319. Léo

2 minutes de lecture

La demande de son démon lui fit un coup d’électricité dans tout le corps. Cette demande… Si particulière… Si pressante… Telle une addiction… Un besoin… C’était ce que Léo ressentait. Son envie de contrôle et de possession se faisant présent de plus en plus depuis qu’il avait retrouvé son amant. S’il le désirait, il était même prêt de tatouer cette peau à l’instant même. Un petit sourire satisfait sur les lèvres, il contempla à nouveau celui qu’il aimait. Se rappelant soudain la tête de Glad’ quand il lui avait demandé de tatouer le prénom du démon sur sa nuque. Par réflexe, il vint caresser l’endroit. Attend… Ce soir finalement ? Oh… Il avait tellement envie de le prendre dans ses bras, de le jeter sur le lit et de se préparait dans l’instant. Ses doigts le picotait, et l’envie de dessiner, de tatouer, de sentir la machine vibrer, de sentir la peau d’Uta… Oui. Ce soir. Ce serait ce soir. Le rouquin allait lui répondre quand son démon fuyant sous la douche comme un pauvre apeuré. Ce qui lui arracha un sourire tendre, il était mignon, on aurait dit un petit enfant qui avait peur de la réaction de son père. Léo en père ? Euh… Jamais ! Finalement, il suivit en silence le garçon dans la douche. Grimaçant quelque peu. Il n’arrivait pas prendre que des douches brûlantes et celle-ci était bien trop tiède. Mais il allait le supporter pour son démon qui avait tant combattu. Posant alors sa main sur le haut du crâne du garçon, pour lui chuchoter, droit dans les yeux, tout en souriant.

- Je peux te le faire ce soir si tu veux. Dictes-moi, j’obéirais.

La dernière phrase était plus pour détendre l’atmosphère bien qu’il pensait parfaitement ce qu’il venait de dire. Embrassant l’homme tendrement pour le regarder à nouveau avec ses yeux pétillants d’impatience et de détermination.

- Par contre, on va se commander un truc qui tient au corps pour manger. Et… Je vais devoir terminer mes dessins pendant quelques minutes et… Il faudra que tu en choisisses un. J’avais trop d’idées. Et je n’arrive pas à choisir, j’aimerais que tu choisisses. Celui que tu préfères. Après, si tu les veux tous, ça ne sera pas un problème, haha. De toute façon je ne prévois pas de les passer en flash… Je les ai dessinés pour toi, et toi seul.

Après la douche agréable et calme bien que trop froide pour lui, ils sortirent. Le rouquin commanda, après une petite concertation, le chinois du coin. Il n’aimait pas trop commander, mais la… Le frigo était presque vide… Puis, il s’assit dans le canapé, avec son calepin et sa trousse, pour terminer ses dessins. Enfin, peut-être trente minutes après, il posa le calepin sur les genoux de son amant.

- Il y a les trois pages… Sur la dernière, c’est mon préféré… Je me suis inspiré de nous, pour le faire… Mais j’ai l’impression que ça fait trop… « appropriation »… Et puis j’avais trop d’idées en tête pour habiller ton corps, alors à toi de choisir.

Sur les deux premières pages, il y avait quatre motifs, chacun différents mais un peu dans le même style. Alors que sur la troisième page. La prenant entièrement, une énorme pièce, que Léo avait adapté pour un peu moins de la moitié du dos. Un démon avec de longues cornes, aux longs cheveux ondulés, couleur de feu, tenant dans sa main un corbeau noir aux yeux d’un rouge sanglants. Avec bien sur, d’autres détails, et un arrière plan en volutes mystiques.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0