? J'ai... Aucun souvenir et ça me fait flipper !

À l'autre bout un silence pesant s'installa, puis Erick prit une grande inspiration avant de se râcler la gorge, on entendit comme un bruit de papier que l'on cherchait puis un bruit sourd d'un dossier qui est posé sur le bureau.

[Erick] « Eh bien.... Ils ont testés quelque chose avec une intensité un peu plus élevée que ce que cela devait être... Ils... T'ont enfermé dans une toute petite pièce et te collait un casque de réalité virtuel sur les yeux et ils t'injectaient un sérum d'amplification sensoriel. Sur le même principe que les images subliminales, ils te faisaient défiler des images des mini-films dans le but de formater complètement ton cerveau. Il y avait une note sur ton dossier, « Sujet a tendances bipolaire, doit guérir de son addiction à l'alcool, drogue, tabac, doit aussi guérir de son addiction à la copulation. Tentative de soin sur la maladie de l'homosexualité et à l'hyper attachement. » Tu peux me dire... Ce qui t'arrive pour que tu m'appelle pour ça ? »

Uta s'était crispé, figé par tout ce que lui disait son frère, il finit par sortir de son mutisme au bout de quelques secondes, la voix grave et douloureuse.

- Tu crois que ça... Peut me déclencher des phobies ?

[Erick] « Des phobies ? Peut-être, plus comme du dégoût je pense mais si... Certaines choses on fonctionnés un peu plus fort sur toi, oui... Des phobies... Tu as quoi comme phobie Uta ? »

- Je... Je suis devenu claustrophobe et.... Et... Je... J'ai peur... D'être touché... Sexuellement parlant.....

Alors que le jeune homme avait eu un mal fou à dire la fin, il avait agrippé le pantalon de son amant, se recroquevillant légèrement, finalement il avait plus ou moins réussi à le dire indirectement à Léo, il sentait son coeur se serrer d’un coup.

[Erick] « Hum… C’est difficile de dire si c’est bien à cause des traitements qu’ils t’ont fait subir…. Je crains… Que ça soit autre chose petit-frère, pour la claustrophobie c’est compréhensible tu es resté enfermé quatre jours… Pour l’autre…. Tu es sur… Que tu ne te souviens de rien ? »

- Non, je me souviens de rien, tu penses à quoi dit moi ?

[Erick] « Je suis pas sur c’est que des témoignages c’est sûrement des ragots c’est pas sur, il faudrait… Que j’aille voir l’intéressé ! »

- Nan mais je m’en fiche, dit moi !

[Erick] « Bien… Il… Semblerait que… Notre oncle allait te voir souvent, plusieurs fois par jours et que…. Il te… Laissait à moitié nu à chacune de ses visites…

Uta lâcha le téléphone qui tomba sur le lit, il fut pris d’une violente nausée, il bondit hors du lit pour courir en trombe vers la salle de bain pour aller vomir dans le toilette. Il fut alors parcourut de spasmes violents vomissant toujours, avant d’éclater dans des sanglots qui se transformèrent en hurlement de pleurs. Son cauchemar lui revenait en tête, puis les souvenirs petit à petit lui revinrent, il voyait son oncle toujours à le regarder de façon froide ne lui laissant pas le choix alors qu’il pleurait le suppliant d’arrêter et lui qui lui disait que c’était pour son bien. Uta se laissa tomber sur les fesses, accroché à la cuvette, haletant, sanglotant, convulsant il pétait littéralement un câble.

Annotations

Recommandations

Mweerie Mwee
Une jeune princesse doit faire face à une régence qui perdure. Unique Héritière elle se bat afin d'instaurer son règne. Aidée d'un conseillé farfelue ancien premier ministre elle va devoir faire face à de nombreuses trahison et des complots. Une seule question la tourmente: Va-t-elle pouvoir reprendre sa place?
14
4
2
150
Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
41
5
22
63
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0